S'identifier

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur le site. Merci de cliquer sur "OK" pour donner votre accord.
Vous pouvez changer d'avis en modifiant les paramètres de sécurité de votre navigateur. Pour davantage de détails, consulter ici notre Politique de confidentialité.

OK


Art oratoire / Éloquence



temoignageLa mise en place des concours d’éloquence nous a permis d’entendre des jeunes qui se sont saisis de ce moment non seulement pour avoir un discours argumenté souvent habité mais aussi pour s’exprimer avec leurs mots. Je trouve que c’est une manière de parler de la langue, de parler de soi et de parler des autres. Voilà pourquoi les concours d’éloquence sont si importants pour nous. Nous avons ouvert cette page consacrée à toutes les initiatives pour qu’on puisse construire une offre à la fois académique et régionale sur cette thématique.

Intervention de présentation lors du projet «Ô parleurs»
signature
Valérie PERRIN
Déléguée Académique aux Arts et à la Culture de l'Académie de Lyon







voir plus bas




« Ô Parleurs »

Le Théâtre des Célestins propose aux lycéens de s’initier à l’art de la parole citoyenne et de la joute oratoire

S’inspirant de l’expérience du « Comité de lecture lycéen » que les Célestins mènent chaque année depuis 17 ans ainsi que des concours d’éloquence qui se développent ces dernières années largement au-delà des facultés de droit et des Grandes écoles, et qui témoignent du renouvellement des enjeux de la maîtrise de l’expression orale, « ÔParleurs » propose de former à l’art de la parole, d’explorer les confrontations d’idées qui fondent la vie civique, de développer l’analyse critique et la capacité de persuasion.


Le projet

Ateliers participatifs et formation auprès des élèves dans les lycées, en appui d’un projet de classe ou d’établissement, d’initiation à la parole publique et à la confrontation d’idées, par des comédiens et professionnels de l’éloquence :

  • Rhétorique et méthodologie d’un discours,
  • Techniques corporelles et vocales,
  • Expression théâtrale

Soit 4 séances de 2H avec 1 ou 2 intervenants par séance et par groupe en fonction du projet pédagogique.

Valorisation / restitution

Les Célestins proposent de co-organiser avec les enseignants et les établissements concernés et d’accueillir dans la Grande salle du Théâtre une finale d’éloquence en public réunissant les finalistes sélectionnés (8 à 12 finalistes – joute oratoire avec 2 candidats par sujet)

Établissements

  • Lycée MARIE CURIE (Professionnel) Villeurbanne
    5 professeures
    Spectacle : Scala
  • LYCEE ST JUST (Général et Technologique) Lyon (69)
    2 professeures
  • Lycée CASSIN (Professionnel) Tarare (69)
    4 professeurs
  • Lycée COLBERT (Général et Technologique) Lyon (69)
    2 Classes (1 prise en charge et 1 indépendante), 4 professeurs
  • LYCEE Marcel SEMBAT (Général et Technologique) Vénissieux (69)
    2 professeures
  • Lycée XAVIER BICHAT (Général et Technologique) Nantua (01)
    2 professeures
  • Lycée MTS DU LYONNAIS (Professionnel) Chazelles sur Lyon (42)
    1 professeure
  • MFR de BALAN (Professionnel) Balan (01)
    CFA Métiers de la bouche (Boulangers, pâtissiers ..)
    CAP 2eme année 2 professeurs
  • LYCEE RECAMIER (Général et Technologique) Lyon (69)
    2 professeures




Cause toujours !!!

Lycée des métiers Arbez Carme de Bellignat (01)

Ce projet annuel a pour but de travailler l'éloquence auprès de deux classes de 2ndes dont 25 élèves sont en parcours d'excellence. Les interventions artistiques de Rémi CORTINOVIS se feront dans le cadre des cours d'EMC (Éducation morale et civique) et de français. Dans le cadre des cours de français, le projet permettra de travailler l'argumentation et le siècle des Lumières. Dans le cadre de l'EMC, un parcours progressif est mis en place dans le but d'apprendre aux élèves à prendre la parole en public et à convaincre ; ils travailleront sur la désobéissance civile, la notion de droit, d'égalité et sur le débat parlementaire.

