Le visiteurs photographes au musée

Devant le foisonnement des photographes - ceux-ci semblant parfois majoritaires parmi les visiteurs de musée -, les musées se trouvent confrontés à une situation inédite. Interdire, autoriser ou encourager la pratique photographique des visiteurs ? Tel est le questionnement auquel ils doivent aujourd’hui faire face.

Imprimer logo imprimer

Interdire, autoriser ou encourager la pratique photographique des visiteurs ? Quelle vision d’eux-mêmes et de leurs missions les musées livrent-ils à travers les choix qu’ils opèrent ? La photographie amateur, apparue dans les musées au XIXe siècle, s’est généralisée avec la démocratisation de son usage privé, le développement du tourisme et le renouvellement des technologies. Elle fait aujourd’hui l’objet d’une controverse concernant les biens relevant du domaine public.

JPEG - 107.8 ko
Hilli Hassemer, Monashooting, 2009

Cet ouvrage pluridisciplinaire fait d’abord le point sur les ressorts juridiques du débat et dévoile des enjeux de légitimité plutôt que de légalité. Puis, l’attention se porte sur l’expérience des visiteurs et sur la pluralité des usages de la photographie dans les musées : instrument de travail, support d’apprentissage et de formation du regard, mémoire de la visite ou source d’expression. Plusieurs études de cas s’intéressent aux formes d’appropriation des images numériques et explorent des pistes quant à leur intégration à une politique des publics ouverte au partage des savoirs ou à la créativité. Des interludes photographiques ponctuent les textes et portent un autre regard sur cette question.


Par mots-clé

À venir...

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31