Bandeau
Lycée Edouard Herriot Lyon
Slogan du site

Le lycée Édouard Herriot est un lycée général et technologique avec des CPGE (Hypokhâgnes et Khâgnes) situé en centre ville (place Edgar Quinet, Lyon 6°)...

Pourquoi une prépa à Herriot
Article mis en ligne le 18 janvier 2012
dernière modification le 4 avril 2017
logo imprimer

SI VOUS ...

  • souhaitez acquérir une formation littéraire de haut niveau tant sur le plan du contenu « scientifique » des différentes matières que sur le plan méthodologique, permettant d’accéder à des parcours professionnels intéressants et variés
  • envisagez de poursuivre un cursus universitaires en Langues, Lettres, Sciences humaines en vous présentant aux concours d’entrée des Ecoles normales supérieures (www.ens-lyon.eu, www.ens.fr )
  • aimeriez présenter le concours d’entrée d’une école de commerce par la voie littéraire, les concours d’entrée dans les IEP ou d’autres écoles participant à la Banque d’Epreuves Littéraires (voir débouchés) comme le CELSA, l’ESIT, l’ISIT, l’ISMAPP ou encore l’Ecole Nationale des Chartes

VOUS AVEZ FRAPPÉ À LA BONNE PORTE

LE LYCÉE ÉDOUARD HERRIOT VOUS ACCUEILLE

6 PLACE EDGAR QUINET

69006 LYON

QU’EST-CE QUE LA PRÉPA À ÉDOUARD HERRIOT ?

Le lycée Édouard Herriot bénéficie d’une longue expérience : dans des locaux rénovés et des classes à taille humaine, il vous permettra de vous préparer efficacement aux concours.

LES CLASSES PRÉPARATOIRES CPGE

Les classes préparatoires littéraires permettent à leurs élèves d’accroître et d’approfondir leurs connaissances et d’améliorer leurs méthodes de travail dans le cadre d’un enseignement composé de

  • cours magistraux
  • devoirs en temps libre
  • exercices divers en classe (exposés, explications et commentaires)
  • devoirs en temps limité
  • interrogations orales individuelles ("colles").[/noir

CET ENSEIGNEMENT EST ORGANISÉ DANS UN CYCLE DE DEUX ANS

1re année : Lettres supérieures (hypokhâgne )

Les classes sont indifférenciées, l’enseignement est général ; il vise à la consolidation et à l’extension des acquis ainsi qu’à l’acquisition des méthodes propres aux exercices universitaires.

2e année : Première supérieure (khâgne)

L’enseignement est axé sur la préparation des concours : il est dispensé dans des classes distinctes selon les ENS. Au Lycée Edouard-Herriot, il existe une classe ULM(ENS-Paris) et deux classes ENS-Lyon.

Les élèves choisissent leur classe et leur spécialité ou leurs options.
Contrairement à l’année de Lettres supérieures, cette année peut être recommencée. On dit alors que l’étudiant "cube" sa préparation, ce qui favorise notamment la réussite aux concours des ENS.

  • Classe rue d’ULM (ENS-Paris)

Le concours de l’ENS de la rue d’Ulm est un concours désormais sur programme qui suppose un intérêt prononcé pour les langues anciennes qui constituent un enseignement obligatoire, la philosophie et l’histoire. Les épreuves orales nécessitent une vaste culture générale et une grande facilité dans le maniement des idées. Il offre une multiplicité d’options permettant de construire un projet individualisé.

  • Classe Lyon

Le concours de l’ENS-LSH de Lyon est un concours surprogramme, renouvelé chaque année. Il associe épreuves communes et épreuves de spécialité. Le travail de préparation est centré sur des questions et des oeuvres précises, dont il impose un approfondissement.


