Bandeau
Lycée Edouard Herriot Lyon
Slogan du site

Le lycée Édouard Herriot est un lycée général et technologique avec des CPGE (Hypokhâgnes et Khâgnes) situé en centre ville (place Edgar Quinet, Lyon 6°)...

Historique
Article mis en ligne le 4 janvier 2012
dernière modification le 26 mars 2014
logo imprimer

Le lycée Édouard Herriot est le premier lycée de jeunes filles de Lyon. L’établissement est créé en 1882, sous l’influence de Mme Desparmet, première directrice qui dirigera le lycée jusqu’en 1908. Elle fondera en 1899 avec le maire Augagneur, et avec Herriot, alors professeur, une Université Populaire Lyonnaise.

Le lycée se situe alors quai des Brotteaux non loin du lycée Ampère. Le nombre d’élèves augmentant la maison du quai devient trop petite, et, en attendant l’achèvement du bâtiment où nous sommes aujourd’hui, les classes supérieures trouvent refuge au Palais des Arts (Palais St Pierre).

Enfin de 1900 à 1902, le nouvel immeuble destiné à ce lycée est bâti place Edgar Quinet ;c’est l’œuvre de l’architecte Delorme ; il est inauguré le 17 Novembre 1902.

Pendant la première guerre mondiale, le lycée est transformé en hôpital militaire, les élèves se replient : les petites dans les locaux de la mairie du 6e, les grandes à l’annexe du lycée Ampère. De plus la direction de l’établissement change et Mlle Allegret (1908-1926) remplace Mme Desparmet. Mme Maire ne reste qu’un an à la direction et est remplacée par Mlle Fontaine (1927-1937).

Le témoignage d’une ancienne élève peut nous décrire cette nouvelle directrice : "Il s’agissait de vérifier si nous avions toutes la tête couverte, d’un chapeau ou d’un béret et si nous ne portions pas de "chaussinettes" (socquettes), découvrant exagérément les mollets ... Est-il possible d’imaginer que ces règlements désuets aient à peine un demi siècle l’espace d’une vie, de la 5e à la retraite !!!"

En 1937, Mme Brunschwig est la nouvelle directrice du lycée mais les lois raciales promulguées par le régime de Vichy l’obligent à quitter ses fonctions en 1941. Elle est remplacée par Mme Laignel (1941-1943), puis par Mme Geneste-Rouzaud (1943-1951), et enfin par Mme Souques (1951-1957)

Du 10 juin au 1er septembre 1944, le lycée est sous l’occupation allemande. Le 2 septembre les FFI prennent leur place.

En 1957, le président Édouard Herriot meurt et, en son honneur, le lycée prend le nom de cet ancien professeur qui jadis avait enseigné dans ces locaux.

Cette même année Mme Vidiani prend la direction du lycée, relayée par Mme Dumont en 1971. En 1973, la mixité amorcée en 1959 pour la seule classe de Fontenay St Cloud s’est étendue à tout l’établissement et a constitué pour la maison une réelle mutation.

Depuis 1990, M. Varin, Mme Oudiné et Mme Oudot se sont succédés à la direction de l’établissement.

Le bâtiment a été restructuré et entièrement rénové en 2001

Aujourd’hui M. Bougault est proviseur du lycée qui compte 1070 élèves de la seconde aux classes préparatoires contre 241 en 1886 !



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.38