Suivre des études supérieures
dernière modification le 21 juin 2017
Imprimer logo imprimer


Faire tout ou partie de ses études supérieures à l’étranger, c’est l’occasion de découvrir un cadre éducatif différent, de booster son CV et d’enrichir ses connaissances interculturelles. Différents types de départ sont envisageables. Il est possible :
- de mettre de l’international dans son cursus d’études en France par le biais de séjours d’études ou de stages à l’étranger
- de partir à l’étranger pour y suivre l’intégralité de son cursus d’études
- d’opter pour un cursus intégré avec une répartition des cours entre la France et un autre pays.

Dans tous les cas, il faut avoir un niveau de langue qui permette de suivre les cours dans la langue d’enseignement du pays, niveau qu’il est le plus souvent nécessaire de prouver par un test.
Pour améliorer significativement son niveau de langue avant une mobilité étudiante, il peut être utile de prendre des cours de langue, de faire une année préparatoire ou de vivre une expérience en immersion telle que le volontariat.

CURSUS EN FRANCE

Il est possible d’effectuer un séjour à l’étranger dans le cadre de ses études en France : on parle alors de mobilité institutionnelle.

Séjours d’études à l’étranger

Public concerné Étudiant inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur français à partir de la 2ème année d’études
A qui s’adresser Pour connaître les partenariats existant et les modalités de candidature (calendrier et procédures), s’adresser au Service des Relations Internationales de l’établissement d’enseignement supérieur français
Conditions Sélection par l’établissement d’enseignement supérieur français selon le dossier académique, la motivation…
Durée de la mobilité 3 à 12 mois sans dépasser 1 an par cycle d’études
Diplôme obtenu Diplôme français :
Reconnaissance de la période d’études à l’étranger dans le cursus français
Cas particulier : le DUETI, séjour d’une année d’études à l’étranger après un DUT n’est pas officiellement reconnu comme un Bac+3
Coût Frais d’inscription uniquement dans l’établissement français (pas de frais d’inscription dans l’établissement étranger partenaire)
Possibilité de bourses européennes et régionales
Aide du CROUS à la mobilité internationale pour les étudiants boursiers
Destinations Pays de et hors Union Européenne en fonction des accords de partenariats entre établissements
Sites ressources Programme Erasmus +
Principaux programmes internationaux
Accords bilatéraux : sites internet des établissements

Des démarches administratives (procédures de visa, permis d’études…) peuvent être nécessaires selon les destinations et le type de mobilité dans le respect de la réglementation du pays

Stages à l’étranger

Public concerné Étudiant inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur français dès la 1ère année pour les formations courtes
A qui s’adresser La recherche de stage s’apparente à une recherche d’emploi : s’appuyer sur le bureau des stages, les réseaux d’étudiants, les réseaux sociaux professionnels et s’informer sur les formats de CV et de lettre de motivation
Conditions En France, convention tripartite obligatoire stagiaire/entreprise/établissement.
Dans les autres pays, la réglementation varie (fréquence, durée, indemnisation…)
Durée de la mobilité Durée variable selon le cursus et le niveau de formation
Coût Possibilité de bourses européennes et régionales : s’adresser au Service des Relations Internationales de son établissement
Aide du CROUS à la mobilité internationale pour les étudiants boursiers
Destinations Pays de et hors Union Européenne
Sites ressources Euroguidance

Des démarches administratives (procédures de visa, permis d’études…) peuvent être nécessaires selon les destinations et le type de mobilité dans le respect de la réglementation du pays

CURSUS A L’ÉTRANGER

Il est possible de partir étudier à l’étranger en effectuant les démarches directement dans le pays visé.
Cette mobilité hors programme est nécessairement plus longue puisqu’elle s’envisage pour toute la durée de préparation d’un diplôme.
Dans ce cas, il convient de se poser la question de la reconnaissance du diplôme en France, si l’on souhaite y poursuivre des études ou y travailler par la suite, surtout dans le cas des professions réglementées qui nécessitent l’obtention d’une certification particulière.

Public concerné Bachelier ou étudiant capable de suivre des cours dans la langue d’enseignement du pays (niveau B2/C1 du CECRL)
A qui s’adresser Pour connaître les procédures d’admission (centralisées ou propres à l’établissement), prendre contact directement avec le bureau des admissions des établissements convoités
Conditions Procédures de sélection propres au pays ou à l’établissement
Durée de la mobilité Durée de préparation du diplôme
Diplôme obtenu Diplôme étranger :
Reconnaissance du cursus d’études effectué à l’étranger facilitée pour les 47 pays signataires des accords de Bologne
Coût Frais d’inscription directement auprès de l’établissement étranger
Pas de possibilités de bourses européennes ou régionales mais éventuellement bourses de fondations ou bourses de l’établissement
Maintien de la bourse du CROUS sur critères sociaux dans les pays du Conseil de l’Europe sous certaines conditions
Destinations Pays de et hors Union Européenne
Sites ressources Mobidata (enseignement supérieur / trouver une formation)

Des démarches administratives (procédures de visa, permis d’études…) peuvent être nécessaires selon les destinations et le type de mobilité dans le respect de la réglementation du pays

CURSUS INTÉGRÉ

Certains partenariats très aboutis permettent d’obtenir à la fois un diplôme français et un diplôme étranger. Le temps passé de part et d’autre est alors partagé.
C’est le cas pour les partenariats établis entre la France et l’Allemagne dans le cadre de l’Université Franco-Allemande (UFA).

Public concerné Étudiant prêt à s’investir dans un programme d’études dense et particulièrement exigeant
A qui s’adresser Consulter l’offre de formations des établissements
Conditions Procédures de sélection propres à chaque établissement (CV, lettre de motivation, entretien oral…, évaluation du niveau de langues)
Durée de la mobilité Périodes de mobilité d’une durée variable selon les programmes
Diplôme obtenu Diplôme français et diplôme étranger :
Reconnaissance du cursus d’étude intégré par les deux pays
Coût Frais d’inscription dans les deux établissements partenaires
Possibilité d’aides financières pendant les périodes de mobilité
Destinations Pays de et hors Union Européenne
Sites ressources Euroguidance

Des démarches administratives (procédures de visa, permis d’études…) peuvent être nécessaires selon les destinations et le type de mobilité dans le respect de la réglementation du pays

Agenda des manifestations

MOBIDATA

Sélection de liens internet pour s’informer sur la mobilité.

Accéder au moteur de recherche




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.44