CIO Lyon Rive Gauche
Service public gratuit de l’Education Nationale

Centre d’Information et d’Orientation, service public gratuit de l’éducation nationale

Les écoles d’ingénieurs
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

<span class="caps">UN</span> <span class="caps">DIPL</span>Ô<span class="caps">ME</span> <span class="caps">IDENTIFI</span>É <span class="caps">ET</span> <span class="caps">RECONNU</span>

Destinées aux profils scientifiques, les écoles d’ingénieurs proposent une formation de niveau bac+5 (grade de master) et délivrent un diplôme reconnu et habilité par un organisme officiel, la CTI (Commission des titres d’ingénieurs).

<span class="caps">QU</span>'<span class="caps">EST</span>-<span class="caps">CE</span> <span class="caps">QU</span>'<span class="caps">UN</span> <span class="caps">ING</span>É<span class="caps">NIEUR</span><small class="fine"> </small>?

Le métier de base de l’ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre de produits, de systèmes ou de services.
Mais ce rôle de base connait d’importantes évolutions. En effet, de plus en plus, les entreprises attendent aussi de l’ingénieur d’être polyvalent, de maîtriser les rouages de la gestion de l’organisation et le management d’équipes.

L'<span class="caps">INSERTION</span> <span class="caps">DES</span> <span class="caps">JEUNES</span> <span class="caps">DIPL</span>ÔMÉS

L’insertion des nouveaux diplômés est satisfaisante puisque même en période ce crise économique, les indicateurs de taux net d’emploi (80% en 2015) et du salaire annuel brut restent à de très bons niveaux. Ainsi, la CGE (Conférence des Grandes Écoles) estime que le salaire moyen annuel (hors primes) d’un ingénieur débutant est de 33 300€ brut environ.

Par ailleurs, le taux de chômage en 2015 dans la profession reste très faible : à 3% et cette situation favorable devrait perdurer. En effet, les départs à la retraite augmenteront jusqu’en 2032 selon Ingénieurs et Scientifiques de France, et l’activité de l’ingénierie ne cesse de croître.

A savoir : plus du tiers des ingénieurs travaillent en Ile-de-France.

Les 5 secteurs qui recrutent le plus de jeunes diplômés :

  • sociétés de conseil, bureaux d’études : 17%
  • Industries automobile, aéronautique, navale et ferroviaire : 13%
  • Activités informatiques et services d’information : 12%
  • Construction, bâtiment, travaux publics : 7%
  • Énergie : 5%

<span class="caps">LES</span> <span class="caps">DIFF</span>É<span class="caps">RENTS</span> <span class="caps">STATUTS</span> <span class="caps">DES</span> É<span class="caps">COLES</span>

Les écoles d’ingénieurs ont différents statuts : plus de 70% sont publiques. Les autres établissements sont privés ou consulaires, c’est à dire qu’ils sont rattachés à une chambre de commerce et d’industrie (CCI), à une chambre d’agriculture...
De nombreuses écoles d’ingénieurs publiques sont rattachées à des universités, par exemple les 13 écoles publiques du réseau Polytech.

<span class="caps">LES</span> <span class="caps">DIFF</span>É<span class="caps">RENTES</span> <span class="caps">VOIES</span> D'<span class="caps">ACC</span>ÈS

Si les CPGE (Classes préparatoires aux grandes écoles) restent la voie royale pour accéder aux écoles d’ingénieurs, les voies d’accès se sont cependant diversifiées. Ainsi, plus d’un étudiant ingénieur sur deux n’est pas passé par les classes préparatoires.

Après le Bac

Les écoles avec prépas intégrées.
La moitié des écoles d’ingénieurs (soit environ une centaine d’établissements) sont accessibles après le bac.
C’est le cas : des INSA (Instituts Nationaux des Sciences Appliquées), des ENI (Ecoles Nationales d’Ingénieurs), des écoles de la FESIC (Fédération d’Ecoles Supérieurs d’Ingénieurs et de Cadres), des écoles du réseau Polytech...
Les élèves intègrent l’école d’ingénieurs pour une formation en deux cycles : le plus souvent, un CPI (Cycle Préparatoire Intégré) en 2 ans et un cycle ingénieur en 3 ans.
Les écoles avec prépas intégrées sont intéressantes pour les élèves de Terminale qui ont déjà une idée précise de la voie dans laquelle ils ont envie de se spécialiser et pour ceux qui redoutent les classes prépas, jugées élitistes.

Les écoles avec cycles préparatoires communs

Sélectionné l’année du bac, l’étudiant suit 2 années de cycle préparatoire puis intègre l’une des écoles partenaires (de 6 à une trentaine d’écoles) en fonction de ses vœux et de son classement au contrôle continu. Une formule à mi-chemin entre les prépas intégrées des écoles d’ingénieurs post-bac, qui ne mènent qu’à une seule école, et les (classes préparatoires aux grandes écoles), qui offrent un plus large choix d’écoles à l’issue des 2 ans de prépa.

