Wiki du DRT

Outils d'utilisateurs

Outils du Site


scribe:scribeadmnj1j2_serveur

  • Exporter cette page au format .odt : Exporter la page au format Open Document


GESTION D'UN RESEAU PEDAGOGIQUE SCRIBE


Gestion des serveurs


Gestion du serveur Scribe

Principe de constitution d'un serveur SCRIBE

Quels sont les composants essentiels de notre serveur Scribe sous Linux ?

  • La distribution de base est Ubuntu.
  • L'annuaire OpenLDAP (en savoir plus sur les annuaires)
  • Les services réseaux : partage de fichier windows (SAMBA) ; serveur web (APACHE) ; serveur DHCP ; administration à distance via SSH ; serveur d'impression (CUPS) ; etc …

briques_scribe.jpg


Les utilisateurs système du serveur

  • ROOT

L’utilisateur “root” est l'administrateur du serveur. Il a tous les droits sur celui-ci et permet l'administration avancée.

Son mot de passe n'est pas connu du gestionnaire réseau dans les collèges. Son utilisation, dans ce cas là, est réservée aux services de supervision et de maintenance.

  • EOLE ou SCRIBE

L’utilisateur “eole” (scribe version 2.3) ou “scribe” (scribe version 2.2) permet à l’administrateur local d’avoir un compte sur le serveur. Il n’est pas administrateur principal et possède des privilèges restreints. Toutefois un certain nombre d’opérations lui sont possibles par l’intermédiaire d’un menu dédié. A la connexion de l'utilisateur sur la console, ce menu est proposé automatiquement. Un accès limité au shell (en ligne de commandes) reste possible si besoin.

  • ADMIN

L’utilisateur “admin” permet de faire l'administration de premier niveau du serveur via l'interface Web EAD.

Prise en main à distance

Même si toute l'administration de premier niveau du serveur se fait à travers l'interface web EAD, il peut parfois être nécessaire d'intervenir à la console du serveur. Par exemple, si on ne peut plus accéder à l'EAD c'est peut être que le serveur APACHE est en défaut. Il est possible de le vérifier et de le relancer depuis la console du serveur avec l'utilisateur “scribe”.

Accès à la console

Deux possibilités pour accéder à la console du serveur :

  • En étant physiquement sur le serveur
  • A distance via le protocole SSH
    • Depuis un poste linux : ssh utilisateur@srv-sribe (on peut également renseigner l'adresse IP du serveur à la place de son nom)
    • Depuis Windows on utilisera l'utilitaire PUTTY disponible dans le répertoire personnel de l'admin (U:\client)

(on peut également renseigner l'adresse IP du serveur à la place de son nom)

Dans tous les cas, il faudra s'identifier sur le serveur.

Pour améliorer l'environnement de travail, il est possible de modifier la configuration par défaut de Putty.

En se connectant à la console du serveur avec l'utilisateur “eole” (scribe version 2.3) ou “scribe” (scribe version 2.2), on accède au menu suivant :

  • Diagnostique-scribe : permet de vérifier le bon fonctionnement de la carte réseau, des services, de l’annuaire LDAP. A faire avant d'appeler l'assistance si de gros dysfonctionnements sont constatés.
  • Reconfiguration : relance la configuration du serveur à partir du fichier de configuration de l’établissement. A faire par exemple après une mise à jour. Cela entraînera un redémarrage des services, l'accès au serveur scribe sera bloqué pendant quelques minutes.
  • Paquets_en_Maj : liste les paquets prévus en mise-à-jour.
  • Mise_A_Jour : procédure standard qui met à jour les paquets listés précédemment (peut également se faire depuis l'EAD). Les informations sont récupérées sur le serveur académique de mise à jour. Les mises à jour sont annoncées sur la liste de diffusion Scribe de Dijon et sur la page Développement du site EOLE.
  • Démarrer les services : permet de redémarrer tous les services en cas de doute sur le bon fonctionnement de l’un d’entre eux.
  • Status samba : liste les connexions en cours sur le domaine samba.
  • Arrêt serveur : stoppe proprement le serveur, à manipuler en connaissance de cause car des utilisateurs sont peut-être connectés !
  • Shell linux : permet le passage en ligne de commande. Néanmoins, peu de commandes sont disponibles pour le compte Scribe.

Exemples : Les commandes “ping” pour vérifier la communication ou “cat /etc/eole/version” pour connaître la version du serveur Scribe.

  • Quitter : déconnexion du menu scribe

En cas de “gros plantage” (ex : plus d'accès possible à la console), il est généralement possible de redémarrer le serveur par CTRL+ALT+SUPPR

Que faire si mon serveur dysfonctionne ? Cf la FAQ

Un site pour linuxiens débutants : http://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/console_ligne_de_commande

Test de la bande passante

EAD ⇒ Outils ⇒ Bande Passante

Scribe se connecte à un serveur (IP déjà renseigné) et teste le débit en réception et envoi de données. Ne modifier l'adresse IP qu'en connaissance de cause.

Les anciens résultats sont sauvegardés.

Virus

EAD ⇒ Outils ⇒ Virus

Permet de consulter la liste des fichiers infectés détectés et mis en quarantaine par le serveur dans /var/virus. Chaque ligne indique la date, le nom du virus et le chemin du fichier infecté.

Sauvegarde

EAD ⇒ Sauvegardes

Permet de

  • Configurer l'outil de sauvegarde (Bacula)
  • Programmer une sauvegarde

Plus d'informations sur la sauvegarde et la restauration sur cette page

Il est possible de saisir son adresse mél pour être informé que la sauvegarde a échoué (conseillé) ou qu'elle s'est bien réalisée (à éviter car nombre de mèls importants). Pour cela, il faut avoir configuré le serveur SMTP.

Le disque de sauvegarde USB pour Bacula ne doit pas être débranché !

Système serveur

EAD ⇒ Système

Permet de

  • Arrêter/Redémarrer un service (Rubriques “Services”).

A quoi correspondent tous les services ? Cf la FAQ

  • Afficher les informations système (Rubrique “Listing Matériel”)
  • Gérer les mises à jour (Rubrique “Mise à jour”)
  • Arrêter/Redémarrer/Reconfigurer le serveur (Rubrique “Serveur”). Attention : Ne reconfigurer le serveur qu'en connaissance de cause !

Gestion du serveur Amon

scribe/scribeadmnj1j2_serveur.txt · Dernière modification: 2015/03/21 21:55 par jcvilleneuve