Accueil » Etablissement » Les abeilles ne sont pas restées dans les ruches (...)

Les abeilles ne sont pas restées dans les ruches !!!

Publié le vendredi 22 septembre 2017 par Luc Channelliere
Modifié le 9 octobre 2017


récolte miel 2017

Après la perte de beaucoup d'essaims l'année dernière, le lycée par l'intermédiaire de ces animateurs, P. Pavet (technicien territorial) P. Dubessy (intendance) P. Verchère (maintenance) a relancé l'installation de ruches sur les sites Sampaix et Carnot.

Suite à la volonté du proviseur (J.L. Goubet), 8 essaims ont été réimplantés. Trois ont été financés par le lycée, un a été acheté grâce à la contribution des personnels du lycée et un a été offert par l'association livres au lycée. Avec les essaims, rescapés de l'hiver dernier, cela a porté à quatre le nombre d'essaims répartis sur chaque site.

Cette année, la récolte a été assez disparate avec sur un même site une ruche qui a peu donné et deux autres sur lesquelles il a fallu rajouter des réhausses. Au final, cette récolte est abondante et de bonne qualité.

 

Récolte du miel et centrifugeage des cadres
Mise en pot avec l'équipe de l'intendance
 
Cette installation de ruches répond à une volonté environnementale mais aussi pédagogique. L'intérêt écologique n'est pas à démontrer. L'aspect pédagogique est à souligner. Dans le cadre de projets, les enseignants du lycée ont fait travailler leurs élèves sur différentes mesures telles l'installation de capteur de température, le relevé de masse via des jauges de contraintes. En effet le relevé de poids permettrait d'avoir une idée sur la qualité de l'essaim.
Deux groupes ITEC et SIN réfléchissent au développement d'un extracteur solaire. A l'avenir les enseignants souhaiteraient développer des projets en enseignement technologique transversal, type pluridisciplinaire, SIN-ITEC-EE.
 

Pour informations cette année, le poids de miel récolté est de 65kg. Une partie sera mise à la vente auprès du personnel afin de permettre la pérennisation du projet à travers l'achat de différents petits matériels. Une autre partie sera mise à disposition des élèves internes. Enfin 13 kg seront reversés à une œuvre caritative.

 

Pour conclure, nous sommes allés interroger P. Pavet sur la santé des abeilles et leur perspective à venir :

Après la récolte, et plus particulièrement avec ce début d'automne froid, il est nécessaire de nourrir les abeilles pour les préparer à l'hiver. Afin d'estimer l'état sanitaire de nos ruches nous avons effectué une visite de contrôle assistée de Carole Perruchon (un des piliers de l'association l'abeille roannaise) qui nous accompagne depuis le début sur ce projet. Il en ressort des colonies bien peuplées qu'il sera nécessaire de nourrir pendant l'hiver. Au regard de cette visite les signes de bonne santé sont bien visibles et nous espérons que les essaims passeront l'hiver. Cependant, contrairement à l'année dernière nous avons fait le choix de traiter les abeilles contre un parasite : le varroa. Car ce parasite en cas de forte présence affaiblit les ruches et les rend plus vulnérable.