Vous êtes ici : Accueil > Enseigner > Lycée > Lycée général > Séquences et séances pédagogiques > Seconde > Familiariser les élèves avec les globes virtuels : Google Earth et (...)
Publié : 10 septembre 2012

Familiariser les élèves avec les globes virtuels : Google Earth et Marble

Introduction

Sur Internet, Google Earth et son jumeau Google Maps, tendent à s’imposer comme outil universel pour qui veut localiser quelque chose. Parallèlement, les vidéoprojecteurs s’imposent dans un nombre croissant de salles de classes, renvoyant souvent les vieilles cartes murales au fond des cabinets d’histoire. Il peut donc être tentant de succomber à la facilité et d’utiliser Google Earth comme solution universelle de localisation à l’usage de la classe.

Bien que destiné à l’origine à d’autres usages, ce globe virtuel peut s’avérer un formidable outil pour l’enseignant d’histoire-géographie, mais il a aussi ses limites, et utilisé inconsidérément, il conduit par fois à une régression... En effet, utilisé à petite échelle pour localiser un lieu où un espace, Google Earth apporte à l’élève moins d’informations qu’un atlas papier...! Pire, il peut induire des représentation erronées. (Voir document PDF joint)

En ce début d’année, il peut être intéressant d’initier les élèves à des outils qu’ils seront ensuite amenés à réutiliser, y compris seuls, pour un travail hors de la classe.

Objectifs

- familiariser les élèves avec les fonctions courantes d’un globe virtuel
- inciter les élèves à réfléchir sur les représentations de l’espace qu’offrent ces globes virtuels

Outils utilisés

- un videoprojecteur et une salle informatique
- Google Earth
- Marble, globe virtuel libre téléchargeable à l’adresse suivante : http://edu.kde.org/marble/

Propositions d’utilisation pédagogique

Il s’agit d’une séquence d’une heure durant laquelle les élèves, seuls ou deux par postes, vont découvrir les principales fonctionnalités d’un globe virtuel.

En classe entière, à l’aide d’un vidéoprojecteur, on présente les deux globes virtuels rapidement et leur principales fonctionnalités.

Guidés par une fiche de questions, les élèves découvrent le fonctionnement des deux globes virtuels et commencent à en appréhender l’intérêt et les limites.

Un bilan en classe entière permet de corriger d’éventuelles incompréhension et faire une synthèse

Pour ne pas utiliser trop de temps alors que le programme de Seconde est assez chargé, il est possible d’intégrer cette découverte des globes virtuels comme source d’information complémentaire à la première étude de cas de l’année.

Pour ma part j’ai utilisé la double page du Manuel de Géographie Seconde édité par Magnard (pages 44-45) qui propose une courte étude de cas sur une expérience menée au Sénégal, au village de Guélack. Cette expérience a donné lieu à un documentaire de 12 mn accessible à l’adresse suivante :
http://www.france5.fr/portraits-d-un-nouveau-monde/#/theme/ecologie/sahel-generation-durable/

Pour localiser le village dans Google Earth, vous trouverez un fichier kmz en document joint.