Festival "MODE D’EMPLOI" : LE TRAVAIL-A-T-IL UN SEXE ?
Article mis en ligne le 24 novembre 2013 par Philosophie
Imprimer cet article logo imprimer
JPEG - 87.2 ko

Dans le cadre du festival "MODE D’EMPLOI", organisé par la Villa Gillet,

les élèves de TL2 ont pu travailler en Philosophie sur la question suivante :

LE TRAVAIL-A-T-IL UN SEXE ?

C’est sous la forme d’un édito, publié sur la plate forme villavoice.fr en partenariat avec le journal Rue89Lyon , que les élèves se sont questionnés sur le problème des inégalités, sur les stéréotypes et représentations sexués dans le monde du travail.

Cette réflexion s’est achevée le vendredi 15 Novembre 2013 aux Subsistances à Lyon autour d’une conférence animée par Cécile DAUMAS, journaliste à Libération. Le psychanalyste SERGE HEFEZ et la sociologue MARGARET MARUANI ont pu nous éclairer sur ce sujet :

  • "Faut-il avoir des seins pour faire la vaisselle, et en avoir dans le pantalon pour descendre la poubelle ?
  • Pourquoi, à travail égal, les femmes gagnent-elles moins que les hommes ?
  • Comment expliquer qu’elles effectuent les deux tiers des tâches domestiques ?
  • Comment réglementer le harcèlement sexuel, la prostitution, la gestation pour autrui ?
  • Un père peut-il être une bonne mère, et une mère un bon père ?
  • Combien de femmes au gouvernement, et à quand la parité dans les entreprises ?
  • Faut-il offrir des poupées aux petits garçons, et des garages aux petites filles ?
  • Le gouvernement australien met-il en péril l’ordre de la nature en autorisant, pour la première fois de l’histoire du monde, à faire figurer la mention « sexe neutre » sur des papiers d’identité ?
  • Les manuels scolaires sèment-ils la confusion en stipulant que le genre est une construction sociale et non une donnée de la nature ?
  • Les familles homoparentales sont-elles des familles « comme les autres » ?
  • Masculin, féminin, virilité, féminité, pourquoi est-ce si compliqué alors que ça a l’air si simple ?".

Serge HEFEZ, Psychanalyste.

***

"Sur le marché du travail, où en est l’égalité entre hommes et femmes ?

La situation est bien difficile à décrire tant les paradoxes, les contrastes et les contradictions sont forts : depuis cinquante ans, on a assisté, en France comme partout en Europe, à une transformation sans précédent de la place des femmes dans le salariat, qui ne s’est pas accompagnée d’un déclin conséquent des inégalités.

Aujourd’hui, les femmes représentent près de la moitié du monde du travail (48% de la population active) quand elles en constituaient le tiers dans les années 1960. Entamée au début des années soixante, la féminisation du salariat s’est poursuivie inexorablement tout au long de ces années de crise, mais sans enclencher de véritable rupture avec les processus de production des inégalités de sexe. Il est peu de domaines, en effet, où une mutation sociale d’une telle ampleur s’est effectuée sur un fond d’inégalités aussi coriaces. De ce point de vue, nous nous trouvons à un tournant de l’histoire de l’emploi féminin : une période faite de progressions évidentes et de régressions impertinentes, de mouvements et de vents contraires dont on évalue mal l’issue."

Margaret MARUANI, sociologue.

JPEG - 97.9 ko
Conférence : Le travail-a-t-il un sexe ?
Classe de TL2

Les TL2 vous présente actuellement au CDI une exposition sur cette thématique.


flèche Sur le web : Villa Gillet
puce Contact puce Espace rédacteurs puce squelette puce RSS puce Valid XHTML 1.0 Strict
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V2
Version :