Publié : 2 décembre 2014

La souris de Maxime

Une souricière verte

Qui courait dans l’hérédité

Je l’attrape par la queue de cheval

Je la montre à ces monstres

Ces monstres me disent

Trempez-la dans la huitaine

Trempez-la dans l’eau de vie

ça fera un escarmouche tout chaud !