CDI " />
Bandeau
Lycée des métiers Pierre Coton « Habitat-Énergie »
Slogan du site

Le lycée professionnel des métiers « Énergie-Habitat » Pierre Coton est situé à Néronde (42510), entre Roanne et Saint-Étienne. Il a un internat et offre des formations en bacs pro dans les métiers du bâtiment.

Les méthode de questionnement pour une recherche efficace
Un exemple pratique

Comment les personnes handicapées (sourdes, muettes, aveugles) utilisent-elles les TIC pour communiquer avec les autres ?

Article mis en ligne le 15 juin 2015

par Lycée Professionnel Pierre Coton
logo imprimer

Exemple : Comment les personnes handicapées (sourdes, muettes, aveugles) utilisent-elles les TIC pour communiquer avec les autres ?

Voir le site « Chercher pour trouver » d’Hélène Guertin : http://www.ebsi.umontreal.ca/jetrouve/

  1. TEMPS 1 : Remue-méninges personnel. Je puise d’abord dans mes connaissances personnelles et je note sans restriction sur une feuille tous les termes qui me viennent à l’esprit en rapport avec la question. C’est mon remue-méninges personnel.

Si les questions mettent du temps à venir, ou pour délimiter le contexte général, j’utilise le questionnement journalistique (3QOCP ou 5W) : Quoi ? Qui ? Quand ? Où ? Comment ? Pourquoi ? Conséquences ?

Je note dans mes propres mots pour l’instant : muet aveugle sourd-muet ordinateur Internet personnes handicapées informatique braille société langage des signes téléphone TIC

  • TEMPS 2 : Je me lance dans un remue-méninges avec d’autres personnes pour qu’elles me communiquent ce qu’elles savent du sujet et enrichissent mon point de vue.

La critique est interdite : je ne censure ni mes idées ni celles des autres. Toutes les idées sont les bienvenues.

Je « fais du pouce » sur mes suggestions et sur celles des autres : je m’empare des idées déjà émises et je les fais rebondir, je les associe, je les déforme afin d’en produire de nouvelles.

Dans cette banque d’idées, je trouve les mots-clés qui vont me permettre d’entamer ma recherche d’information.

J’ajoute toutes les idées et suggestions de mes camarades :

sourd-muet aveugle muet sourd technologies voix artificielle e-mail téléphone accès Internet marginal non-voyant équipement spécialisé gestes handicapés reconnaissance de la voix malentendant accessibilité rejet lecture sur les lèvres visiophone assistance problèmes de communication autoroute électronique services téléphoniques surdité gros caractères ordinateur communication informatique différence

  • TEMPS 3 : J’élimine et je clarifie les idées :

je réunis mes connaissances et les suggestions de mes camarades ;

je supprime les mots identiques et les termes superflus

j’exclus les concepts qui s’éloignent trop de mon sujet

je rassemble les idées semblables

j’associe les expressions synonymes

Je rassemble toutes les idées dans un tableau : les miennes et celles issues du remue-méninges en groupe

termes en italique : apports de mes camarades
termes en gras : je les ai trouvé par la suite

Question :
Comment les personnes handicapées (sourdes, muettes et aveugles)
utilisent-elles les TIC pour communiquer avec les autres ?

Technologies

Handicaps

Techniques actuelles

Autres

TIC
ordinateur
informatique
Internet
téléphone
visiophone
voix artificielle
autoroute électronique
services téléphoniques
audiovisuel

muet
aveugle
non-voyant
sourd
malentendant
sourd-muet
surdité
personnes handicapées

braille
gestuelle
langage des signes
lecture sur les lèvres

accès
accessibilité
communication
équipement adapté
société
insertion
association
interprète

  1. TEMPS 4 : Je mets en relation ce que je sais du sujet et ce que je veux découvrir. Je me pose de nouvelles questions qui me sont venues à la suite de ce remue-méninges.

Nouvelles questions que je me pose :

Qu’est-ce qui différencie vraiment un malentendant d’un sourd ?

Est-ce que le sourd-muet est d’abord considéré comme sourd ou muet ?

Existe-il d’autres langages utilisés par les aveugles, sourds ou muets ?

langage des signes, lecture sur les lèvres, braille...

Comment traiter des TIC sans utiliser un vocabulaire trop technique ?

Quel est le délai pour adapter les équipements aux besoins des handicapés ?

Comment la voix artificielle peut-elle aider les personnes aveugles ou muettes ?

  1. TEMPS 5 : À partir du résultat du remue-méninges, je choisis les mots-clés et les idées principales qui vont orienter ma recherche et j’en dresse une liste ordonnée.

mots-clés principaux : PERSONNES HANDICAPÉES / TIC

mots-clés secondaires:sourd /langage des signes / lecture sur les lèvres / muet /aveugle / braille / société / association équipement adapté / voix artificielle / ordinateur / services / téléphoniques / Internet / accès

  1. TEMPS 6 : Je cherche des synonymes ou des termes équivalents à mes mots-clés dans un dictionnaire ou un glossaire spécialisé sur le sujet, imprimé ou numérique, et je note ces nouveaux termes pour aller plus à fond dans ma recherche. Je consulte les sources adéquates afin d’utiliser un vocabulaire normalisé.

mots-clés
principaux

PERSONNES HANDICAPÉES
déficients sensoriels, handicapés sensoriels
TIC
technologies de l’information et de la communication, télécommunications

mots-clés
secondaires

sourd --- personnes sourdes
malentendant, sourd-muet, surdité, handicapé auditif
langage des signes
gestuelle, langage signé, langage visuel, langue signée, langue des signes, signes
lecture sur les lèvres
labio-lecture, lecture labiale
muet --- personnes muettes
sourd-muet, mutité
aveugle --- personnes aveugles
mal-voyant, non-voyant, cécité, handicapé visuel
braille

société
exclusion sociale, insertion sociale
association
organisme

équipement adapté
téléimprimeur, téléscripteur, télétype
voix artificielle
ordinateur --- informatique
services téléphoniques --- téléphonie
téléphone, visiophone, minitel
Internet
autoroute électronique, autoroute de l’information
accès --- accessibilité

  1. TEMPS 7 : Je détermine l’angle sous lequel je vais aborder mon sujet

Je compare les renseignements recueillis et je précise l’éclairage que j’entends donner à la question de recherche. Ma façon de traiter le sujet sera différente selon que j’aborde la question pour la première fois ou que je veux approfondir mes connaissances.

Je détermine l’angle de traitement de mon sujet par exemple :

en le restreignant.

Ex. : La réussite des élèves AU NIVEAU SECONDAIRE

en le reliant à un domaine de la connaissance.

Ex. : En HISTOIRE, les changements climatiques exceptionnels...

en le situant dans l’espace et/ou dans le temps.

Ex. : En AFRIQUE, DEPUIS 1990, les opérations de maintien de la paix...

Je révise ma liste de mots-clés après avoir précisé mon sujet et j’élimine les termes non pertinents.


Forum
Répondre à cet article


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31