Les routiers aiment les cols !

Publié le lundi 23 mai 2011 par Luc Channelliere
Modifié le 23 mai 2011


les routiers en savoie
Les routiers aiment les cols!

 

C'est avec une grande partie de la classe de terminale BEP Conduite et Services dans le Transport Routier, soit 18 élèves, que l'équipe pédagogique a organisé et mis au point un séjour en pays savoyard.

Ce mardi 11 mai 2011, ces 18 élèves, accompagnés de leurs cinq professeurs de Conduite Routière, Franck Daval, Philippe Debay, Arnaud Décombe, David Duchamp et Charlie Ducray, ainsi que d'un assistant d'éducation, Cédric Goncalves, se sont répartis la conduite en fonction des différents véhicules, à savoir un ensemble articulé Renault Prémium 320 DCI, un porteur Renault Midlum 220 DXI (ces deux véhicules appartenant à l'AFT), un autre porteur Renault G 340, un véhicule léger Renault Trafic, et un tracteur routier Renault G 300. Pour l'occasion un bi-train (deux semi-remorques accrochées l'une après l'autre) ce qui faisait un ensemble routier de près de 18,75 m avait été prêté par l'entreprise Coquet.

Les élèves ont pu conduire les cinq véhicules tout au long de leur périple savoyard.

Au programme, départ de Roanne dès 8h00, direction l'aire de l'Isle d'Abeau pour la première pause regroupement. Deux véhicules lourds ont dû passer par St Etienne, Givors puis la rocade Est (à cause d'un accès interdit aux véhicules supérieurs à 19 t à l'approche de Lyon), et les trois autres ont traversé les tunnels du Périphérique nord ou de Fourvière. M. Daval a récupéré chez DHL Vénissieux et Corbas le bi-train.

La première visite concernait la plateforme de transbordement de l'autoroute ferroviaire alpine à Aiton, entre Chambéry et Albertville. Les transporteurs qui le souhaitent laissent leurs véhicules lourds sur Aiton, ces véhicules montent sur des wagons, et partent en Italie, avec ou sans conducteurs, avec ou sans tracteurs routiers, en près de trois heures.

Après cette visite fort intéressante, nous avons rejoint notre lieu d'hébergement, à savoir le Lycée Professionnel du Grand Arc, situé à Albertville, ville olympique en 1992.

Ce lycée professionnel, avec ses formations spécialisées dans les métiers de la mode, électrotechnique, techniques du froid, technicien de maintenance, menuiserie, constructeur bois, utilise une partie des bâtiments appartenant au COJO (Comité d'Organisation des Jeux Olympiques). Repas le mardi soir, et internat pour tous.

Le mercredi matin, après un petit déjeuner copieux, les différents groupes ont pris la direction du tunnel du Mont Blanc, en longeant le lac d'Annecy puis ont poursuivi en passant par la Roche sur Foron, Bonneville, Cluses, Sallanches, et la montée du Tunnel du Mont Blanc, en s'arrêtant à l'aire de régulation des véhicules lourds et la montée du Fayet.

Nous n'avons malheureusement pu ni visiter la salle des commandes, ni traverser le tunnel jusqu'à Courmayeur. Une petite pause en redescendant aux Houches nous a permis de tous nous retrouver, le véhicule léger en ayant profité pour travailler sur d'autres routes, Beaufort, Megève…
 

Petite photo souvenir de la classe devant la chaîne du Mont Blanc
 

article réalisé par A. Decombe (enseignant)