Accueil » Formations et filières » Activités par discipline » Lycée professionnel » Le dessin de presse et la liberté d’expression

Le dessin de presse et la liberté d’expression

Publié le lundi 23 janvier 2017 par Luc Channelliere
Modifié le 23 janvier 2017


cartooning à Sampaix

Dessins pour la paix

Une exposition prêtée par le CLEMI (Centre de Liaison de l'Enseignement des Medias et de l'Information) intitulée "cartooning for peace" a été mis à disposition des élèves du lycée professionnel sur le site Sampaix..

Ainsi, par le biais de ces kakemonos, différentes classes de seconde ont été sensibilisées sur le sujet de la liberté de la presse, via l'interprétation de dessins et caricatures. Les enseignantes de lettres (M. Clair et V. Danton) accompagnées par la documentaliste (A. Roattino) ont préparé un questionnaire sous différentes thématiques (le dessin de presse, la censure, le droit des femmes et des enfants, le racisme, sauvons la planète, le rôle d'internet, notre voisin le proche orient et les religions).

Pour chacune des thématiques, les élèves ont eu à répondre à des questions et ensuite les commenter à leur camarade.

Nous avons demandé aux lycéens ce qu'ils ont retenu. A la question, que veux-t-on montrer aux lecteurs? Les réponses sont nombreuses.

Les caricaturistes utilisent souvent l'humour noir. Il existe des paradoxes entre les propos et les images. Les caricaturistes osent montrer les travers de la société. Ils jouent sur les mots. La symbolique des images permet de comprendre les positions de chacun. Malgré la liberté d'expression, les caricaturistes peuvent avoir la pression dans la tolérance.

Pour les enseignantes, le message est passé. Le but de cette exposition était de permettre aux élèves de développer leur esprit critique, de les interpeller sur le pouvoir de la presse et des images et susciter leur réactions.

 

quelques exemples de kakemonos mis à disposition des élèves
 
 
les élèves décryptent les caricatures et restituent leur travail sur les fiches thématiques