Qui a empoisonné Bernadette ?
Nouvelle policière de Silvia, Victoire, Manon et Aurélia
Article mis en ligne le 27 mai 2010

par Fabienne Petit-Jean
Imprimer logo imprimer

Je suis un petit garçon appelé Einstein, je joue de la guitare et j’ai un chien Beethoveen. Ce matin ma sœur n’est toujours pas réveillée. Je vais dans sa chambre et je trouve une bouteille de poison près de son lit. Ma sœur ne se rappelle de rien... qui a bien pu faire ça

Chapitre 1

Je rentrais d’une soirée entre amis. J’entends mes parents ronfler, ça résonne dans toute la maison.
Ensuite je rentre dans la chambre de ma petite sœur. Je la vois en train de tousser, je m’approche d’elle et je lui touche le front : « Hou là là, elle est chaude ! ».
Je pars dormir mais la nuit je n’y arrive pas car je pense à ma sœur. Le lendemain je vais la voir dans sa chambre et là, je vois une goutte de liquide sur sa table de nuit.

Tout à coup elle se réveille et je lui dis :
« -Ça va ?
Elle répond :

  • T’es qui toi ? - Je suis ton frère tu te rappelles ? Je suis Einstein.
  • Non je ne me rappelle pas !!
  • Tu te rappelles la dernière fois que je t’ai cassé ta poupée ?
  • Non !!
  • Tu te souviens de quelque chose ?
  • Non !! Comment je m’appelle ?
  • Tu t’appelles Bernadette mais ton surnom est Alice.
  • Alice ? … quel nom bizarre, répond ma sœur.

Chapitre 2

Ma sœur ne se souvient plus de rien. Je me suis dit : « Qui a bien pu faire ce coup ? » Soit quelqu’un l’a empoisonnée soit elle a mangé quelque chose….
Je réfléchis un bon moment. Je pense à ce que le boulanger a dit à ma sœur la veille et je pars le voir en colère.
Le boulanger me dit :

  • Désolé c’est fermé ! Et je lui réponds :
  • C’est n’est pas pour acheter !!
  • Qu’est ce que tu veux alors ?
  • Je ne vous veux pas de mal mais je voudrais vous poser quelques questions si vous êtes d’accord.
  • Oui oui, répond le boulanger
  • Pourquoi ma sœur Bernadette a pleuré hier en revenant de votre boulangerie ?, je lui demande.
  • Je l’ai chassée car elle m’a volé 13 sucettes et 15 croissants !
  • Alors comme ça vous lui avez crié dessus et puis vous l’avez empoisonnée !, dis-je en colère.
  • Non je ne serai pas capable de faire du mal à un enfant se défendit le vendeur.
  • Oui oui, je vous crois, excusez-moi de vous avoir agressé.

Je rentre chez moi. Qui a bien pu empoisonner ma sœur ? Et là une idée me passe par la tête ; c’est peut-être Henri son pire ennemi car depuis la maternelle il ne pense qu’à l’embêter.
Je vais le voir et je lui demande :

  • Eh Henri c’est pas toi qui a fait un mauvais coup à ma sœur ??
  • Mais non de quoi tu parles ? répond Henri
  • Ne joue pas l’innocent avec moi !! Dis-je en colère
  • Mais que caches- tu là c’est le doudou préféré de ma sœur ?
  • Oui oui je lui ai piqué il y a 2 mois, je m’amusais à le lancer au chien de la voisine qui aboit la nuit, avoue Henri
  • Ok je te crois mais je t’ai à l’œil !

Chapitre 3

Apres m’être trompé sur les suspects que j avais en tête je me décourage petit à petit et rentre chez moi.
Chez moi je vois mes parents en train de parler avec la police.

Ma fille a été empoisonnée dit ma mère
Comment savez vous ça répond le policier
Parce qu’un expert l’a examinée dis je en intervenant.
Avez vous une preuve ?dit la police.
_Non mais pouvez vous mener l’enquête ? Répond ma mère.
_Oui bien sûr ! Nous allons mener l’enquête.
_D’ abord monsieur et madame Time, connaissez-vous quelqu’un dans votre entourage qui pourrait vous en vouloir ?
Einstein as tu une idée ? demanda ma mère
_Hm hm ! Je disais en cherchant quelque chose.
Alors avez-vous des personnes qui vous en voudraient ? reprit le policier.
_Pas tellement dit papa.
_Bon réfléchissez je reviens demain ! dit le policier en s’allant.

