Parcours de l’élève au lycée : la musique en seconde (I)

  Enseignement en lycée : un exemple

Trailer option Musique Lycée Beauregard

Présentation vidéo de l'Option Musique du Lycée de Beauregard à Montbrison, avec plusieurs extraits de projets menés au cours de l'année.

L'option Musique est ouverte à tous, car plus la palette des niveaux et des origines musicales est large, plus les projets donneront à chacun à découvrir et à s'ouvrir.

 

Les différentes possibilités en seconde
(un dossier de Dominique Terry, dominique.terry1@ac-lyon.fr)


>> Seconde TMD (Technique Musique & Danse)


Elle est ouverte aux élèves désirant déjà s’orienter vers le métier de musicien ou vers l’enseignement de la musique dans les établissements spécialisés. Son entrée se fait sur concours (niveau troisième cycle de conservatoire). L’emploi du temps se partage entre l’enseignement général et un enseignement musical et culturel adapté. Les cours au conservatoire s’y inscrivent dans une continuité logique.



>> Seconde avec option facultative Musique   (texte officiel)


L’option facultative est ouverte à tous les élèves motivés par la musique qui désirent continuer cet enseignement après la troisième et cela sans aucun pré-requis. Un élève peut y accéder en la demandant lors de l’inscription dans son lycée de secteur, à condition que cette option y soit présente.


L’enseignement de la musique s’y fait dans la continuité de celui dispensé au collège avec cependant une plage horaire plus confortable. Les élèves y produisent et y créent des musiques (chant collectif, production vocale par petits groupes, travail avec les instruments des élèves ou ceux disponibles sur place, informatique), tout en explorant à l’écoute des oeuvres de tous les styles et de toutes les époques. Cet l’enseignement est basé sur l’oralité, les supports écrits sont abordés, côtoyés selon le besoin et le projet.


Trois chapitres servent de guide au développement des compétences musicales et culturelles des élèves :

•musique et société

•musique et texte

•musique et image



>> Seconde d’exploration « art du son »   (texte officiel)


La seconde d’exploration art du son, l’une des spécialités de l’enseignement d’exploration « création et pratiques artistiques » est ouverte à tous les élèves motivés par la musique qui désirent continuer cet enseignement après la troisième et cela sans aucun pré-requis. Un élève peut y accéder en la demandant lors de la procédure d’orientation de fin de troisième dans son collège (AFFELNET). Selon son rang et selon les places disponibles, il sera affecté dans le lycée de son choix possédant cette option.


Tout comme l’enseignement facultatif, les élèves y produisent y créent et y découvrent le monde de la musique mais plus particulièrement en développant des compétences en lien avec : les projets musicaux, les correspondances avec d’autres arts, les artistes, leurs postures et leurs outils, le monde sonore et l’économie de la musique. Ils sont amenés pour cela à visiter des lieux de production musicale et à rencontrer des professionnels de ce milieu.


La seconde d’exploration art du son peut parfaitement se cumuler avec l’enseignement facultatif (soit 3H + 1H30).


Les secondes d’exploration art du son sont implantées dans les lycées possédant en cycle terminal la série L musique. Les lycées publics possédant cette option dans l’académie de Lyon sont :

  1. Edgar Quinet        (Bourg en Bresse)

  2. Honoré d’Urfé       (Saint-Etienne)

  3. Beauregard          (Montbrison)

  4. St Exupéry           (Lyon 4)

  5. A. et L. Lumière    (Lyon 8)

  6. Claude Bernard     (Villefranche)



La pratique collective en dehors de la classe


Il est possible également de faire de la pratique musicale collective en lycée, de façon plus ponctuelle, quel que soit le parcours suivi par l’élève : il existe, dans les établissements à options musiques, des chorales, des ensembles instrumentaux, des ateliers de chant ou d’autres approches artistiques diversifiées, ouverts aux élèves de seconde à terminale, parfois conçus en collaboration avec les élèves ou enrichis par les interventions d’artistes professionnels, permettant de participer à une production collective de qualité.


Pour participer à ces projets, il suffit de s’y inscrire et d’y participer régulièrement jusqu’au spectacle.

3 heures

Horaire lourd

1,5 heure