Vous êtes ici : Accueil > EUROPE ET INTERNATIONAL > Actions éducatives > avec Virgina Reeves autour de son premier roman " Work like any other (...)

Documents joints

Par : G. Ogier
Publié : 27 novembre 2017

avec Virgina Reeves autour de son premier roman " Work like any other "

le vendredi 18 novembre 2017.

Un travail pas tout à fait comme un autre
pour les élèves du lycée Simone Weil à Saint-Priest-en-Jarez
dans la Loire

Les élèves du lycée S. Weil ont pu échanger avec Virgina Reeves autour de son premier roman " Work like any other " Un Travail Comme Un Autre le vendredi 18 novembre 2017.
De passage en France pour recevoir un prix littéraire à Grenoble, Virgina Reeves a pu rencontrer les élèves de 1ère L et de 1èreeuro pour parler de son ouvrage et de son travail d’écrivain. Ce fut un échange très riche et très apprécié des élèves.
Les thèmes variés abordés dans "Work like any other" ont permis un travail collaboratif de l’équipe enseignante. Les professeurs d’anglais (euro, LELE et LVA) ainsi que les professeurs de français et documentaliste ont trouvé une mine d’informations à exploiter dans ce roman… En effet, sur fond de récit historique à travers le progrès que fut l’avènement de l’électricité dans l’Alabama des années 20, le roman est avant tout une étude fine de la psychologie du personnage principal de Roscoe et de son couple. Roscoe habite avec sa femme et son fils une ferme dans laquelle il se sent piégé. Il est électricien et pas fermier. Cette absence de liberté qu’il ressent trouve un écho inattendu face à l’enfermement réel auquel il est confronté au sein de l’univers carcéral de Kilby.
Un premier roman réussi aux tonalités parfois douces et graves, entraînant les personnages à nous parler pour combler les non-dits et nous faire réfléchir sur la possibilité de se racheter.

Cette rencontre enrichissante s’est déroulée en présence d’un représentant de la mairie de St Priest en Jarez, de M. Vitelli, délégué aux affaires publiques et commerciales au Consulat des Etats-Unis d’Amérique de LYON, Mme Catherine Muller, IA IPR d’anglais et de M. Jean Louis Gagnaire, chargé de développement de partenariats à la DAREIC.

Suite de la présentation de la rencontre dans le document ci-joint à l’article