Pétanque - cycle 3

mardi 29 janvier 2019
par  Laurent Couliard
popularité : 8%


COMPETENCE ATTENDUE :



Sur un espace non standardisé, dans le respect des règles de sécurité et de jeu, lors d’un affrontement entre deux équipes, marquer plus de points que l’adversaire en positionnant sa (ses ) boule(s) le plus près du cochonnet, par une succession d’actions individuelles négociées entre partenaires.


 


 


ENJEUX ET COMPETENCES DU SOCLE



Développer sa motricité et construire un langage du corps :


- Acquérir des techniques spécifiques pour améliorer son efficacité.


- Mobiliser différentes ressources (physiologique, biomécanique, psychologique, émotionnelle) pour agir de manière efficiente.



- Orienter, doser son geste de lancer : pointer glissé ou porté, tirer.



- Faire varier la trajectoire de ses boules par des lancers plus hauts qui permettent des points de chute près du but (cochonnet) et de s’immobiliser rapidement.



- Etablir une relation entre la situation des boules de ses partenaires et adversaires par rapport au but : choix d’une technique de lancer à mettre en œuvre pour réaliser une trajectoire.


 



S’approprier seul ou à plusieurs par la pratique, les méthodes et outils pour apprendre :



- Apprendre par l’action, l’observation, l’analyse de son activité et de celle des autres.



- Répéter un geste pour le stabiliser et le rendre plus efficace.



- Utiliser des outils numériques pour observer, évaluer et modifier ses actions.


 



Partager des règles, assumer des rôles et des responsabilités :



- Assumer les rôles sociaux spécifiques joueur, coach, arbitre, observateur, tuteur, organisateur…).



- Comprendre, respecter et faire respecter règles et règlements.



- Assurer sa sécurité et celle d’autrui dans des situations variées. 


 



Apprendre à entretenir sa santé par une activité physique régulière :



- Connaitre et appliquer des principes d’une bonne hygiène de vie. (activité de plein air).


 



S’approprier une culture physique sportive et artistique :



- Savoir situer des performances à l’échelle de la performance humaine.



- Comprendre et respecter l’environnement des pratiques physiques et sportives.


 


ATTENDUS DE FIN DE CYCLE :



En situation aménagée ou à effectif réduit :



- S’organiser tactiquement pour gagner le duel ou le match en identifiant les situations favorables de marque.



- Maintenir un engagement moteur efficace sur tout le temps de jeu prévu.



- Respecter les partenaires, les adversaires et l’arbitre.



- Assurer différents rôles sociaux (joueur, arbitre, observateur) inhérents à l’activité et à l’organisation de la classe.



- Accepter le résultat de la rencontre et être capable de le commenter.


 


 


Compétences travaillées pendant le cycle :



- Rechercher le gain de l’affrontement par des choix tactiques simples.



- Adapter son jeu et ses actions aux adversaires et à ses partenaires.


- Coordonner des actions motrices simples.



- Se reconnaitre attaquant / défenseur.


- Coopérer pour attaquer et défendre.


- Accepter de tenir des rôles simples d’arbitre et d’observateur.


- S’informer pour agir.


 


Croisements entre enseignements :
 
L’éducation physique et sportive offre de nombreuses situations permettant aux élèves de pratiquer le langage oral. Ils sont ainsi amenés à utiliser un vocabulaire adapté, spécifique pour décrire les actions réalisées par un camarade et eux-mêmes, pour organiser leur activité ou celle d’un camarade et pour exprimer les émotions ressenties. Ils développent aussi des compétences de communication en pratiquant un langage dans un genre codifié (par exemple, restituer une observation faite à partir de critères précis face à un collectif ou un individu).
En articulant le concret et l’abstrait, les activités physiques et sportives donnent du sens à des notions mathématiques (échelle, distance…). Les élèves peuvent aussi utiliser différents modes de représentation (chiffres, graphiques, tableaux) pour rendre compte des performances réalisées, de leur évolution et les comparer (exemples : graphique pour rendre compte de l’évolution de ses performances au cours du cycle, tableau ou graphique pour comparer les performances de plusieurs élèves).
Les parcours ou courses d’orientation sont l’occasion de mettre en pratique les activités de repérage ou de déplacement (sur un plan, une carte) travaillées en mathématiques et en géographie.
En lien avec l’enseignement de sciences, l’éducation physique et sportive participe à l’éducation à la santé (besoins en énergie, fonctionnement des muscles et des articulations…) et à la sécurité (connaissance des gestes de premiers secours, des règles élémentaires de sécurité routière…).
En articulation avec l’enseignement moral et civique, les activités de cet enseignement créent les conditions d’apprentissage de comportements citoyens pour respecter les autres, refuser les discriminations, regarder avec bienveillance la prestation de camarades, développer de l’empathie, exprimer et reconnaitre les émotions, reconnaitre et accepter les différences et participer à l’organisation de rencontres sportives.
Une langue vivante étrangère ou régionale peut être utilisée par exemple, pour donner les consignes de jeu, pour commenter une rencontre, comme langue de présentation d’un spectacle acrobatique...


 


Documents joints

Pétanque
Pétanque