Accueil » Formations et filières » Activités par discipline » Lycée général et technologique » Mathématiques » Concours Castor 2016, nos élèves ont du mordant (...)

Concours Castor 2016, nos élèves ont du mordant !!!

Publié le vendredi 18 mars 2016 par Luc Channelliere
Modifié le 5 avril 2016


Castor

De brillants résultats au concours castor 2016

 

Ce concours Castor couvre divers aspects de l'informatique : information et représentation, pensée algorithmique, utilisation des applications, structures de données, jeux de logique, informatique et société. Le concours dure 45 minutes et comporte 12 questions interactives.

Cette année ce concours a été un grand succès. Plus de 345000 élèves répartis dans 2286 établissements ont participé à l'édition Française.

Sur Carnot se sont 8 classes de seconde et deux classes de première qui ont participé. Cela représente environ 310 élèves.

Sur les 18670 élèves inscrits en seconde, une mention toute particulière à Emeric Duray et Benjamin Dallery qui terminent premier ex-aequo avec le total maximal des points obtenus (480).

En première, Thomas Foliard et Mickaël Bénasse terminent eux aussi premier ex-aequo avec le total maximal, sur les 7790 élèves qui se sont présentés.

A l'issue de cette épreuve, les 10% les mieux classés, sont sélectionnés pour l'étape suivante. Il s'agit du concours Algoréa. Cette année 51 élèves de 2 nde et première se sont qualifiés pour le concours Algoréa.

 

Le concours Algoréa se déroule de la manière suivante :

Premier tour : une épreuve de 45 minutes similaire au concours Castor Informatique, avec des sujets moins nombreux mais plus difficiles. Ces exercices ne demandent pas de connaissances particulières en programmation.

Deuxième tour : une épreuve de programmation de 2 h 30

Demi-finale : une épreuve de programmation de 3 h 30 à faire à la maison, du même type que le deuxième tour, avec des exercices plus difficiles.

Finale  : les mieux classés à la demi-finale sont invités à passer la dernière semaine d'août à Paris pour profiter d'un stage d'entraînement à l'algorithmique encadré par les entraîneurs de France-ioi, et participer à la finale constituée de 2 épreuves de programmation de 4 h.

 

Nos jeunes candidats en pleine réflexion

Les secondes ont souhaité participer au concours Alkindi

 

Un nouveau concours a été proposé aux élèves, intitulé ALKINDI.

Alkindi est une nouvelle compétition qui porte sur la cryptanalyse : l'art de déchiffrer les codes secrets. C'est un concours qui s'adresse à tous les élèves de seconde.

Le concours comporte quatre tours : Après chaque tour, un classement est effectué et les 50 % d'équipes les mieux classées sont sélectionnées pour participer au tour suivant.

Au lycée H. Carnot, quatre classes de seconde (2G3-2G5- 2G7 et 2G8) réparties en équipe de 2 à 4, ont participé.

Deux élèves de 2G5 se sont qualifiées pour le tour suivant. Il s'agit d'Eva Fournier, Célia Patay. Nous suivrons avec attention leur performance...

Après avoir franchi le second tour avec brio, Eva et Célia ont participé au troisième tour. A l'issue de celui-ci, elles ont été retenues pour le dernier tour.
Pour Eva et Célia l'aventure s'arrête à ce niveau. Nous sommes allés les rencontrer pour connaître leur ressenti à l'issue de ce long parcours.
Eva et Célia que retenez-vous de cette belle aventure?
Pour nous ce fut une belle expérience, travailler en binôme, utiliser différement nos connaissances mathématiques. Cela nous a permis de développer notre esprit d'analyse où la logique avait une part importante dans le résultat.
Comment se sont déroulées ces épreuves?

Nous avons travaillé en binôme. Pour ce quatrième tour de chez nous, nous devions nous synchroniser pour répondre aux messages codés.

Ce sont des épreuves en temps long (1 à 3 semaines) auxquelles on participe par équipe de 1 à 4 personnes. À chaque tour, il faut déchiffrer un nouveau message secret.
E. Patay et C. Fournier
Les 10 meilleures équipes sont invitées à la finale le 18 mai à Paris, lors de laquelle elles seront départagées par une épreuve sur papier de 2h.