En parallèle, certaines professeures impliquées ont suivi ou suivront des formations du PAF sur le débat : "Pratiquer le débat autrement" (2017-2018) et " Le débat par le théâtre: pour ou contre" (janvier 2019) . Les interventions de l'artiste prendront la forme d'ateliers auprès des 2 classes réparties en 1/2 groupes. Le travail global de ce projet et plus particulièrement de ces interventions artistiques doit permettre de préparer les élèves à un concours d'éloquence interne au lycée pendant la "semaine citoyenne" de l'établissement (avril 2019) et voire si le projet territorial prend forme : à une participation à un concours d’éloquence entre établissements du bassin (projet territorial en mai 2019).





Challenge "Hauts-Parleurs"

Lycée polyvalent Georges Brassens de Rive de Gier (42)

a voix haute

Le projet a pris ses origines après la projection du film documentaire « A voix haute » qui nous a donné envie de proposer un travail autour de l’éloquence à nos élèves. Nous sommes également partis du constat que la plupart d’entre eux ont peu l’occasion de s’exprimer à l'oral devant un public, de s'engager et de défendre leur point de vue, de structurer leurs propos pour apprendre à convaincre et persuader leurs interlocuteurs. En 2017-2018, nous avons expérimenté l’éloquence en participant au concours organisé conjointement par l’UNICEF et le rectorat de Lyon avec deux classes de premières générales. Cette année 2018-2019, nous aimerions cibler d’autres élèves, en l’occurrence des élèves de série technologique, souvent moins aguerris et leur permettre de développer des compétences utiles pour le bac et pour la vie professionnelle.La question de l’homme dans les genres de l’argumentation est un objet d’étude pour l’année de première. Et quoi de plus instructif que de s’initier, à l’occasion d’un véritable projet fédérateur, à l’art de la rhétorique ? En outre, ce travail entre tout à fait dans les objectifs du Contrat d’Objectifs Tripartite qui souhaite valoriser des parcours ambitieux post-bac et consolider des élèves fragiles.

Pour ce projet, nous nous associerons avec la Maison des Jeunes et de la Culture de Rive de Gier qui, avec le soutien de La Fondation de France, propose pour la 2e année consécutive un concours d'éloquence, le challenge « Les Hauts-parleurs ». Celui-ci nous permettra de travailler avec les structures culturelles de notre territoire (médiathèques, MJC) mais également d’envisager des rencontres et des partenariats avec les autres établissements (collèges ou lycées) de notre secteur qui participeront également au projet.





Les Envolées

Concours inter-lycées d'éloquence ouvert à tous les élèves de lycée de la 2nde à la Terminale

  • LYCEE GENERAL ET TECHNOLOGIQUE
    MONTBRISON
  • LYCEE GENERAL ET TECHNOLOGIQUE FRANCOIS MAURIAC-FOREZ
    ANDREZIEUX BOUTHEON
  • LYCEE GENERAL L'ASTREE
    BOEN SUR LIGNON
  • LYCEE GENERAL ET TECHNOLOGIQUE HONORE D'URFE
    ST ETIENNE
  • LYCEE POLYVALENT GEORGES BRASSENS
    RIVE DE GIER
  • LYCEE GENERAL ET TECHNOLOGIQUE SIMONE WEIL
    ST PRIEST EN JAREZ
  • LYCEE GENERAL ET TECHNOLOGIQUE DES HORIZONS
    CHAZELLES SUR LYON


Le principe

Un sujet donné, un parti pris à défendre.
Temps de préparation des discours pour les élèves : 24h
Durée du discours : variable selon les étapes du concours :

  • Un 1er tour dans chaque lycée. Durée du discours : 5 mn.
  • Un 2ème tour inter-lycées . Chaque établissement présente 4 candidats.
    Ce 2ème tour aura lieu au lycée de Montbrison.
    Durée du discours : 8 mn.

La finale

Elle est organisée au conseil départemental de la Loire à Saint-Etienne.
Le discours dure 10 mn et le jury est composé de :

  • Au 1er tour : les profs du lycée
  • Au 2ème tour : Les profs d’un autre lycée participant au projet.
  • Pour la finale : un jury composé d’un comédien ou metteur en scène, un avocat, un élu, un littéraire.

Concours d’éloquence des lycées
sur les droits des enfants
DAAC/ UNICEF

Evènement organisé par le rectorat de l’académie de Lyon
et le comité UNICEF Rhône Loire Ain

Année scolaire 2018-2019

Vous pouvez inscrire vos classes à ce concours jusqu'au 15/12/2018.