Exemples :

  • Le cycle préparatoire Polytechnique (CPP) permet d’intégrer 33 écoles d’ingénieurs,
  • Le cycle préparatoire de la Fédération Gay-Lussac permet d’intégrer l’une des 20 écoles de chimie de la Fédération
  • Le PEIP (Parcours des Écoles d’ingénieurs Polytech) permet d’intégrer l’une des 13 écoles du réseau Polytech,
  • Le cycle Préparatoire de Bordeaux (CPBX) permet d’intégrer l’une des 8 écoles d’ingénieurs d’Aquitaine.
  • Le cycle Préparatoire du Réseau INSA permet d’intégrer 9 écoles dont l’INSA de Lyon,
  • Le parcours préparatoire intégré commun à AgroSup Dijon et Esirem Dijon permet d’intégrer ces deux écoles

Après une CPGE (Classe Préparatoire aux Grandes Écoles)

Les CPGE constituent la voie royale pour accéder aux écoles d’ingénieurs les plus prestigieuses.
Elles préparent en 2 ans aux concours. Chaque filière de prépa donne accès à un certain nombre de concours.
Plus ou moins sélectives, les CPGE accueillent les élèves sur dossier.
Cette voie laisse le temps à l’étudiant de définir son projet professionnel et son choix d’écoles, mais elle exige d’excellentes capacités de travail et une bonne résistance au stress.

Après un bac+2 ou plus : les admissions parallèles

Presque toutes les écoles recrutent des étudiants ayant validé un premier cursus : DUT, BTS, L2, L3, M1, voire M2.

<span class="caps">LES</span> É<span class="caps">COLES</span> D'<span class="caps">ING</span>É<span class="caps">NIEURS</span> <span class="caps">DANS</span> <span class="caps">LE</span> <span class="caps">RH</span>Ô<span class="caps">NE</span>

Recrutement Bac

  • CPE (École supérieure de Chimie, Physique, Électronique de Lyon) à Villeurbanne
    Statut : Établissement privé reconnu par l’État
    Temps plein ou apprentissage en partenariat avec l’ITII Lyon
    Diplôme d’ingénieur de l’École supérieure de chimie physique électronique de Lyon avec mention des spécialités :
    Spécialités : chimie-génie des procédés, électronique-informatique
    Coût total de la scolarité : 2 3020 €
    Admission en 1re année : concours Puissance 11
  • ECAM(École Catholique d’Arts et Métiers) à Lyon 5e
    Statut : Établissement privé reconnu par l’État
    Temps plein ou apprentissage
    Diplôme d’ingénieur de l’École Catholique d’Arts et Métiers de la Fondation ECAM
    Spécialités : génie industriel
    Coût total de la scolarité : 23 642 €
    Admission en 1re année : dossier et entretien pour les élèves de Terminale S ou bacheliers ayant commencé des études supérieures
  • ESME SUDRIA Lyon(École Spéciale de Mécanique et d’Électricité) à Lyon 2e
    Statut : Établissement privé reconnu par l’État
    Temps plein ou apprentissage
    Diplôme d’ingénieur de l’Ecole spéciale de mécanique et d’électricité
    Spécialités : 14 majeures en 5e année (3e année du cycle ingénieur) : avionique, espace et commande, banque et finance, consulting et stratégies des entreprises, engineering management, intelligence numérique, management du développement durable et RSE, mécatronique, réseaux, connectivité et mobilité, signaux, images et sons, signaux et imagerie en médecine, supplychain management, systèmes d’information et big data, systèmes embarqués, systèmes énergétiques durables.
    coût total de la scolarité : 41 360 €
    Admission en 1re année du cycle préparatoire : concours ADVANCE
  • EXIA CESI à Ecully
    Statut : Établissement privé reconnu par l’État
    Temps plein
    Diplôme d’ingénieur du CESI spécialité informatique
    Coût total de la scolarité : 32 000 €
    Admission en 1re année du cycle préparatoire : dossier et entretien et jury national final d’admission (bacs S, STI2D et STL)
  • INSA(Institut National des Sciences Appliquées) à Villeurbanne
    Statut : Établissement public
    Temps plein ou apprentissage (spécialité génie électrique et spécialité génie mécanique en partenariat avec l’ITII de Lyon et spécialité télécommunications)
    Diplôme d’ingénieur de l’Institut National des Sciences Appliquées de Lyon
    Spécialités : Biosciences, génie civil et urbanisme, génie électrique, génie énergétique et environnement, génie industriel, génie mécanique, informatique, sciences et génie des matériaux, télécommunications.
    Coût total de la scolarité : 3 050 € (610 € par an)
    Admission en 1re année : recrutement commun au groupe INSA (6 INSA et 7 écoles partenaires) sur dossier et éventuellement entretien avec bac STI2D ou bac STL (uniquement à Lyon)
  • ISARAà Lyon 7e
    Statut : Établissement public
    Temps plein ou apprentissage (possible les trois ans du cycle ingénieur pour 15% des élèves)
    Diplôme d’ingénieur de l’Institut Supérieur d’Agriculture Rhône-Alpes
    Spécialités : agriculture, environnement et gestion des ressources, agroalimentaire, alimentation et management industriel, marchés, filières et managements d’entreprise, territoires et développement durable, viti-viniculture.
    Coût total scolarité : 28 000 € (5 600 € par an)
    Admission en 1re année : sélection des écoles de la FESIA sur dossier et entretiens de motivation pour les élèves de terminale S, STAV ou STL et pour les titulaires du bac S, STAV ou STL depuis 1 an.
  • Polytech Lyon (École Polytechnique Universitaire de L’université Lyon I) à Villeurbanne
    Statut : Établissement public
    Temps plein ou apprentissage
    Diplôme d’ingénieur de l’École polytechnique universitaire de l’université Lyon 1
    Spécialités : mathématiques appliquées, génie biomédical, génie industriel, informatique, matériaux, mécanique
    Coût total de la scolarité : 2 198€ (184 € par an en cycle préparatoire de 2 ans, 610 €par an en cycle ingénieur de 3 ans)
    Admission en 1re année : concours GEIPI Polytech

