Bandeau
L’orientation dans l’académie de Lyon
Slogan du site

Ressources pour les professionnels
en charge de l’orientation des élèves

Bonnes pratiques

Quelques exemples d’actions ou de pratiques originales mises en place par des équipes éducatives, en matière d’égalité des chances dans les établissements publics ou privés de l’académie de Lyon

Article mis en ligne le 1er décembre 2015
dernière modification le 15 février 2017
logo imprimer

Déployons nos ailes

Il s’agit d’une action partenariale Entreprise-Éducation qui vise à faire évoluer le regard des jeunes filles et des jeunes gens sur les métiers dits masculins ou féminins et les compétences associées.
Cela est réalisé par le biais de rencontres entre des salarié-e-s en poste dans ces métiers et des élèves d’une classe de troisième ou de quatrième. Des métiers manuels et de production à ceux de la gestion et du management, toutes les familles professionnelles sont représentées, ainsi que tous les niveaux de qualification.
C’est une approche de l’entreprise par l’activité professionnelle.

Pour en savoir plus :

Ingénieur-e et technicien-ne demain

L’association OPE propose l’action "ingénieur-e et technicien-ne demain" qui présente des parcours diversifiés. Elle fait intervenir des femmes ingénieures et des élèves ingénieures et techniciennes qui témoignent de leur parcours de vie et apportent aux élèves une information directe.
Les deux objectifs de ce dispositif sont :

  • ouvrir le champ des possibles aux jeunes filles comme aux garçons,
  • élever le niveau d’aspiration des élèves qui connaissent peu les métiers scientifiques et techniques. Cette opération concerne les lycées des deux académies de la région, Lyon et Grenoble (auprès des classes de 1re S dans l’Académie de Lyon). Elle est renouvelée chaque année depuis 2001. Cette année, elle a évolué et il est proposé pour les lycées :
  • soit le témoignage débat tel que décrit plus haut,
  • soit le témoignage débat ainsi qu’une visite en entreprise.

Pour en savoir plus :

Durant l’année 2014/2015, une évaluation des interventions (collèges et lycées) de l’action Ingénieur-e et Technicien-ne Demain a été réalisée avec une approche historique 2012/2015. Télécharger quelques extraits du rapport

Dans le cadre de cette action, l’association OPE propose également le Pass Scientifique et technique qui sera remis à 10 élèves, 5 filles, 5 garçons, de 1ère S, STI2D, STL et STAV de l’académie (20 élèves pour la région Rhône-Alpes) qui s’intéressent particulièrement aux sciences et techniques. Ces élèves seront
La délivrance de ce « Pass » leur permettra d’être accompagnés dans leur parcours jusqu’à leur entrée en études supérieures et soutenus par des « marraines », ingénieures ou techniciennes.
Ils bénéficieront également d’une invitation au Mondial des métiers et d’une journée « Vis ma vie en entreprise  » aux côtés de leur marraine. OPE proposera également l’accès à son réseau d’étudiantes et de professionnelles issues de nombreux domaines scientifiques et techniques.
Consulter le document à destination des enseignants sur le Pass

Capital filles

Le programme Capital filles a été créé en 2010 par Orange en partenariat avec les 3 ministères de l’époque qui accompagnaient cette action : l’éducation nationale, l’enseignement supérieur, la formation professionnelle et l’apprentissage.

Il s’appuie désormais sur sept entreprises partenaires : Orange, Vinci, L’Oréal, Alcatel-Lucent, Société Générale, STMicroelectronics et Airbus qui mettent à disposition des collaboratrices volontaires appelées « marraines » pour accompagner les jeunes filles dans leurs choix d’orientation et tout au long de leurs parcours.

Formation des « marraines »

Le réseau de la formation continue de l’éducation nationale - les GRETA (le GRETA tertiaire pour l’académie de Lyon) - va élaborer un parcours de formation afin de préparer ces marraines à s’engager, à s’investir sur ce programme et réussir cet enjeu.

Objectif général du dispositif

Il s’agit de faciliter le déploiement du projet sur tout le territoire et de permettre à chacune de bénéficier d’une formation afin :

  • d’identifier la spécificité de la fonction, du rôle et de la mission de « marraines
  • de développer d’une part sa capacité à accompagner une jeune fille et d’autre part ses compétences de personne ressources,
  • de développer ses connaissances sur les besoins spécifiques du public cible,
  • de sensibiliser au concept d’égalité des chances entre femmes et hommes et à la problématique de l’approche de genre dans le cadre de cette démarche,
  • de permettre aux jeunes filles volontaires de se projeter dans des modèles non sexistes et de leur fournir des modèles émancipateurs,
  • de déconstruire des stéréotypes sexistes,
  • de travailler en collectif pour nourrir la réflexion des participantes et favoriser l’évolution des représentations. Le groupe est synonyme d’interactivité : chaque participant progresse avec et grâce aux autres.

