Vous êtes ici : Accueil > Enseigner > Lycée > Lycée général > Séquences et séances pédagogiques > Première > Les transports : enjeux d’équité et d’aménagement
Publié : 13 novembre 2014

Comprendre les territoires de proximité

Les transports : enjeux d’équité et d’aménagement

Le Vélo’V est-il un transport durable ?

Cette séquence pédagogique a été effectuée en classe de 1ère STL. Elle s’inscrit dans le programme de géographie des séries technologiques STL/STI2D/STD2A dans la partie consacrée à la France contemporaine. Cette séquence est le premier sujet d’étude abordé avec les élèves dans la progression du professeur. Il s’agit donc d’aborder sur un plan méthodologique l’épreuve d’étude d’un document proposée à l’épreuve anticipée du Baccalauréat de ces séries. La séquence a aussi pour ambition de réactiver le programme de Seconde de géographie et notamment la notion centrale de développement durable en ce début d’année de Première.

Vous trouverez avec cet article une présentation de la séquence avec les documents et quelques travaux d’élèves (à venir)

Pourquoi le Vélo’V ?

Le choix de l’étude du Vélo’V s’est imposé ici pour plusieurs raisons. Bien entendu parce que le Lycée est situé à Lyon, territoire de proximité des élèves de la classe. Dans un second temps, la ville de Lyon a été la première en France en 2005 a initié ce nouveau système de transport qui a fait de nombreux émules. Cet « historique » permet d’avoir aujourd’hui un certain recul sur le système lyonnais de VLS (Vélo en Libre Service). Enfin, le site Géoconfluences a mise à disposition dans sa rubrique « carte à la Une », une carte très intéressante, construite et commentée par Luc Merchez qui permet d’analyser les fréquentations des stations Vélo’V de la ville. Ce travail s’inscrit dans un projet mené avec les acteurs du Vélo’V. L’ensemble des données disponibles de l’année 2011 ont été fournies à une équipe de recherche. Dominique Pitt, professeur et étudiant en master 2 a élaboré un système d’information géographique permettant d’analyser par requête l’ensemble des données fournies. Ce travail a été présenté au FIG 2014. Il est à l’origine de la carte proposée par Luc Merchez. Il faut noter que l’article rédigé dans Géoconfluences donne à l’enseignant l’ensemble des clés de lecture du document. C’est donc l’occasion d’utiliser un document d’une qualité scientifique aux élèves.

Enfin, le Vélo’V permet de poser la question de la durabilité d’un tel aménagement. En apparence, le Vélo’V est bien une marque de développement durable. L’analyse de la carte et du système Vélo’V peut questionner cette représentation et permettre ainsi d’aborder la question des enjeux des transports notamment urbains aujourd’hui en France.

Déroulement de la séquence :

-  Le principe repose sur l’analyse d’un seul document : la carte de Luc Merchez. Quelques documents complémentaires viennent seulement éclairer la lecture et l’analyse de la carte.

-  Dans un premier temps, le travail se concentre sur l’identification détaillée du document : sa nature, sa source, son thème, sa construction. C’est le temps de revenir sur la méthode de présentation d’un document cartographique et de rappeler les éléments constitutifs d’une carte.
NB : il s’agit du premier document d’étude de l’année ici.

-  Dans un second temps, les élèves sont amenés en suivant le plan de la légende à décrire les données identifiées sur la carte. A l’issue de ce second temps, des premiers éléments d’explication apparaissent et mettent par exemple en évidence un questionnement autour de l’équité du Vélo’V, en terme d’équité spatiale mais également sociale.

-  Dans un troisième temps, l’explication est approfondie à l’aide de document complémentaire sur le système Vélo’V (modèle économique, coût), sur les acteurs et leurs motivations (Grand Lyon, JC Decaux), sur les rapports aux autres modes de transport etc…

-  Un dernier temps est consacré à une synthèse autour de la question suivante : le système du Vélo’V est-il durable ? Un schéma de synthèse est construit avec les élèves à partir du schéma du développement du durable.

Bilan et évaluation :

-  Le travail autour d’un document permet un réel approfondissement et une lecture à plusieurs niveaux de la carte qui s’avère extrêmement riche.

-  L’analyse approfondie du document permet de mettre en évidence l’ensemble des notions nécessaires pour le sujet d’étude.

-  Le questionnement autour de la durabilité du Vélo’V est également très porteuse et implique les élèves dans la réflexion et la compréhension de la complexité d’une réalité « invisible ». En effet, le Vélo’V pose une "situation-problème". Dans les représentations collectives, le Vélo’V est une image forte du développement durable". Or l’analyse vient nuancer la durabilité du système. C’est ce "débat" approfondi qui permet un échange en classe autour de la question de la durabilité.

-  Le travail proposé à la suite a démontré que les élèves se sont appropriés les notions et ont été capables de les réutilisés. En effet, les élèves ont travaillé ensuite chez eux sur un projet TCL de leur choix proposé sur le site du SYTRAL. Ils devaient présenter le projet sous la forme du schéma du développement durable et poser la question des enjeux du projet et de sa durabilité. Trois élèves volontaires ont présenté leur schéma à l’oral. La qualité des schémas observés permet de voir une appropriation des notions. Enfin, un l’évaluation sommative reposait sur un article des TCL présentant la réalisation d’une nouvelle ligne de bus dans une zone industrielle de la banlieue lyonnaise. Les élèves doivent à nouveau construire un schéma comme celui réalisé en classe pour le Vélo’V. Cette évaluation a confirmé la compréhension par une grande majorité des élèves des notions étudiées.

- Le travail de présentation des projets TCL est primordial. Dans un premier temps parce qu’il permet de réinvestir le travail vu en classe dans une forme de cours "dialogué". Les élèves font fonctionner le schéma et réinvestissent les notions dans un cas de transposition de connaissances. Dans un second temps parce qu’il permet un temps d’évaluation de l’oral dans le cadre des épreuves du baccalauréat des séries STL/STi2D/ST2A.

- Le travail sous forme de schéma est également l’occasion de travailler sur "le brouillon" dans le cadre de la préparation d’une évaluation orale. Le schéma du développement durable fournit un outil de construction de pensée pour aborder la question du sujet d’étude : les transports, enjeu d’équité et d’aménagement". Il permet de construire une pensée structurée et invite à la mise en relation des différents enjeux d’aménagement des transports.

Ressources :

- Géoconfluences : carte des Vélo’V

- Site du grand Lyon sur le Vélo’V : http://www.velov.grandlyon.com/

- Site du Sytral (TCL) : les projets 2008-2014

- Un article sur le blog des transports du Monde sur une recherche mesurant l’effet Vélo’V

- Un mémoire de fin d’étude en Gestion de l’environnementde Laurence Saillez étudiante à l’université de Bruxelles sur le Vélo en Libre Service : marketing urbain ou politique environnementale ?