S'identifier

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur le site. Merci de cliquer sur "OK" pour donner votre accord.
Vous pouvez changer d'avis en modifiant les paramètres de sécurité de votre navigateur. Pour davantage de détails, consulter ici notre Politique de confidentialité.

OK



2015-2016

1ère AFOR : MACBETT
(projet Eurékâ)

Judith Rosenfeld

LP André Cuzin - Caluire et Cuire (69300)



macbeth cuzin 2
macbeth cuzin 2

macbeth cuzin 0
macbeth cuzin 0

macbeth cuzin 1
macbeth cuzin 1

classes

Classes

Classes concernées
1ère AFOR

Enseignants impliqués
Cécile Santiago (lycée Notre Dame de Bellegarde)

partenaire

Partenaires artistiques et culturels

Compagnie La Nouvelle Fabrique
Colin Rey



details

Détails

Description du projet
Le projet de club théâtre avait pour objectif de permettre aux élèves de première AFOR d’approfondir leur initiation aux arts du spectacle vivant.

En raison de l’attentat de janvier 2015 et malheureusement confortés par celui novembre 2015, Colin Rey et Judith Rosenfeld ont décidé de proposer aux élèves une réflexion sur la violence en s’appuyant sur deux textes majeurs du patrimoine littéraire et scénique : Macbeth de Shakespeare et Macbett d’Eugène Ionesco.

Organisation
En classe, les élèves ont découvert la pièce « maudite » à travers des extraits et mises à l’écran.
Les jeunes gens se sont attelés à l’étude, l’apprentissage et la mise en scène du premier mouvement (il n’y a pas d’acte) de la pièce de Ionesco dès le mois début du mois de décembre 2015.
Colin Rey a proposé des rôles et nous avons mis en place des doublures. Le dispositif permet de faire travailler des groupes qui peuvent confronter leurs lectures et leurs propositions de mise en scène. La progression a été très satisfaisante.

L’atelier pratique a été complété par des sorties au théâtre. Nous avons visité le théâtre de la Croix-Rousse. Les élèves ont assisté à une répétition puis au spectacle « Mesdames de la Hall ». En fonction de leurs départs en stage, ils ont vu « Bundibar », « j’ai horreur du printemps », « fugue ». Chaque élève a vu deux spectacles cette année.

Colin Rey a proposé en février de permettre aux élèves de monter sur scène en compagnie de la classe de terminale du club culture théâtre de Notre Dame de Bellegarde. Le pari était audacieux et du point de vue du professeur risqué. Les élèves de lycée professionnel sont moins à l’aise dans les apprentissages, les AFOR sont plus jeunes que leurs camarades de Neuville, une partie de la classe était alors en stage, autant de bonnes raisons d’hésiter. Nous avons proposé aux élèves de tenir le pari et ils l’ont relevé.

La classe était motivée. Deux élèves ont annoncé qu’ils refuseraient de monter sur scène, dès le début de l’atelier. Ils ont eu le rôle d’assistants à la mise en scène et l’ont bien tenu. J’ai exigé qu’ils travaillent entièrement une scène, la première, ce qu’ils ont très bien fait. Le texte était parfaitement maîtrisé. Ces deux élèves ont donc progressé et s’investissent même si leur manière de la faire peut sembler surprenante. Ils monteront peut-être sur scène l’an prochain.

Nous avons donc affronté la scène durant les Arthémiades, festival de pratique amateur organisé par le théâtre universitaire de l’Astrée, le 9 mai 2016. La proposition avait pour nom « ça alors quelle catastrophe ! » mais ce fut une expérience très gratifiante et stimulante pour les élèves. Chaque groupe a présenté en alternance de scènes une version du premier mouvement de la pièce d’Ionesco. Les deux classes ont travaillé ensemble sur le plateau et les élèves ont rapidement sympathisé. Quatre enseignants et des parents se sont déplacés, il y avait un important public, nous disposons donc d’une captation et de photographies qui ont été diffusées.

Les élèves ont tenu leur pari. Ils ont fait un bilan très lucide de leurs défauts et de leurs qualité, ils souhaitent poursuivre les ateliers théâtre. L’ambiance de travail est très stimulante.

video

Média

par Bernard Crouzet, enseignant de mathématiques

contact

Contact

Judith Rosenfeld

pour école de la confiance