Qui a empoisonné Bernadette ?
Texte de Jonas, Sofiane, Cyprien et Sofiane
Article mis en ligne le 27 mai 2010

par Fabienne Petit-Jean
Imprimer logo imprimer

Je suis un petit garçon appelé Einstein, je joue de la guitare et j’ai un chien Beethoveen. Ce matin ma sœur n’est toujours pas réveillée. Je vais dans sa chambre et je trouve une bouteille de poison près de son lit. Ma sœur ne se rappelle de rien... qui a bien pu faire ça ?

Chapitre 1

Comme tous les matins je vais dans la chambre, réveiller ma sœur.
Je la tapote mais elle ne se réveille pas.
A côté d’elle, il y a un flacon d’eau.

Quand je rentre du lycée je vois ma sœur qui se réveille.
Je lui pose des questions :
« - Pourquoi as-tu dormi si longtemps ?

  • Je ne sais pas et qui tu es toi ?, répond- elle.
  • Je suis ton frère tu te souviens pas ? Je m’appelle Einstein, je fais de la guitare et de la trottinette avec mon chien.
  • Tu sais qui tu es ? je rajoute.
  • Oui Madonna, répond ma sœur complètement amnésique !
  • Mais non, tu es Bernadette.
  • Qui est mon père ?
  • Notre père est un banquier et il s’appelle Robert, tu as tout oublié ou quoi ? je me mets à crier.
  • Qui est notre mère, demande encore ma sœur.
  • Mais vraiment Bernadette…. Maman s’appelle Martine…

Je regarde sur sa table de nuit le fameux flacon d’eau. Je lis « poison dangereux et qui rend amnésique ».
Bernadette bleuit avec la mine épanouie et les cheveux en bataille.
-Le flacon… ça m’a rendue malade…, gémit Bernadette.
Bon c’est donc bien vrai, ma sœur a été empoisonnée.
C’est une enquête pour moi !

Chapitre 2

Je décide de poser des questions à tous ses copains et copines.
J’ai commencé par son amoureux Nick.

  • Salut Nick est-ce que tu es sorti après 16 heures hier soir ?
  • Oui, j’étais au cinéma avec mon arrière- grand- mère.
  • Pourquoi vous me posez des questions, demande le petit ami de ma sœur.
  • Car ma sœur a été empoisonnée, je réponds.
  • Merci pour le renseignement, je vais aller voir une autre personne.

Je vais voir ensuite la meilleure amie de Bernadette qui est notre voisine.

  • Bonjour Alice est-ce que tu es sortie après 16 heures ? je lui demande.
  • Non j’étais au parc et je suis revenue vers 15h, comment s’appelle ton chien au fait ?
  • Ah le chien s’appelle Mitho .
  • Merci au revoir, dit Einstein En sortant de la maison des voisins, je me dis que ce n’est pas elle qui l’a empoisonnée !

Ce n’est pas Nick, ni Alice.
J’ai une nouvelle idée : je vais voir le prix du poison.
J’entre dans la chambre de Bernadette, je regarde le prix il est écrit, 100 000$...
Mais c’est incroyable, c’est vraiment très cher ! C’est sûrement quelqu’un qui a de l’argent qui a pu se procurer ce produit dangereux.
Allez c’est l’heure. Je file à mon cours de guitare. L’enquête reprendra plus tard.

Chapitre 3

Après mon concert de guitare, je rentre à la maison.
J’entends du bruit dans le salon, je vois mes parents et il y a la police.
J’entends la police dire :
« -Le liquide a été analysé au laboratoire judiciaire, c’est un poison qui coûte très cher et qui rend amnésique.

  • Et il n’y a que les banquiers qui l’ont, rajouta un autre policier.
  • Monsieur Robert, connaissez-vous ce poison puisque vous êtes banquier ?
  • Oui je le connais, dit Robert.
  • Vous pouvez me le montrer, dit le policier
  • Oui je vais vous le montrer, mais il faut aller à ma banque, dit Robert.

Les policiers et Mr Robert partent alors à la banque.
Ce dernier ouvre le placard.

  • Mais il devrait y avoir 56 litres de poison dit un policier.
  • Oui ! Il manque du poison, rajouta Robert
  • Combien manque t-il de poison ?, demandent les policiers.
  • Il manque 1litre de poison, rajouta Robert, il faut savoir qui l’ a utilisé ...

Pendant ce temps à la maison mon chien repère des gouttes de poison par terre qui mènent jusqu’à une banque concurrente de mon père !
Je comprends tout !

Chapitre 4

Mais oui le banquier Richard Agnéenne a sûrement empoisonné ma sœur Bernadette car il est jaloux de mon père, en plus c’est le seul qui n’a pas d’alibi.
Je décide d’aller voir dans la maison de ce monsieur : je rentre par la fenêtre et là Richard me tombe dessus !
« Mince je me suis fait coincer ! »

  • Haha, si je t’empoisonnais ? comme ça tu ne pourras rien dire à la police ! dit le banquier Richard
  • Tu as tout découvert, tu es malin pour un gamin de 15 ans ! ricana Richard.

Le banquier prit alors une bouteille de poison, m’agrippa par la nuque et m’ouvrit la bouche.

Vite, je donne un coup de coude dans le ventre du malfaiteur puis je le mets contre le bar. Je vois qu’il est in conscient, je peux le ligoter !
Ouf sauvé !
Je le traîne jusqu’au congélateur, il sera bien au frais en attendant la police.

Chapitre 5

En attendant la police dans la maison de Richard je vois l’adresse d’un docteur. Je vais là-bas, je prends le bus 28.
J’arrive chez ce médecin et je lui demande tout de suite le remède du poison violet.
De retour à la maison, je prépare le remède et je le donne à ma sœur.
Cela marche, Bernadette retrouve la mémoire !

Pendant ce temps la police au 742 avenue Lacassagne a trouvé le banquier dans le congélateur. La police n’a plus qu’à le faire avouer et le mettre en prison !



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.33