Qui a empoisonné Bernadette ?
Nouvelle policière de Clarisse, Maïtena et Astrid
Article mis en ligne le 27 mai 2010

par Fabienne Petit-Jean
Imprimer logo imprimer

Je suis un petit garçon appelé Einstein, je joue de la guitare et j’ai un chien Beethoveen. Ce matin ma sœur n’est toujours pas réveillée. Je vais dans sa chambre et je trouve une bouteille de poison près de son lit. Ma sœur ne se rappelle de rien... qui a bien pu faire ça ?

Panique à la maison

chapitre 1

Je suis un petit garçon appelé Einstein. Je veux aller prendre mon petit-déjeuner, j’appelle ma sœur mais elle n’est toujours pas là. Donc je vais dans sa chambre quand soudain je la vois toujours endormie.
Elle est ridée, pâle et elle a les paupières lourdes. Je découvre un flacon avec le signe d’empoisonnement sur sa table de chevet !
Dès que je vois que ma sœur a été empoisonnée j’appelle mes parents et ils appellent les urgences.

Bernadette se réveille et elle a un trou de mémoire.
Elle dit « Où suis-je et puis qui tu es toi ? »
Bon je vais demander à mes parents de me faire un mot d’excuse pour ne pas aller au lycée.

Je vais mener l’enquête et trouver le coupable !
Tiens mon chien aboie, je sais ce qu’il veut ce petit Filou il veut mener l’enquête, mais d’abord je vais interroger ma sœur en attendant le médecin :

  • Tu sais qui est ton père ?
  • Qui est mon père, non je ne sais pas ? Et puis qui es-tu toi ?
  • Mais je suis ton frère Einstein guitariste et je suis en seconde, tu te souviens ?
  • Non
  • Mais si papa est un banquier !
  • Ha ?
  • Tu te souviens de la nuit dernière ? demande Einstein
  • Non, tu peux me la raconter ?
  • Je te pose une question !
  • ha…..
  • Bon c’est pas grave tu ne sais rien mais il faut que je continue mon enquête, aller viens mon chien allons chercher des indices !!

Chapitre2

Le médecin vient de partir, ma sœur a un gros trou de mémoire et si ça continue elle ne pourra plus retourner à l’école. Mes parents sont très inquiets.

Je vais commencer mon enquête.
J’entre dans l’école de ma sœur .J’interroge la directrice

  • Qu’avez-vous fait la nuit dernière, madame la directrice ?
  • Je suis allée promener Praline ma chienne sinon je ne peux pas dormir, répond elle.
  • Merci au revoir Madame, je réponds.

Bon je vais interroger Mme Herbert la maîtresse de Bernadette.

  • Qu’avez-vous fait hier soir Mme Herbert ?
  • Je suis allée chasser des insectes.
  • Pourquoi ?
  • Pour les disséquer demain
  • Merci au revoir

Ni la directrice ni Mme Herbert, alors c’est qui ?

Je vais chez la voisine pour voir si elle en sait un peu plus

  • Bonjour Einstein ! dit la voisine.
  • Bonjour Mme Léa !
  • bon, pourquoi tu me déranges pendant ma séance de yoga ?
  • On a empoisonné ma sœur ! et vous avez fait quoi la nuit dernière ?
  • Comme tous les jours je m’occupe de mes deux filles et de mon garçon !
  • D’accord, donc je vous laisse Mme Léa !

Ensuite je vais interroger Emilie sa copine de natation :

  • Salut Emilie !
  • Salut Einstein ! Que veux-tu ?
  • Tu sais quelque chose sur ma sœur ?
  • Oui je me rappelle il y avait un drôle de monsieur qui suivait Bernadette hier.
  • Ah bon ? je m’étonnais
  • Ben oui … il était habillé de vêtements sombres et on ne voyait pas son visage. Il avait une bouteille dans la main c’est tout ce que je sais.
  • La bouteille ! On a retrouvé une bouteille de poison dans la chambre de ma sœur…
  • Au revoir Emilie merci pour ton aide !

Chapitre 3

De retour à la maison il y a du monde.

  • Bonjour Einstein disent maman et papa
  • Bonjour, je réponds !
  • Ce sont les policiers, ils sont venus nous poser des questions, murmure ma mère.
  • Oui, affirme mon père
  • Comment va Bernadette ? demande mon père.
  • Elle dort encore, je soupire.
  • Einstein a trouvé un flacon avec un signe de tête de mort dessus dirent mes parents aux policiers.
  • Montrez-la-moi cette bouteille !, ordonnent les policiers.
  • Oui tout de suite je bégaie J’apporte la bouteille aux policiers.
  • Qu’est-ce que vous allez faire ? dis-je
  • On va essayer de voir d’où vient cette bouteille.

Chapitre 4

10 minutes plus tard le téléphone sonne, je répond s.

  • Allo Einstein, on a trouvé des empreintes !!! crie le policier
  • Qui a empoisonné ma sœur ? je demande immédiatement
  • On ne sait pas en tout cas les empreintes trouvées sont celles de Daniel Cheval !
  • C’est vrai, Daniel cheval, le banquier de Banque assurance, le concurrent de mon père ?, je m’étonne.
  • Oui si je vous le dis, répond le policier ! On va prendre sa déposition, c’est peut être un dangereux banquier surtout ne sortez pas de chez vous !
  • Oui monsieur l’agent, merci ! je promets et je raccroche.

Je décidais de ne pas obéir aux policiers et d’aller voir ce fameux banquier.
-Papa je peux aller dehors ? demanda Einstein.

  • Ou…Oui, mon fils ! bégaya le père.

Je cours vers la banque de Daniel Cheval « Banque assurance » !
Je pense que c’est un piège mais j’y vais quand même je suis trop curieux ! se dit Einstein


Chapitre 5

  • Hé il se doute de rien ce gosse ! rigola le banquier derrière sa vitre en le voyant arriver, il va tomber dans la gueule du loup !

J’interroge Daniel Cheval

  • C’est toi qui a empoisonné ma sœur ? je lui demande
  • Oui c’est moi qui ai empoisonné ta sœur car je me venge de ton père avec sa banque ! râla le banquier

Le banquier m’attrape et m’enferme dans un placard. Heureusement il a oublié de me bâillonner, je hurle en entendant les sirènes des policiers.
AU SECOURS AU SECOURS !!!!!!!!!!!!!

Les policiers me trouvent tout de suite et arrêtent le banquier.

Chapitre 6

1 heure plus tard Daniel Cheval est au commissariat
de police.
20 minutes plus tard le commissaire m’appelle :
« Daniel a avoué c’est bien lui qui a empoisonné Bernadette : Il aura 9 ans de prison. »
Bernadette a retrouvé la mémoire, mes parents sont contents et moi aussi !



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.33