Sciences économiques et sociales

Des ressources pour l’enseignement en seconde, première et terminale ES.

Problématiser
Article mis en ligne le 26 juin 2017

par pcheynet
Imprimer logo imprimer


On peut mobiliser les reportages pour renforcer les apprentissages des compétences transversales ou méthodologiques, par exemple trouver une problématique. Certains reportages sont purement factuels. Par exemple, un reportage évoque « l’alimentation de demain » à base de larves, d’insectes ou d’algues. Mais jamais le reportage n’évoque les enjeux liés à ces nouveaux aliments. L’activité consiste alors à demander aux élèves de problématiser, c’est-à-dire de trouver à quel(s) problème(s) ces aliments apportent des solutions. En mobilisant l’enseignement de SES, ils doivent être capable de proposer des pistes : hausse de la population mondiale, non soutenabilité de l’élevage, etc.


Assez fréquemment, la problématique d’un reportage correspond à des problématiques de la science économique ou de la sociologie, par exemple quand il est question des avantages et des inconvénients d’un traité de libre-échange. Mais parfois, l’angle d’attaque retenu par les journalistes est complètement différent des problématiques disciplinaires qui figurent pourtant implicitement dans le reportage. C’est un cas assez fréquent dans des reportages à orientation sociologique. On peut alors faire prendre conscience aux élèves de l’intérêt du regard scientifique sur les phénomènes sociaux. Sans grille de lecture sociologique, les journalistes passent à côté des questions essentielles et ne présentent qu’une analyse superficielle des faits présentés Par exemple, le reportage « devenir bilingue le plus tôt possible » montre comment les familles des classes supérieures mobilisent leur capital économique et culturel pour que leurs enfants deviennent bilingues très jeunes : les parents emploient des nounous anglophones et parlent anglais aux enfants pour qu’ils réussissent le concours d’entrée dans les écoles bilingues. Mais à aucun moment ne sont évoquées les problématiques sociologiques du programme de terminale concernant la reproduction sociale ou l’inégalités des chances à l’école selon le milieu social. Le seul problème suggéré par l’interview d’un psychologue en fin de reportage est celui de l’épuisement de ces enfants à l’ « emploi du temps de ministre ». L’activité consiste alors à demander aux élèves de retrouver les problématiques sociologiques derrière les faits présentés dans le reportage. Il est alors intéressant de faire travailler les élèves sur la différence entre le traitement journalistique et scientifique d’une même situation. On rejoint ici les préoccupations de l’éducation aux médias et à l’information : il faut distinguer la nature de l’information selon sa source.



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.77.22