LES ÉCOLES NORMALES SUPÉRIEURES / ENS

ENS Paris (rue d’ULM) ENS Lyon ENS Cachan
Créée sous la Révolution, l’École normale supérieure, située rue d’Ulm (Paris, Vearrondissement) est la plus ancienne des ENS. Elle regroupe des promotions delittéraires et de scientifiques, mixtes depuis que l’École normale supérieure de jeunes filles (dite ENS de Sèvres ) l’a rejointe. Elle forme essentiellement desenseignants et des chercheurs. De nombreux anciens élèves se sont distingués dans la haute administration, de la politique, des arts et des lettres, dujournalisme et de l’entreprise. Créées à la fin du XIXe siècle, les Écoles normales supérieures de Saint-Cloud (garçons) et de Fontenay (jeunes filles) étaient chargées à l’origine de former les professeurs des Écoles normales primaires. Elles ont ensuite formé des professeurs de lycée et des enseignants-chercheurs universitaires. L’ENS de Saint-Cloud a fusionné avec l’ENS de Fontenay en 1980-82. Cette fusion a donné lieu à la naissance d’une École scientifique mixte, qui est venue s’installer à Lyon entre 1982 et 1987. L’École littéraire est restée à Fontenay jusqu’en 2000, date à laquelle elle s’est installée elle aussi à Lyon, en prenant le nom d’École normale supérieure de Lyon). Comme l’ENS Ulm, elle ne prépare plus exclusivement aux carrières de l’enseignement et de la recherche, et s’est ouverte à d’autres carrières de la fonction publique L’École normale supérieure de l’Enseignement technique de Cachan (ENSET) avait pour mission de former desprofesseurs de l’enseignement technique. Elle forme à présent, comme ses aînées, des enseignants et des chercheursdans un certain nombre de domaines. En Lettres, le concours est ouvert aux seuls candidatsanglicistes.

Dans toutes les ENS, la scolarité est en principe de quatre ans. Les élèves, dès la première année, ont le statut de fonctionnaire-stagiaire, et sont salariés. Ils poursuivent leurs études dans les Universités en bénéficiant des enseignements dispensés dans leur école. En Lettres, ils se présentent presque tous au concours d’Agrégation tout en préparant un MASTER Recherche et souvent une thèse de doctorat.
Toutes les ENS privilégient aujourd’hui les contacts et les échanges avec les institutions universitaires étrangères


LES AUTRES GRANDES ECOLES

  • Ecole Nationale des chartes

L’Ecole Nationale des Chartes est une grande école littéraire qui dispense une formation universitaire aux étudiants en sciences de l’homme et de la société, et particulièrement aux étudiants en histoire. Elle participe à la formation professionnelle des conservateurs responsables du patrimoine, compris au sens large, et mène des activités de recherche dans les disciplines historiques et littéraires, diffusées sous forme de ressources électroniques, de publications imprimées et de rencontres scientifiques

  • Ecoles de commerce, de management et de communication Nationale des chartes
  • Instituts d’Etudes Politiques (IEP)

Cinq des six I.E.P. de l’hexaconcours

  • Aix-en-Provence,
  • Lille,
  • Lyon,
  • Rennes,
  • Toulouse
  • Ecole d’interprétariat
  • Ecole de management et de communication

le CELSA Université Paris-Sorbonne (information et communication), http://www.celsa.fr/
- l’ISIT (management, communication, interprétation de conférences, traduction),http://www.isit-paris.fr/
- l’Institut supérieur du management publique et politique (ISMaPP). http://www.ismapp.com/

POURQUOI ETRE CANDIDAT A L’ENTRÉE EN CPGE A HERRIOT ?

DE BONS RÉSULTATS AUX CONCOURS

En 2010, sept étudiants du lycée ont été admis aux ENS de Lyon et Cachan sur un total de soixante étudiants de 2èmeannée dans les deux classes préparant à l’ENS de Lyon. Le taux de réussite du lycée Herriot s’élève donc dans ces classes à 11,7 % soit plus du double de la moyenne nationale de 3,5 % (les moyennes nationales varient entre 3,8% et 5,1% selon les séries du concours –langues vivantes, lettres, sciences humaines). Neuf étudiants ont été admis en école de commerce dont deux à HEC et trois à l’ESSEC.

Synthèse des résultats des classes préparatoires littéraires du lycée Herriot
aux concours d’entrées des ENS sur les cinq dernières années.

Années Taux d’admission global( aux concours des grandes écoles ENS et écoles de commerce et de management) Taux d’admission aux concours des ENS
2010 20,00% 9,30%
2009 12,30% 6,20%
2008 11,50% 6,40%
2007 13,40% 4,50%
2006 11,40% 7,10%
2005 17,10% 4,30%

Ces résultats incluent les résultats aux Ecoles Normales Supérieures et aux Ecoles de Commerce et de Management. A compter de 2011 (avec l’élargissement de la BEL), le nombre des écoles accessibles par le concours augmente.
NB : tous les étudiants inscrits en deuxième année ne présentent pas les Ecoles de commerce et de management.

De plus le lycée présente :

DES CLASSES PRÉPARATOIRES A DIMENSION HUMAINE

Le lycée Edouard Herriot accueille une structure de classes préparatoires originale.

Originale par la taille humaine de la structure : les étudiants peu nombreux (environ 170) se répartissent dans cinq classes. Cela permet une vraie proximité avec les enseignants et donc un suivi très personnalisé. Par exemple, des entretiens individuels avec deux enseignants sont organisés dès le mois de novembre pour les étudiants qui en éprouvent le besoin.

