Le château de Présilly

Le château a été construit en 1080 par Guy de Dramelay : sire de Présilly et par Nicolas Rolin chancelier de Charles le Téméraire.

Ce bâtiment se trouve à Présilly, près  de Lons-le-Saunier.

Il se dresse à 615 mètres d'altitude, ce qui permettait de mieux voir les ennemis arriver.

Quand le château était attaqué, les villageois se réfugiaient dans une grosse grange protégée par trois fortifications.

Les maisons étaient construites en torchis : de la paille, de la terre et du sable.

Le premier endroit que les ennemis attaquaient, c'était le châtelet qui était occupé par des soldats.

Pour que les ennemis aient plus de mal à atteindre le château,  des fossés de cinq mètres de profondeur

 l'entouraient.

Si le châtelet était pris ( ce qui était difficile) les ennemis attaquaient la porterie.

Celle-ci était équipée de deux canonnières, d'une herse et d'un pont-levis.

Une herse : c'est une grille en fer coulissante.

Dans ces ruines,on peut encore y voir le donjon.

Le ré- de -chaussée était habité par des gardes, le  deuxième étage :par la famille royale, le  troisième étage par

 les domestiques et le  quatrième étage :par des gardes

Le chemin de ronde passait par le donjon.

Dans les ruines, il reste des bouts de pierres qui dépassent et qui se nomment  des corbeaux. Cela servait à

soutenir le plancher des étages et du donjon.

La  prison était une geôle et le geôlier (le gardien ) la gardait.

La cour était inclinée, ainsi  ils récupéraient l'eau qui restait dans une citerne souterraine et comme ça, ils pouvaient boire.

Un  pigeonnier se dresse dans la basse-cour. C'est une petite tour avec des nids de pigeons pour l'élevage.

 

Ce château est encore bien conservé et des équipes de bénévoles travaillent pour le rénover.

 

LA PORTERIE

LA GEOLE

VUE D'ENSEMBLE

LE PIGEONNIER

 

retour