Promenade d’Architecte
Imprimer logo imprimer

Utilisation du film Berlin vu par Jean-Louis Cohen

Berlin vu par Jean-Louis Cohen

Introduction : La situation 1’20’’

Ville plate. Parcourue par la rivière Spree.

Berlin : XIIIe siècle, 1945.

  • a - Au Moyen-Age

1425, duc de Hohenzollern devient électeur de Brandebourg, s’installe à Berlin qui devient sa ville de résidence. Création de :

L’avenue Unter den Linden

L’axe fondamental nord/sud Frederikstrasse

Le mur d’enceinte avec la porte de Brandebourg.

  • b - Le Berlin des rois de Prusse début XIXe. 1’10’’.

Schinkel imagine un programme de transformation pour la ville. Créer Athènes sur les bords de la Spree.

Altes Museum. Au centre, rotonde reproduit le panthéon de Rome.

Sur Unter den Linden, édifices baroques.

Schinkel construit le corps de garde, la Neue Wache.

La salle de spectacles.

  • c - Fin XIXe, création du S-Bahn. 1’50’’.

Ligne de chemin de fer en forme de tête de chien.

Traverse toute la ville.

Gares : architecture d’acier, de briques, parfois mosaïques émaillées.

  • d - Le bâtiment industriel d’AEG. 00’50’’.

Capitale mondiale des entreprises électriques. Chicago sur la Spree.

Peter Behrens construit la Turbinenhalle pour la firme AEG, 1882. Tournant dans la construction des bâtiments industriels. Temple de l’industrialisation. Acier et verre. Inclinaison de la façade.

  • e - La cité du fer à cheval. 1’40’’.

Après la première guerre mondiale, expansion de Berlin.

Vie culturelle créative intense.

Création du plus grand ensemble de logements sociaux en Europe pour l’époque pour faire face à la poussée urbaine et à l’industrialisation de la ville : la cité du fer à cheval, Bruno Taut, années 1920. Continuité de la façade travaillée en profondeur avec des loggias bleu-ciel. Paysage collectif.

  • f - L’architecture nazie. 2’20’’.

Stade olympique. Identifier l’Allemagne à la Grèce.120 000 spectateurs.

Tempelhof.

Grands axes prévus par Albert Speer pour son projet Germania.

Volonté de puissance qui s’affirme comme à l’époque impériale. Pendant ces périodes, le style antique reste une référence incontournable.

Le temps de la Guerre Froide 1945-1990

  • a - Frankfurter allee. 2’35’’.

Frankfurter allee devenue Stalinallee. Théâtre de la reconstruction de Berlin est. Architecte Enzelmann.

Construction de logements ouvriers au centre-ville. Le peuple retrouve le cœur de la ville.

Les logements considérés comme des monuments.

Langage architectural : frises, corniches, entablements, plaques de céramiques…Volonté de puissance qui s’affirme comme à l’époque impériale. Pendant ces périodes, le style antique reste une référence incontournable.

Tour de télévision 1965-1969, architectes Fritz Dieter et Günter Franke. Geste architectural pour dire la légitimité historique de Berlin est comme capitale de l’Allemagne. Fierté du régime est-allemand, qui y voit la supériorité technologique du socialisme.

  • b - Le quartier de la Hanse à l’ouest, Hansaviertel. 1’55’’.

Logements différents de la raideur de ceux de Stalinallee.

Bâtiments déconcentrés, dans la verdure. Plan libre de quartier. Métaphore du monde libre.

Appel à des architectes de renom : Gropius, élégant bâtiment incurvé ; Finlandais Aalvar Alto ; Niemeyer et ses pilotis en forme de V très ouverts.

Le quartier est la vitrine de l’Occident.

  • c- 1961, le mur. 1’10’’.

Les check points.

  • d- L’architecture contemporaine. 1’10’.

A l’ouest :

Nouvelle galerie nationale. Mies van der Rohe. Point de départ d’un vaste chantier de constructions contemporaines.

La Philarmonie d’Hans Scharoun.

La Nouvelle Bibliothèque d’Etat d’Hans Scharoun, années 1970.

Depuis la réunification 1990, un vaste chantier.

  • a - Les nouveaux pôles.

Le pôle politique avec :

Le Reichstag. 1’45’’. Rampe hélicoïdale sous la coupole de Norman Foster.

Nouvelle chancellerie fédérale venue de Bonn. Axel Schultes.

Le Berlin du 3e millénaire. 3’40’’. Le pôle commercial – Potsdamerplatz - et du pouvoir retrouvé des grandes entreprises :

Renzo Piano, la tour Mercedes Benz

Centre commercial.

Plaquettes de brique des façades donnent une cohérence à des édifices de béton et de métal.

Quartier animé.

Mitte. Quartier peu détruit pendant la guerre. Très dense. Commerces, logements, industries…Aujourd’hui les cours industrielles et artisanales transformées en bureaux, boutiques de design, restaurants. Ce sont des lieux d’urbanité.

  • b - Berlin face à l’avenir. 1’10’’.

Thèmes du :

    • Vivre ensemble.
    • La ville, lieu de mémoire.
    • Lieu d’urbanité, de lien social, de création, de pouvoir.
    • Les monuments, expression d’une volonté politique, d’une société, d’une culture spécifique, outils de propagande.

Par mots-clé

À venir...

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31