D’autre part, en 1re année, des « cours de soutien/d’accompagnement » sont prévus à raison de 4h par semaine dans plusieurs matières.

Ici, l’ambiance est à l’émulation et jamais à la compétition. L’atmosphère studieuse et bon enfant est stimulée par un Bureau des Elèves très actif (http://www.facebook.com/profile.php?id=1224558728).
En attestent les liens que les professeurs gardent souvent longtemps avec les étudiants qui ont quitté le lycée et les témoignages d’anciens étudiants sur le site.

Autre originalité : le caractère uniquement littéraire des classes préparatoires : en effet, le lycée ne compte que deux classes d’hypokhâgne indifférenciées, ce qui ne contraint pas les élèves à un choix d’orientation prématuré (1re année), et trois classes de khâgne (2e année), deux classes préparant l’ENS-Lyon, une classe l’ENS-Paris (Ulm).

L’enseignement littéraire est donc une véritable spécialité et une tradition du lycée Herriot.

UNE ATMOSPHÈRE D’ÉMULATION DANS UN CADRE AGRÉABLE

Le lycée Herriot est situé dans le centre-ville de Lyon , place Edgar Quinet (sixième arrondissement) le long des berges du Rhône (métro Foch) [http://fr.mappy.com/map#d=6,+Place+Edgar+Quinet,+69006,+Lyon,+Rh%C3%B4ne-Alpes,+France].

Cet ancien lycée de filles a fait l’objet d’une rénovation en 2001 et offre des locaux adaptés au travail des étudiants de CPGE avec une grande salle commune de travail en particulier. Les étudiants ont accès au service de restauration scolaire du lycée.

Les possibilités de logement sont variées : on compte plusieurs foyers d’étudiants à proximité du lycée, des chambres chez l’habitant, des résidences étudiantes et des offres locatives classiques.

Les adresses sont consultables ici. Faire le lien vers la page hébergement du site

Les étudiants prennent le temps de conserver des activités extra-scolaires qui sont même parfois organisées au sein du lycée : ils animent ainsi des ateliers de musique ou encore de théâtre, et des cafés thématiques.

Retour accueil site

ORGANISATION DES ÉTUDES

LA PREMIÈRE ANNÉE : HYPOKHÂGNE :

  1. LE CADRE HORAIRE :

Les horaires hebdomadaires de la classe de Lettres supérieures (1e année hypokhagne) comportent des enseignements obligatoires et un ou plusieurs enseignements à option, au choix de l’étudiant :

Enseignements obligatoires Enseignements de complément
Philisophie 4h Latin complémentaire 2h(c)
Français 5h Grec Complémentaire 2h(d)
Histoire 5h Géographie complémentaire 2h
Géographie 2h Langue vivante étrangère complémentaire B(Anglais, Allemand, Espagnol, Italien) 2h
Langue vivante étrangère A(Anglais, Allemand, Espagnol, Italien) 4h Théatre : ( dans ce cas, vu l’horaire , le choix d’un second enseignement complémentaire est recommandé) 4h
Education Physique 2h Études cinématographiques 4h
Langue ancienne 2h(a)
Langue vivante étrangère B(Anglais, Allemand, Espagnol, Italien) 2h(b)
Culture antique 1h

Il est possible d’intervertir les deux Langues Vivantes I et II étudiées en Terminale. Un étudiant qui a un excellent niveau dans la Langue Vivante III étudiée dans le second cycle peut la choisir en Langue Vivante B en hypokhâgne.

Comment opter pour la LVA (6h) et la LVB (2h ou 4h)en venant de classes de lycées LV1 , LV2, LV3, renforcées ou non ?

Il est envisageable pour des élèves issus de LV2 au lycée ayant un bon niveau d’être admis en LVA (LV1) en Lettres Supérieures. Les professeurs jugeront de l’opportunité du choix à la rentrée. Il en va de même pour des élèves issus de LV3 qui souhaiteraient s’inscrire en LVB .

  • (a) 2 heures en latin (ou en grec) sont obligatoires "débutant" ou "continuant" , le niveau débutant étant réservé aux vrais débutants.
  • (b) à la fin du premier trimestre, tout étudiant qui a choisi de suivre des enseignements complémentaires de durée égale ou supérieure à quatre heures (langues anciennes, options artistiques...) peut, à sa demande, être dispensé de l’enseignement obligatoire des deux heures de langue vivante étrangère B.
  • (c) Ces 2 heures de latin (ou de grec) complémentaires sont proposées elles aussi en niveau débutant et en niveau continuant. Le niveau débutant est réservé aux vrais débutants.

