S'identifier

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur le site. Merci de cliquer sur "OK" pour donner votre accord.
Vous pouvez changer d'avis en modifiant les paramètres de sécurité de votre navigateur. Pour davantage de détails, consulter ici notre Politique de confidentialité.

OK



2016-2017

Un pavillon Fuller au Lycée Lamarque

Maryse Brangier (anglais)

Lycée Lamarque - Rillieux-La-Pape (69140)



lamarque pavillon fuller 7
lamarque pavillon fuller 7

lamarque pavillon fuller 5
lamarque pavillon fuller 5

lamarque pavillon fuller 4
lamarque pavillon fuller 4

lamarque pavillon fuller 3
lamarque pavillon fuller 3

lamarque pavillon fuller 2
lamarque pavillon fuller 2

lamarque pavillon fuller 1
lamarque pavillon fuller 1

classes

Classes

Classes concernées
seconde bac professionnel TMA (technicien menuisier agenceur) et TFTMA (technicien de fabrication bois et matériaux associés).

Enseignants impliqués
Tous les enseignants de la classe

partenaire

Partenaires artistiques et culturels

Jordi Gali, danseur, chorégraphe de la Compagnie Arrangement Provisoire et Jérémy Paon, danseur



details

Détails

Description du projet
Les élèves et les enseignants ont participé à la construction et la mise en place d'un Pavillon Fuller : une composition architecturale légère et éphémère faite de bois et de cordages qui est exposée dans un espace vert du lycée Professionnel Lamarque à Rillieux-La-Pape.

Objectifs
Pendant quatre matinées en avril, les lycéens et leurs enseignants ont été invités à entrer dans un processus de construction participatif, à unir leurs forces dans un but commun et à vivre une expérience sensible du corps dans sa relation à soi, aux autres, à la matière et à l'objet.

Ils ont ainsi découvert l'univers artistique de Jordi Gali qui, au sein de sa compagnie Arrangement Provisoire, explore les liens entre danse et architecture, entre corps et matière. Au cœur de ce rapport, il a développé une écriture chorégraphique spécifique qui s'intéresse aux gestes de l'artisan et à la main qui fabrique en interaction avec la matière, les matières.

Organisation
Les enseignants de la classe ont pris part concrètement aux différents ateliers de travail physique et de construction de la structure avec les élèves. Certains ont également décliné en interdisciplinarité le projet.

Grâce au principe physique de tenségrité (faculté d'une structure à se stabiliser par le jeu des forces), la mise en tension de la structure et son jaillissement ont donné lieu à un moment convivial où différents publics étaient présents.

contact

Contact

Maryse Brangier

pour école de la confiance