Informatique et Sciences du Numérique

Publié le jeudi 20 février 2014 par Luc Channelliere
Modifié le 21 février 2014


Enseignement de spécialité

I.S.N. : Nouvel enseignement de spécialité

l'objectif de l'enseignement de la spécialité Informatique et Sciences du Numérique en classe de terminale, série S n'est pas de former des experts en informatique, mais plutôt de fournir aux élèves quelques notions fondamentales et de les sensibiliser aux questions de société ouverte de la seconde à la terminale S et STI2D.

Au lycée H. Carnot cet enseignement est dispensé par S. Liaboeuf (professeur de mathématiques). A raison de 2 heures/semaine. Cette spécialité est une spécialité évaluée au baccalauréat (coefficient 2) avec un examen distinct des autres matières.

Les élèves ont à présenter un projet préparé sur l'année. Cette présentation s'évalue lors d'un oral de 20 minutes. Huit élèves se sont inscrits à la rentrée, six d'entre eux sont en S, Science de l'Ingénieur et deux sont en S, Science de la Vie et de la Terre.

Au cours de l'année, ils vont aborder les champs suivants :

- Représentation de l'information (numérisation des sons et des images, compression...)

- Algorithmique

- Langages et programmation (HTML, …)

- Architectures matérielles et réseaux,

 

Nous sommes allés interviewer les huit élèves de cette première promotion.

 
Qu'est-ce qui vous a amené à choisir cette spécialité ?

En tant qu'utilisateur de l'outil informatique, pour la plupart d'entre nous, nous souhaitions connaître l'architecture de l'ordinateur, la numération et le codage, les langages de programmation(HTML).

Pour certains, la programmation nous l'avions déjà abordé à titre personnel. C'est une opportunité qui nous est offerte d'aller plus loin dans nos connaissances.

Comment percevez vous cette spécialité ?

En ISN, on expérimente. C'est à nous de réfléchir par nous-mêmes pour comprendre nos erreurs et rechercher la solution. Cela nous rend autonome face au travail demandé. Devant le jury nous aurons à expliquer comment nous avons procédé pour coder.

A partir de ce constat, souhaitez vous vous orienter dans ce domaine ?

Certainement, pour la plupart nous avons fait nos vœux dans ce sens. Le plaisir de coder nous amène à nous orienter vers une fac maths/info ou en licence informatique. D'autres ont profité de cette opportunité pour découvrir la programmation mais ils ne souhaitent pas poursuivre dans cette voie