Paul d’Aubarède
Article mis en ligne le 7 mai 2015
dernière modification le 20 novembre 2015

par J.Ch.
Imprimer logo imprimer

Paul d’AUBARĒDE (1899-1976) Saint Genis Laval

Né à Saint Genis Laval le 20 août 1899, Paul d’Aubarède entre à l’Ecole Centrale Lyonnaise en 1919 et en sort diplômé en 1923. Sa carrière d’ingénieur débute chez Berliet, puis aux usines d’automobiles Rochet-Schneider. Vers 1927, il met au point une roue indéjantable. Ses études sur les vibrations des moteurs lui donnent l’idée de désolidariser le moteur du châssis de la voiture ; ses travaux mathématiques, en association avec Pierre Lemaire son ancien directeur de l’Ecole Centrale, aboutissent à la réalisation du prototype de ce qui devait devenir le célèbre "moteur flottant". La théorie sur les vibrations repose encore aujourd’hui sur des équations connues sous le nom de "formules Lemaire-d’Aubarède".

Vue d'une Citroën C6 photographiée en 1929

En octobre 1931, la C6G reçoit le fameux « moteur flottant » (le sigle du « cygne Citroën ») : la C6 est alors disponible en 2 versions, la C6G à moteur fixe et la C6G MFP avec le moteur flottant.

Citroën C6 G 1932

"C’est auprès des bureaux d’études de Chrysler qu’André Citroën avait acquis la licence du « Floating Power ». En fait le procédé avait été mis au point suite aux études théoriques sur les vibrations faites par deux techniciens français, Pierre Lemaire et Paul d’Aubarède."
(Wikipédia)

Actus

Calendrier

juin 2017 :

Rien pour ce mois

mai 2017 | juillet 2017

Pas d'évènements à venir


puce Plan du site puce Contact puce Mentions légales puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2017 © Collège Paul d’Aubarède - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10