Pour un usage raisonné du fichier

vendredi 30 novembre 2012
par Vincent Guillem
popularité : 1%

Lors des temps forts départementaux, la question de l’utilisation des fichiers dans l’enseignement a été évoquée.

Quelques éléments de synthèse

- des outils très structurants : Il s’agit essentiellement de fichiers Un contexte rassurant car issu d’une réelle réflexion didactique mais une utilisation très enfermante : un ordre prédéfini, une régularité dans la nécessité de faire, de remplir, et de finir (rapport à la demande des parents, du regard de l’inspecteur sur la quantité travaillée)

- des outils qui évoluent (J’apprends les maths 2002 /09 sur la soustraction, des partis-pris didactiques différents selon les auteurs)

Cependant,
- une utilisation souvent faite en pas à pas ou fractionnée sans mettre en évidence les enjeux de savoirs sous-jacents.

- des ouvrages estampillés conformes aux programmes et pourtant : présentation en termes de contenus et rarement en compétences, des absences de certaines attentes, des propositions de progressions pertinentes pour certains savoirs (numération) et loin des attentes pour d’autres (concept de mesure)

Pour aller plus loin

- un article de J. BRIAND : Site Educmath

- un document présenté lors du temps fort sur le pôle de Montbrison illustré par une situation

- une analyse de fichiers menée par des enseignants de la circonscription de Montbrison : Site de la circonsription

- une grille d’analyse proposée par l’académie de Nantes

Vincent Guillerm


Documents joints

Diaporama Pôle Montbrison
Diaporama Pôle Montbrison
Situation du carreleur
Situation du carreleur