Olympiades nationales de Chimie 2013

Publié le mercredi 6 février 2013 par Patricia Patruno
Modifié le 10 novembre 2017


Olympiades chimie 2013
 
Les Olympiades épisode 2 : Trois élèves du lycée Carnot participent aux épreuves académiques mercredi 20 février 2013 à La Doua (Villeurbanne).
De gauche à droite sur la photo : Fabien Bertail, Pierrick De Cockborne et Loïc Duffo
 
A l'issue de la première épreuve passée le 13 février, trois élèves du lycée font partie des 12 sélectionnés de l'Académie. Ils ont obtenu des bons résultats et, d'après M. Vila, ont toutes leurs chances pour ces épreuves académiques du 20 février.
Déjà bravo à tous les trois et bon courage pour le 20 !
 
Les Olympiades épisode 1 : Entretien du 16 janvier 2013 avec M. Vila et ses élèves

 

Il s'en passe des choses à Carnot le mercredi après-midi depuis le début de l'année scolaire : répétition d'une pièce de théâtre, tournage de courts-métrages (ce qui fera l'objet d'un prochain article) et aussi… la préparation des Olympiades de Chimie. C'est donc un mercredi après-midi, après avoir fini mon travail de documentaliste et fermé le CDI que je monte à l'étage des sciences interviewer M.Vila, professeur de Physique-Chimie, organisateur et responsable des Olympiades de chimie au lycée, et ses élèves. Je les trouve en plein travail mais ils sont prévenus et me consacrent gentiment un peu de temps pour cet entretien.

 

P.Patruno : En quoi consiste la préparation des Olympiades de Chimie ?

Elèves : Il faut se préparer pour le concours. On revoit les bases, on revoit ce qu'on a fait en cours. On prend de l'avance pour se préparer à l'épreuve. On a eu des TP, on a assisté à des conférences en relation avec le thème, sur le dopage, les polymères. On est allé à l'IUT de St-Etienne, à l'université Claude Bernard et aux Chartreux à Lyon. On a visité une usine à Balan dans l'Ain qui faisait des PVC. C'est une filière d'Arkema. Ils fabriquent des petits grains de PVC. Ces billes de PVC sont ensuite vendues à des entreprises qui les fondent et les utilisent pour des matériaux en PVC pour le sport : tapis de sol pour la gym, chaussures et autres.

M. Vila : On travaille avec les élèves du mois d'octobre au mois de janvier pour la 1e épreuve. Cela consiste à suivre des séances de TD, des travaux pratiques, des conférences et visite de sites industriels. La 1e étape est donc un écrit qui va permettre de sélectionner 12 candidats. Cet écrit a lieu le 13 février dans les différents centres : ici, au lycée Carnot, pour la Loire ; dans des centres lyonnais et également dans un centre de l'Ain. A l'issue de cet écrit, les 12 candidats sélectionnés vont passer des épreuves pratiques et d'entretien de groupe. Il y a environ 2 élèves par centre qui peuvent prétendre aller à La Doua (Villeurbanne) passer les épreuves de sélection qui auront lieu le 20 février. L'épreuve pratique dure 3h-3h30 suivant la difficulté du sujet et elle est suivie d'un entretien où là, les élèves passent par groupe de 6 et répondent à des questions le plus rapidement possible. A l'issue de ces 2 épreuves, le 1er (et éventuellement le 2e) de l'académie pourra partir à Paris afin de participer aux épreuves nationales au mois d'avril.

PP : Que vous apporte de faire la chimie en plus de vos cours habituels ?

Elèves : On peut faire de la chimie en petit groupe, cela nous permet de plus développer certains points, d'aller plus loin qu'en classe entière. Cela nous donne une approche différente.

PP : Le thème des Olympiades change tous les 2 ans ? Pourquoi ?

M. Vila : Les thèmes varient tous les 2 ans depuis le début des Olympiades. Deux années permettent d'approfondir un thème, une année ne suffirait pas.

PP : Qui prépare les sujets d'examen ?

M. Vila : Pour l'académie, ce sont les enseignants des différents centres qui préparent l'écrit. Les épreuves pratiques sont réalisées par des universitaires ; les entretiens de groupe sont faits par les enseignants des centres. Au niveau national, ce sont des jurys composés d'universitaires, d'enseignants de lycée et d'industriels de la chimie.

PP : Depuis combien de temps vous occupez-vous des Olympiades au lycée Carnot ?

La mise en place de cette manifestation au lycée Carnot date de l'année scolaire 2006-2007. Depuis, chaque année, 5 à 8 élèves motivés de Terminale S suivent cette préparation qui les amène à se rendre certains mercredis après-midi à Lyon et ses environs, ce qui est tout à leur honneur quand on connait la charge de travail que représente l'année de Terminale ainsi que ses enjeux. J'en profite donc pour féliciter tous les candidats qui se sont impliqués et ce, quelle que soit l'issue du concours...

PP : Félicitations à vous également et nous souhaitons bonne chance à nos participants actuels...
De gauche à droite : Pierrick De Cockborne, Coralie Royer, Maxime Ducreux, Loïc Duffo et M.Vila
 
(Absents sur la photo : Laurène Bobo, Fabien Bertail, Léonard Rivoirard )
 
 
Photo d'accueil : atelier photo du lycée ; autres photos : P Patruno