Les langues vivantes à l’école primaire

Les données et documents à connaître concernant l’enseignement des LVE.

Article mis en ligne le 4 juin 2007 par Eric Large
Imprimer cet article logo imprimer

 Quelques rappels institutionnels :

Le plan de rénovation de l’enseignement des langues fixe des objectifs à atteindre à la fin de l’école primaire : niveau A1 de l’échelle des niveaux communs de référence fournie par le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) publié en 2001 par le Conseil de l’Europe.

Il prévoit de commencer l’apprentissage d’une langue dès le CE1 (BO HS n°4 du 29 août 2002) à partir de la rentrée 2007.

À l’école, les activités mises en place sont généralement inscrites dans le projet d’apprentissage aux caractéristiques pluridisciplinaires pris en charge par un enseignant polyvalent. Le groupement des élèves se fera le plus souvent sur la base de la classe. Il est cependant possible d’envisager la constitution de groupes différenciés avec décloisonnement ou dédoublement temporaires des groupes de langues. Cette possibilité s’avère particulièrement utile dans le cas où elle peut permettre des décloisonnements entre des classes différentes de cycle 3 ou la constitution de groupes différenciés dans les classes des écoles rurales. (BO n° 23 du 8 juin 2006)

 Des précisions pour la rentrée 2007-2008 :

La rénovation de l’enseignement des langues vivantes étrangères (LVE) se poursuit. En loi de finances, un indicateur mesurera la proportion d’élèves ayant atteint en langue étrangère le niveau A1 du cadre européen en fin d’école et un autre le niveau B1 en fin de collège. Les plans académiques de formation doivent permettre à tout enseignant de langue de bénéficier, au plus sur 3 ans, d’une action de formation à l’enseignement des 4 compétences langagières, avec une priorité pour les compétences à l’oral, et à leur évaluation.

L’apprentissage de la première langue vivante étrangère pourra commencer progressivement en CE1 et l’apprentissage de la seconde langue vivante étrangère pourra se développer progressivement en classe de 5ème dans un cadre expérimental.

Dans le premier degré, il convient de mobiliser toutes les compétences existantes en LVE chez les personnels enseignants, notamment ceux qui disposent d’une habilitation à enseigner une langue vivante étrangère. Le taux de prise en charge de l’enseignement des langues étrangères par les maîtres du premier degré devra être porté à 90 % en 2010.

Par ailleurs, l’effort en faveur du développement de l’enseignement de l’allemand doit être poursuivi de manière à atteindre les objectifs fixés, à l’horizon 2010 (13,6% d’élèves apprenant l’allemand à l’école et 19,4% dans les collèges et lycées)
(circulaire de rentrée 2007-2008)

 Une référence incontournable : le cadre européen commun de référence pour les langues

Le CECRL introduit au moins quatre nouveautés : des niveaux communs de référence, un découpage de la compétence communicative en activités de communication langagière, la notion de tâche et une redéfinition de la compétence de communication. Toutes les explications essentielles sont sur le site Eduscol à la rubrique "cadre européen commun de référence pour les langues"

 Une source d’informations à visiter : le portail langue du CNDP

Le portail langue du site du CNDP est très complet. Vous y trouverez les programmes de LVE, le rapport de l’IGEN sur l’enseignement des langues, des références de publication du Scéren et diverses ressources pour la réflexion et la pratique.


flèche Sur le web : PrimLangues
Téléchargements Fichier à télécharger :
  • Cadre commun de référence pour les langues
  • Taille du fichier : 946.8 ko
  • Format : PDF
puce Contact puce Espace rédacteurs puce squelette puce RSS puce Valid XHTML 1.0 Strict
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V2
Version : 2.6.7 [61555]