Année scolaire 2017-2018

La finale 2017-2018 du concours d’éloquence des lycées sur les droits des enfants s’est déroulée lundi 23 avril 2018 au cours d’un repas de gala au Lycée hôtelier François Rabelais de Dardilly.

Cette soirée, qui a rassemblé plus de 120 personnes a été coprésidée par Madame Marie-Danièle CAMPION, rectrice de la région académique Auvergne-Rhône Alpes et Madame Claude DUCOS MIERAL, présidente du comité territorial UNICEF Rhône Loire Ain.

Parmi les personnalités présentes, figuraient : Monsieur le Bâtonnier Farid HAMEL, Monsieur Guy CHARLOT, DASEN du Rhône, Madame Claudia STAVISKY, directrice du théâtre des Célestins, Monsieur Xavier DE LA SELLE, directeur des Musées Gadagne et Monsieur le procureur général Jean-Olivier VIOUT.

Les neuf finalistes ont eu chacune 4 minutes pour exposer leur plaidoyer sur une thématique liée à la défense des droits des enfants et à la promotion des valeurs d’engagement portées par l’UNICEF. Poser sa voix et capter la bienveillance de l’auditoire, défendre son point de vue avec éloquence, chacune, avec sa verve, son style et sa personnalité, devait convaincre le jury. 

Cet évènement est organisé par le rectorat de l’académie de Lyon et le comité UNICEF Rhône Loire Ain.

Lire l'article





Audacia

Collège Lucie Aubrac de Givors (69)
Concours d'éloquence pour les élèves de 3ème

Inspiré du projet déjà ambitieux Eloquentia, Audacia veut relever le défi de s'adresser, non pas à des étudiants, mais à des jeunes de 14 à 16 ans relevant de l'Education prioritaire.

Introduction et sensibilisation à l’art oratoire
Les élèves voient le documentaire A voix haute réalisé par Stephane de Freitas et Ladj Ly au théâtre de Givors ; ils participent à un débat avec ces lycéens suite à la projection.

Formation proprement dite à la rhétorique concentrée sur six semaines en cours des français
Elle a pour but de leur donner les outils concrets et notionnels nécessaires à leur propre réussite. Nos élèves sont ainsi plongés dans un bain oratoire. Le but est qu’ils fréquentent et s’imprègnent, mais aussi analysent et comprennent, la teneur, la structure et la portée d’un discours. C’est ainsi que sont analysés des discours sous des formes variées (écrits, filmés) choisis parmi des époques, des situations et des cultures diversifiées. Il s’agit également de découvrir des écrits classiques tel que Le discours sur la misère de Victor Hugo, ou des discours oraux comme le fameux discours d’investiture de Barack Obama mais aussi la mise en scène du discours d’Emmanuel Macron juste après son élection dans la grande cour carrée du Louvre.

Lancement du concours
Ouverture des éliminatoires en cours de Français. Les élèves se voient attribuer un sujet posé sous forme de question (élaboré par les professeures de lettres, et tiré au sort), à laquelle ils doivent répondre par l’affirmative ou la négative. Ils disposent chacun d’une semaine de préparation, et de trois à cinq minutes de passage. 15 élèves (les trois meilleurs de chaque classe) sont alors retenus pour les demi-finales, qui ont lieu au collège.
Les demi-finalistes sont individuellement préparés par les comédiens de la compagnie Novecento et les professeurs.

Phase finale
Les cinq finalistes retenus bénéficient d’une formation individuelle par les comédiens du théâtre de Givors. La grande finale aura lieu au théâtre en mars.
Chaque élève de troisième devra donc réaliser un ou plusieurs discours (suivant son parcours durant les phases éliminatoires), ce qui constitue une prouesse et un pari au vu des difficultés et des blocages actuels que rencontre notre public défavorisé.
En outre, un film documentaire, qui sera réalisé par Olivier Descours (animateur de la MJC de Givors), permettra de mettre en valeur les efforts, le parcours et les progrès de nos élèves. Il sera également un témoignage précieux et formatif pour les futurs candidats, si ce concours, grâce à votre dotation, peut se pérenniser.





