SlideBar
RDRI
 

Recommander Imprimer

PostHeaderIcon Le portrait en maternelle avec des tablettes

  • Date de création
    30 avril 2018
  • Dernière modification
    15 juin 2018

Un projet global autour du portrait a débuté dans la classe d'Anne Greuzard, à l'école maternelle Dailloux à Belleville. Sa classe est équipée en tablettes Android.

Avec la Conseillère Pédagogique, Sylvie Dufour, la réflexion s'est portée sur le travail de langue orale et nous avons cherché ce que le numérique pouvait apporter à ce projet.

L'idée était de provoquer chez les élèves des descriptions de personnages.

Nous avons donc choisi plusieurs applications  :

tellagamiTellagami  (une application qui n'existe plus hélas, mais dont la maîtresse a conservé l'application).

Elle permet de modifier un avatar (homme / femme, vêtements, couleurs de peau, yeux, cheveux.... et ses émotions).

Les élèves travaillent par deux avec deux tablettes. Sur une tablette, un élève compose un personnage grâce à Tellagami.

L'autre doit ensuite décrire le personnage de son camarade en s'enregistrant sur la deuxième tablette via l'application HiQ-MP3.

 

Les élèves ont ensuite utilisé l'application pour faire le portrait d'un personnage étudié en classe.

Screenshot 2018-06-08-15-51-10

Ce travail peut également être réalisé avec l'application Buddy Poke qui permet de personnaliser des avatars (pour la création de vidéos où les élèves peuvent parler).

 Screenshot 20180608-144138Screenshot 20180608-144400

 

Screenshot 20180425-101555Comic Panel Creator

Elle permet de créer un personnage de BD en piochant de façon aléatoire dans un certain nombre de variables (garçon/ fille, cheveux, vêtements, émotion).

Nous avons fait une sélection de personnages et imprimé les cartes de ces personnages.

Cartes de personnages à imprimer

Tutoriel de l'application

Deux élèves s'installent avec une tablette et les cartes. Ils piochent une carte et sur la tablette, doivent retrouver le même personnage.

A chaque personnage qui s'affiche, ils doivent négocier entre eux ce qui correspond à la carte ou non.

Ici le portrait n'est donc pas construit en phrase mais l'observation des éléments d'un portrait alimente le premier travail cité.

Le niveau 2 pourrait être composé de personnages dont on a également fait bouger les bras, les jambes ou la tête.

Ce travail peut être poursuivi par la création d'un personnage par élève. Ce personnage est enregistré comme image dans la galerie et on peut le reprendre dans une autre application qui permet à l'élève de s'enregistrer et donc de faire le portrait de ce personnage à la première personne.

"J'ai les cheveux bouclés et noirs, j'ai les yeux marrons, ...."  "Je suis un loup, mes dents sont pointues..."

Applications  : My talking Pet (Animal parlant sur IOS), Changeur de voix (on peut y associer un son et une image, Comphone (qui permet d'associer son image et texte).

 

 

 
Twitter   Facebook  
  Flux RSS