Recrutement bac+2

  • École Centrale de Lyon à Écully
    Statut : Établissement public
    Temps plein ou apprentissage
    Diplôme d’ingénieur de l’École centrale de Lyon
    Possibilité de suivre une double filière bidiplômante dès la 1re année : ingénieur/architecte, ingénieur/manageur (en convention avec l’ENSAL et l’EM Lyon business school).
    Coût total de la scolarité : 1 860 € (1re et 2e année : 830,10 € et la 3e année à 845,34 €.
    Admission en 1re année : concours CPGE
  • EI CESi(Ecole d’ingénieurs du CESI de Lyon) à Ecully
    Statut : Établissement privé reconnu par l’État
    Apprentissage
    Diplôme d’ingénieur du CESI
    Admission en 1re année : dossier, entretien et épreuves de sélection pour les titulaires d’un bac+2 technique ou scientifique (BTS, DUT, L2 ou L3)
  • ENTPE(École des ingénieurs de l’aménagement durable des territoires) à Vaulx-en-Velin
    Statut : Établissement public
    Diplôme d’ingénieur de l’École Nationale des Travaux Publics de l’État avec 7 voies d’approfondissement
    Spécialités : aménagement et politiques urbaines, bâtiment, exploitation et infrastructures, génie civil, gestion des cours d’eau et du littoral, risques, pollutions et nuisances, transports et territoires.
    Doubles diplômes : ingénieur-architecte (en partenariat avec l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon, ENSAL), ingénieur-géologue avec l’École Nationale de Géologie de Nancy (ENSG), ingénieur-manageur avec l’IAE de Lyon, ingénieur des systèmes d’information avec l’École Nationale de Sciences Géographiques (ENSG Marne-la-Vallée).
    Coût total de la scolarité : 1 988 € (768 € en 1re année et 610 € pour la 2e et 3e année)
    Admission en 1re année : concours CPGE
  • ITECH Lyon à Ecully
    Statut : Établissement privé reconnu par l’État
    Temps plein ou apprentissage (possible les 3 ans du cycle ingénieur pour certaines spécialisations comme : chimie des formulations, cuir, matériaux plastiques, matériaux textiles pour 20% des apprentis)
    Diplôme d’ingénieur de l’Institut Textile et Chimique de Lyon
    4 majeures en 2e année : chimie des formulations (peintures, encres, adhésifs, cosmétiques), cuir, matériaux plastiques, matériaux textiles.
    Coût total de la scolarité : 19 500€ (6 500 € par an)
    Admission en 1re année : concours CPGE

<span class="caps">RESSOURCES</span> <span class="caps">ET</span> <span class="caps">LIENS</span> <span class="caps">UTILES</span>

Pour vous aider à mieux comprendre ce cursus de formation, le CIO Lyon-Rive-Gauche vous propose quelques liens et documents à télécharger :

  • Visitez le site internet de nos collègues du CIO de Saint-Germain-en-Laye qui mettent en ligne un document très complet sur les écoles d’ingénieur après le bac.

http://www.ac-versailles.fr/cid109959/c-saint-germain-laye.html

  • Téléchargez le document « Les écoles d’ingénieur-e-s en Rhône-Alpes » édité par l’association Objectif pour l’Emploi
    info document -  PDF - 2.4 Mo
  • Téléchargez le diaporama élaboré par les Conseiller-ère-s du CIO Lyon-Rive-Gauche concernant les écoles d’ingénieur de l’académie de Lyon.
    info document -  PDF - 192.5 ko

ETUDIER A L’ETRANGER

spip.php?article32

LES SITES FAVORIS DU CIO LYON RIVE GAUCHE



pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2020 © CIO Lyon Rive Gauche - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.18