Le refus de la misère

Publié le mercredi 8 novembre 2017 par Luc Channelliere
Modifié le 10 novembre 2017


Refus de la misère

Pour un monde qui ne laisse personne de côté…

Depuis 1992, la journée mondiale du refus de la misère est reconnue dans le monde entier. Elle est célébrée chaque 17 octobre.

A Carnot, il a été décidé de faire découvrir des activités citoyennes lors de cette journée.

Encadrées par Brigitte Dumoulin et Laetitia Rivollier, 30 élèves de première et terminale métiers de la mode ont travaillé sur différents thèmes.
En arts appliqués les élèves ont réalisé des tenues en papier journal et carton, en littérature elles ont mené une réflexion sur, comment au fil du temps  la littérature s'est emparée des sujets liés à la misère ?

Un travail de partenariat avec le lycée Chervé a abouti sur l'écriture d'une nouvelle en rapport direct avec le thème.

Ce travail a été présenté en soirée lors de cette journée devant un public qui a assisté au défilé des tenues et ecouté attentivement les textes lus par les lycéens.

Cela a été l'occasion de travailler avec diverses associations locales (l'Agglo, ATD quart monde, secours catholique, Emmaus, RESF) ainsi que le médiateur santé de Roanne (M. Delorme). Ces échanges ont permis aux élèves de mieux connaitre ces associations et aussi se former à la citoyenneté.

 

une partie des élèves qui a participé à la réalisation des tenues en papier carton et journal

 

Dans le cadre du prix Kott, (J. Kott est un roannais qui s'est engagé contre le racisme et l'antisémitisme), est son projet « discrimination et précarité », les lycéens d'autres disciplines (électrotechnique, SEN et technicien d'usinage) travaillent jusqu'en mai sur un dossier qu'ils présenteront à la Licra.

Pour les enseignants ce qui est enseigné à un lien avec le monde qui nous entoure. L'enseignement a cette mission de citoyenneté.

 
 

 


titre documents joints