Olympiades de chimie 2012

Publié le mercredi 8 février 2012 par Luc Channelliere
Modifié le 10 novembre 2017


Olympiades chimie 2012
 

Cette année, 6 élèves de terminale S SVT et S SI (Gwenaelle Babbi, Guillaume Reynard, Lucile Magnier, Benoît Rathier, Laurent Diaz et Augustin Dumas), ont décidé de concourir aux épreuves des Olympiades de la chimie.

 

Encadrés par Stéphane Vila (enseignant en chimie), ils ont préparé assidument ce concours en participant à des Travaux Pratiques à Lyon, dans différentes écoles (Université Lyon II, ENS entre autres). D'autre part dans le cadre de cette préparation, ils ont assisté à une conférence et ont visité une station d'épuration pour bien comprendre quelle était la problématique du retraitement des eaux, problématique qui rejoint le thème des Olympiades (la chimie et l'eau).

De l'avis de chacun, les T.P. leur ont permis de réaliser des manipulations avec du matériel plus élaboré que ce qu'ils ont l'habitude d'utiliser (propre au cursus délivré en études supérieures). Ces Olympiades, au-delà de la performance qu'il en résultera, sont l'occasion de se retrouver en situation d'examen. Exercice dans lequel ils auront à se confronter au moment des épreuves du baccalauréat. C'est aussi une ligne de plus à ajouter à son CV, lors des entretiens de recrutement post bac. .

A l'issue des résultats des premiers écrits, Lucile Magnier, Laurent Diaz et Guillaume Reynard sont qualifiés pour la finale académique qui se déroulera le mercredi 29 février à la Doua à Villeurbanne. Nous aurons l'occasion de revenir sur cette épreuve dans les semaines à venir.

D'ores et déjà bravo à eux et bonne chance pour cette manche qualificative qui peut les conduire en finale Nationale à Paris.

 

Le groupe préparé pour la première épreuve par S. Vila (enseignant de physique chimie) à droite
 
"Même si les jeux olympiques d'été 2012 n'ont pas commencé, je peux vous affirmer que notre équipe est déjà prête. Dopée à l'aspirine pour les épreuves pratiques puis titillée sur des questions de chimie relative au thème de l'eau, nos supers champions ont ensuite connu leur classement, si pour moi, ils étaient tous en or, le jury en a décidé autrement, il fallait un premier et un douzième.
C'est ainsi que nous trouvons, sur la troisième marche Guillaume Reynard, suivi de très près par Laurent Diaz à la 4ème place et un peu plus loin mais guère trop, Lucile Magnier à la 9ème place. Finalement, ils n'ont pas eu besoin de leur aspirine. Un petit cocktail a clos cette journée puis retour au bercail.

Ils se verront remettre les prix qui leur reviennent le mercredi 14 mars à la Maison de la Chimie de Lyon.

Aucun n'a démérité quel que soit leur parcours, entre autres Benoît Rathier et Gwenaelle Babbi qui n'ont pas eu l'opportunité d'aller en finale.
Je pense que ce fut une expérience enrichissante et que cela leur ouvrira quelques portes pour leurs demandes post bacs."
 
Propos recueilli auprès de S. Vila (enseignant)

titre documents joints