Un écrivain pas comme les autres : Yaël Hassan
Article mis en ligne le 23 juin 2014
Imprimer cet article logo imprimer

Mardi 27 mai, une auteure pour la jeunesse, Yaël Hassan, est venue au CDI du collège Jacques Cœur de Lentilly. Elle y a rencontré quatre classes de 6è à qui elle a donné des réponses à leurs questions sur sa vie et sur son métier.

Interview :

Quand et pourquoi avez-vous commencé à écrire ?

J’ai commencé à écrire en 1984, car j’ai été immobilisée après un accident de la route. Mais j’ai toujours été passionnée par l’écriture. Depuis que j’ai huit ans !

Quel roman avez-vous écrit pendant cette période ?

"Le roman que j’ai écrit est « Un grand-père tombé du ciel », que j’avais rédigé pour un concours de littérature de jeunesse. J’ai été très surprise d’apprendre que mon livre avait remporté le concours avec trois prix !"

Quel métier exerciez-vous avant votre accident ?

"J’ai travaillé pendant vingt ans dans le tourisme."

Quels sont les principaux thèmes abordés dans vos livres ?

"Les thèmes que je choisis reviennent très souvent. Ce sont le racisme, l’intégration, la Seconde Guerre mondiale, les relations grands-parents / jeunes enfants …"

Combien de temps écrivez-vous par jour ?

"Environ dix heures. Mais ce n’est pas pour cela que je suis différente des autres !"

Est-ce que vos livres ont une suite ?

"En général, non, excepté pour « Momo, petit prince des Bleuets », qui est le premier livre d’une trilogie : « Momo des Coquelicots » et « Des lauriers pour Momo »."

Où trouvez-vous votre inspiration ?

"Oh, partout ! Dans des petits faits de la vie et surtout dans mon imagination. Il arrive que certains de mes personnages existent vraiment : par exemple Momo est un petit Mohamed, passionné de lecture que j’ai vraiment rencontré !"

Et comment vous souvenez-vous de toutes vos idées ?

"Je les note dans un petit carnet que je garde toujours avec moi. J’utilise environ un carnet par an ! Je rédige mes premiers chapitres sur mon carnet et puis, si je décide de les poursuivre pour en faire un livre, je passe à l’ordinateur. J’ai toujours le début d’au moins trois livres dans mon carnet !"

Vous occupez-vous des illustrations de vos livres ?

"Non, ce sont les illustrateurs et l’éditeur qui s’en occupent. D’ailleurs, parfois, les dessins ne me plaisent pas …"

Pour vous, écrire est un travail ou un loisir ?

"Les deux ! J’aime écrire et je gagne ma vie en écrivant ! J’ai beaucoup de chance !"

Léane, Léa, Agathe, Jade, 6è8

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
puce Contact puce Espace rédacteurs puce squelette puce RSS puce Valid XHTML 1.0 Strict
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V2