Démo des mots

Collège des Gratte-Ciel Morice Leroux de Villeurbanne (69)
Concours d'éloquence

Concours d'éloquence où les élèves présenteront devant un jury un discours sur un thème commun décliné autour de l'égalité et de la justice. (cf. programme Éducation morale et civique cycle 4)

L'art de l'éloquence a toute sa place dans l'éducation à la formation du citoyen, en développant le goût des mots, l'aptitude au jugement et l'initiation à la prise de parole.

Objectifs : travailler la capacité à confronter les points de vue pour construire sa pensée, développer un argumentaire, comprendre et mettre en œuvre le rythme du discours, développer l'écoute, le respect et l'estime de soi.

Ce projet concerne un niveau entier, soit 7 classes de 4ème dont la classe de 4ème SEGPA :

  • Travail avec une comédienne sous forme d'ateliers collectifs pour tous : travail sur la maitrise de l'émotion, sur la respiration, la diction, la voix, l'expression orale et corporelle.
  • Écriture des textes avec les enseignants et avec l 'aide d'un auteur.
  • Travail précis de la comédienne avec les équipes sélectionnées (rapport textes / mise en jeu).
  • Visionner le film documentaire "A voix haute".
  • Échange et rencontre des étudiants de Sciences Po qui ont participé au concours d'éloquence en 2018 au TNP.




Concours d'éloquence

Lycée polyvalent René Cassin de Tarare (69)

Au lycée, le programme en français, en histoire géographie, en Enseignement moral et civique et en anglais, s'inscrit dans les débats du siècle. Il nous a paru nécessaire de proposer aux élèves, des espaces d'organisation de leur parole et de leur engagement. Aussi nous souhaiterions monter, cette année, un projet de participation aux concours de plaidoirie du mémorial de Caen et au concours d'éloquence de l'Unicef. Trois de nos élèves ont été couronnées de succès l'année dernière, après avoir participé à ces deux concours.

Les élèves devront rechercher et utiliser les textes juridiques : constitutions, lois, traités, chartes des pays concernés pour la cause défendue.

La recherche d'arguments favorisera une démarche d'investigation rigoureuse auprès des associations de défense des droits de l'homme.

Ce projet a aussi pour finalité de promouvoir les valeurs et principes liés aux Droits fondamentaux. Sensibiliser les élèves à ces enjeux doit favoriser leur aptitude au vivre ensemble tout en développant leur capacité à penser et agir par eux-mêmes.





Le jeu de la dispute : Pro et Contra

Journée de formation du 10 janvier 2019
Compagnie Balagan Système

Il s'agit de mettre les moyens du théâtre au service de la pensée, de l'argumentation, de mobiliser et de favoriser l'expression orale des élèves et la prise en compte du point de vue et des arguments de l'autre.

Depuis plusieurs années déjà, Grégoire INGOLD et la compagnie Balagan Système développent une ligne de travail artistique et pédagogique singulière autour des dialogues philosophiques de Platon et des jeux de la dispute. La compagnie est en résidence artistique cette année à la Villa Gillet, à Lyon :

Pro et contra est un dispositif de jeu collectif qui nous met en situation d’expérimenter la construction et la défense d’un argumentaire, mais aussi, et puisque c’est un jeu, le retournement de nos convictions et la mise en œuvre des outils du théâtre – prise de parole en public, ébauche d’un rôle. Soit, pour une question définie, la capacité d’une équipe à étayer ensemble une position face à une équipe adverse qui, pour sa part, soutiendra la position contraire. Ce faisant, il s’agira d’emporter l’adhésion d’un jury. Le choix des positions à défendre est tiré au sort et ne procède donc pas d’une conviction.

Petit exercice de dialectique appliquée, expérience de l’altérité : comment épouser un point de vue qui n’est pas, à priori, le mien ; dans quelle logique de pensée faut-il que j’entre pour défendre une vision qui m’est étrangère mais qui démontre, par sa seule existence positive, le caractère relatif de ce qui fonde ma certitude. Quel « rôle » adopter pour défendre mes arguments.



temoignageJ'ai expérimenté ce dispositif du jeu de la dispute à la Villa Gillet, avant d'assister à la représentation d'un extrait de "La République", de Platon, sur la justice. Il peut y avoir un intérêt artistique et pédagogique à proposer aux enseignants et aux élèves de s'engager dans cette pratique et dans cette rencontre avec les dialogues philosophiques et avec les artistes par les moyens du théâtre.

signature
Maud RENAUD
DAAC adjointe








pour école de la confiance