Je suis allé dans ma chambre et là un homme m’a poussé dans un piège par la fenêtre. Je crie A L’ AIDE !!!!!!!!!!!!!!! !

Chapitre 4

Le piège était bizarre il était construit avec un filet attaché aux branches des arbres et au bord il y avait plein de cailloux.

Ouf sauvé ! Je trouve 2 gros cailloux ; je pense que quand j ai glissé ils ont dû tomber ! En tout cas ces cailloux me sauvent la vie, je les prends et je les plante dans la terre et me hisse vers le haut.
Comme je réussis à sortir, je cours dans la chambre de ma sœur ; elle essaie de me dire quelque chose mais je ne comprends pas.
Elle dit : « Sousl ma litous un feuille et personne empoisonne moi sous lit à moi ! »
Je cherche pendant un moment ce qu’ elle veut me dire. Sous mon lit il y a une feuille et sur cette dernière il y a la personne qui l’a empoisonnée.
Je prends cette carte et sur la photo je vois le pire ennemi de mon père ! Alors je comprends : c’est lui qui l’a empoisonnée et c’ est sûrement lui qui m’a tendu le piège.
Mais pourquoi a-t-il fait ça ? Je réfléchis et je me dis bien sûr, papa m’avait raconté l’histoire !
Tout a commencé il y a 20 ans, Bruno Piloget était l’employé de papa. Bruno avait volé à papa la somme de 15 555 555 euros et papa l’avait renvoyé. Bruno était furieux et avait construit une banque à côte de chez papa. Mais malheureusement pour lui, il n a rien gagné !
Mais pourquoi s’est t- il vengé sur Bernadette et pas sur papa ?

Chapitre 5

Je me rends à l’adresse qui était marquée sur la carte.
Je m’exclame : « woo c’est super beau !! »
Je vais à l’accueil et une dame m’adresse la parole :

  • Bonjour petit garçon, dit la dame.
  • Bonjour, je réponds.
  • Je voudrais voir votre patron, je continue.
  • Avez-vous pris un rendez -vous ?
  • Non, depuis quand il faut prendre un rendez-vous ? je réplique. Je préfère la banque de mon père !
  • Votre père a une banque ?
  • Oui il a la banque Moderne et votre patron était son employé autrefois .
  • Ah bon. Et bien quand votre père a renvoyé mon nouveau patron il a du être très furieux. Il a reparlé de cette histoire il y a peu de temps et le soir même, il est sorti et il est revenu inquiet…, dit la dame du guichet.
  • Bon alors, pourquoi êtes-vous venus ? continue la dame.
  • Pour prendre rendez vous avec votre chef, je réponds
  • Ah oui bah reviens demain, dit-elle
  • Hors de questions, je reste ici tant que j’ai pas votre chef !
  • Bon partez ou j’appelle la sécurité !!

Je me baisse et je me faufile dans le couloir. Là je vois Bruno Piloget, il parle au téléphone et il dit : « Je veux un billet d’avion pour les U.S.A » Je me demande « pourquoi veut-il quitter le pays ? Ah oui parce qu’il a empoisonné ma sœur ! »

Alors je me décide : je lui saute dessus et lui dis : « A cause de toi ma sœur est entre la vie et la mort et ne se souvient plus de rien ! »
Bruno sort un couteau et me menace avec.
Heureusement pour moi la dame de l’accueil me voit et appelle les policiers.

5 minutes plus tard 2000 policiers arrivent.
Il y a 1000 armes pointées sur Bruno .
Le banquier est pris au piège.
Un policier arrive à arrêter Bruno qui hurle « Je me vengerai, je le jure !! ».

Chapitre 6

Remis de toutes ces émotions, je rentre vite chez moi et je vois ma sœur marcher ! Miracle !
Je lui demande : « T’as quel âge ? » et elle me dit, étonnée : « Ben 9 ans ! » « Bravo, je lui réponds, tu as retrouvé la mémoire !!!! ».

J’ai vite prévenu mes parents et on a fait la fête !



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.33