De la plante aux papillons
Article mis en ligne le 4 décembre 2009
dernière modification le 3 décembre 2009

par Magali Lespinasse
Imprimer logo imprimer

Jeudi 3 décembre, direction l’Orangerie du Parc de la tête d’Or.

Léonce nous y attendait pour nous faire vivre une incroyable animation autour des êtres vivants.

Nous avons commencé par classer les vivants en 2 catégories : ceux qui se déplacent et ceux qui ne se déplacent pas (en gros : les végétaux et les animaux.)

Ensuite nous avons classé les animaux en fonction du nombre de pattes : les animaux à 4 pattes sont les tétrapodes, ceux à 6 pattes sont les insectes :

Les insectes ont 6 pattes, deux antennes et un corps en trois parties.

Les animaux à 8 pattes sont les arachnées :

Nous avons étudié spécifiquement les tétrapodes pour les classer en trois familles : ceux qui possèdent des poils, ceux dont le corps est couvert de plumes et enfin ceux qui portent une carapace.

Ensuite nous avons étudié les insectes qui pratiquent le mimétisme afin de se cacher pour échapper aux prédateurs.

Nous avons observé et même touché des phasmes qui échappent aux prédateurs grâce à leur tenue de « camouflage ».

Notre voyage s’est achevé dans la splendide serre aux papillons où, grâce à la reconstitution d’un milieu chaud et humide, nous avons pu observer une importante diversité de papillons plus impressionnants les uns que les autres. On a pu observer différentes adaptations comme la présence de couleurs vives ou le mimétisme avec des feuilles.

N’hésitez pas à vous rendre en famille visiter l’exposition « De la plante aux papillons : les miracles de l’évolution » actuellement visible à l’Orangerie du Parc de la tête d’or.

Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.33