Chaque entreprise mobilise des « marraines », professionnelles volontaires pour accompagner les jeunes filles dans

  • leurs choix d’orientation et de formation,
  • la découverte du monde des entreprises et de ses codes,
  • l’identification des métiers d’avenir dans leur région, notamment ceux qui ont besoin de recruter plus de femmes,
  • la constitution d’un dossier de candidature pour un contrat d’apprentissage ou un premier emploi.

Partenariat

Des démarches partenariales entre le monde de l’entreprise et celui de l’école pour développer une logique d’actions cohérentes et complémentaires sont le seul gage d’une culture commune de l’égalité et de déconstruction des stéréotypes.

Outiller pour des communications égalitaires, pour que ces jeunes filles puissent occuper une place sociale et professionnelle à différents moments devient donc un objectif pédagogique au même titre que les objectifs techniques rattachés à l’apprentissage d’un métier.

En 2016/2017, Capital Filles est présent dans six lycées de l’académie :

  • Lycée Aragon-Picasso à Givors
  • Lycée Branly à Lyon
  • Lycée Robert Doisneau à Vaulx-en-Velin
  • Lycée Tony Garnier à Bron
  • Lycée Magenta à Villeurbanne
  • Lycée Mimard à Saint-Étienne

Capital filles au lycée Magenta en 2017

Après une première étape de présentation lors d’atelier collectif qui a eu lieu en janvier, un déjeuner convivial a permis à 20 jeunes filles en terminale baccalauréat professionnel Gestion-administration au lycée Magenta de Villeurbanne de rencontrer chacune leur marraine, le jeudi 2 février dernier.
Dans une ambiance chaleureuse, ces rencontres ont permis de fructueux échanges.

Semaine de la culture et de l’éducation au lycée la Martinière Duchère : Filles, garçons : vers quelle égalité ?

Au lycée La Martinière Duchère de Lyon, chaque année est choisi un thème pour son intérêt pédagogique et éducatif qui permet aux équipes disciplinaires et interdisciplinaires qui le souhaitent de s’en emparer et de le décliner selon des approches diverses.
La semaine de la culture et de l’éducation apparait alors comme le moment fort d’un travail de toute une année ayant mobilisé les élèves et les équipes.
Le thème choisi pour l’année scolaire 2012-2013 était « filles, garçons, vers quelle égalité ? »

Les expositions réalisées dans le cadre des sciences économiques et sociales et de la philosophie ainsi que le livret de la classe de 1ère ES1 qui ont été présentés lors de l’inauguration de la Semaine de la culture et de l’éducation, le 15 avril 2013, peuvent être consultés via les liens ci-dessous :

Les bonnes pratiques éducatives pour l’égalité entre les filles et les garçons

Recueil de fiches de bonnes pratiques éducatives à l’usage des acteurs de l’égalité au sein de l’éducation nationale
Juin 2005

Les trois axes principaux de travail de ce manuel ont été les suivantes :

  • Améliorer l’orientation scolaire et professionnelle ;
  • Promouvoir une éducation fondée sur le respect mutuel des deux sexes ;
  • Renforcer les outils de promotion de l’égalité et la formation des acteurs.

Destinées à tous, ces Bonnes Pratiques Éducatives permettent de rendre visible la production des acteurs de terrain, de mettre à disposition une accumulation d’expériences concrètes et innovantes et de faciliter la transmission des savoirs et les initiatives locales.

Princesses et chevaliers pour l’égalité

Une bande dessinée à destination des 10-13 ans, qui raconte la rencontre entre un prince timide et une princesse avide d’aventure.
Feuilleter le livre

Filles et garçons, cassons les clichés

Un livret édité par la Ligue de l’enseignement, fédération de Paris.
Consulter le document

Un label : albums attentifs aux potentiels féminins

Pour ouvrir l’horizon des filles et des garçons, il est important de proposer aux enfants des albums qui contiennent des représentations de femmes et d’hommes, de filles et de garçons, non figés dans des rôles cloisonnés.
Ces livres existent. L’association Lab-elle vous aide à les trouver sur http://www.lab-elle.org



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.30