On choisira au moins 2 enseignements complémentaires, afin de mieux préparer son orientation. Cependant l’étudiant peut en choisir plus pendant le premier mois. Après quelques semaines, il lui sera possible d’affiner son projet avec l’aide et le conseil de ses professeurs et de ne poursuivre que des options utiles à son projet sachant que :

  • L’étude du latin est très vivement recommandé pour prétendre à une spécialité de Lettres Modernes. Nous la rendons obligatoire pour les étudiants de l’option théâtre.
  • L’étude d’une langue ancienne complémentaire est impérative pour se présenter au concours d’entrée à l’E.N.S. de SEVRES-ULM.
  • L’étude de deux langues vivantes est obligatoire pour se présenter au concours d’entrée à l’E.N.S. LYON « Langue Vivante »
  • La géographie est très vivement recommandée au concours d’entrée à l’ENS LYON pour l’option « Histoire-Géographie » , pour la poursuite d’un cursus universitaire en histoire ou géographie ainsi que pour la préparation du concours des IEP.
  • Le latin et le grec complémentaires sont indispensables pour les futurs « lettres classiques » .

QUELS ENSEIGNEMENTS À OPTION CHOISIR ?

  • Si l’on projette de préparer en deuxième année le concours de l’ENS Ulm, l’étude d’une langue ancienne complémentaire est impérative dès l’hypokhâgne.On peut aussi présenter un concours d’école de Commerce avec une langue ancienne comme L.V.B
  • Si l’on projette de préparer en deuxième année le concours de l’ENS - Lyon ou des IEP, il est très recommandé de choisir la Géographie complémentaire surtout si l’on prévoit de faire de l’Histoire-Géographie sa spécialité.
  • Si l’on projette de se spécialiser en 2° année CPGE en Langues Vivantes, quelle que soit la langue LVA envisagée, il est indispensable de suivre l’OPTION LVB, soit 2h de tronc commun + 2h d’option en 1° année (outre les épreuves écrites et orales en LVA de spécialité, le concours comporte une épreuve orale de LVB). Il est très vivement conseillé de suivre également l’OPTION LVB si l’on envisage de présenter des écoles autres que les ENS (commerce, interprétariat)) qui recruteront également dès la session 2011 ou pour certaines à la session 2012, à l’issue des écrits du concours ENS désormais appelés « Banque Commune d’Epreuves Littéraires »(BEL).
  • Si l’on projette de se spécialiser en philosophie, il est recommandé de connaître une langue ancienne.
  • Si l’on souhaite demander une équivalence en Lettres Modernes, l’étude du latin complémentaire est très vivement recommandé dès l’hypokhâgne.
  • Pour plus d’informations sur l’option Théâtre : cliquez ici
  • Pour plus d’informations sur l’option "Études cinématographiques"  : Cliquez ici

LA SECONDE ANNÉE : KHÂGNE :

  1. PRÉPARATION A L’ENS ULM :

Le concours comprend des épreuves obligatoires et des épreuves à options :

Enseignements obligatoires

Philosophie Français Histoire contemporaine Latin ou grec Langue vivante A (Allemand, Anglais, Espagnol, Italien)
6h 5h 4h 4h 4h

Enseignements préparant aux épreuves de spécialité

Lettres classiques

Aux 4 h de Latin et aux 4 heures de Grec s’ajoutent :

- 1 h de thème latin (écrit)

- 2 h d’histoire ancienne (sur programme pour l’oral)

La préparation aux épreuves d’explication oral de Latin et de Grec se fait dans le cadre des cours communs.

Lettres modernes

Aux 4 h de Français s’ajoutent :


- 3 h de préparation à l’épreuve écrite (commentaire sur programme) et à l’épreuve orale (histoire littéraire, sur les oeuvres du programme)3- Théâtre

- 4 h de préparation à la dissertation de dramaturgie - Épreuve sur programme

- Pratique théâtrale, sorties et rencontres en lien avec le programme

  • Etudes cinématographiques 4h : préparation à l’épreuve écrite de dissertation sur programme/sorties et rencontres en lien avec le programme/préparation à l’oral (analyse filmique hors-programme)

- Préparation à l’oral (lecture dramaturgique d’un extrait)

  1. PRÉPARATION A L’ENS LSH de Lyon :

Spécialisations proposées en Khâgne  :

- Allemand

- Anglais

- Histoire Géographie

- Italien

- Lettres classiques

- Lettres modernes

- Théâtre

- Etudes cinématographiques .

Le concours comprend des épreuves communes et des épreuves de spécialité :



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.38