Les anciennes questions limitatives
Imprimer logo imprimer

La question limitative des sessions du baccalauréat de 2009 à 2011

De l’internationalisation de l’art à sa mondialisation.

Depuis un siècle et demi, la circulation des pratiques et des pensées liées aux arts ainsi que la confrontation des imaginaires se sont internationalisées. Aujourd’hui, ce phénomène s’est considérablement développé dans le cadre de la « mondialisation de l’art ». Désormais se dessinent de nouveaux rapports de forces et d’influences pour la création artistique internationale, et les questions qui se posent sont aussi économiques et politiques que culturelles. L’étude aura pour objet quelques exemples significatifs pris dans diverses formes d’expression artistique, de la seconde moitié du XIXe siècle à nos jours.

Bulletin officiel n°19 du 8 mai 2008

La question limitative des sessions du baccalauréat de 2007 à 2008

Art et pouvoir depuis le milieu du XIXe siècle.

Il s’agit, à partir de plusieurs études de cas, d’analyser la diversité des rapports entre l’art, les artistes et le pouvoir politique dans les différents domaines artistiques.

Exemples donnés à titre indicatif : l’art officiel, la commande publique, la statuaire publique et les monuments commémoratifs, l’art militant ou engagé, l’art et les régimes totalitaires.

Bulletin officiel n°1 du 5 janvier 2006

La question limitative des sessions du baccalauréat de 2005 à 2006

Progrès technologiques et création artistique depuis le milieu du XIXe siècle.

Il s’agit d’analyser les rapports entre inventions, innovations, découvertes scientifiques et techniques et l’évolution des productions artistiques dans les différents domaines.

Exemples donnés à titre indicatif : influences de l’apparition de nouveaux matériaux, de la photographie, du cinéma et de la vidéo, de la radio et des techniques électroacoustiques, de la lumière et de l’énergie électriques, et, plus récemment, des technologies numériques.

Bulletin officiel n°15 du 8 avril 2004

La question limitative des sessions du baccalauréat de 2004

Emprunts et références dans les arts depuis le milieu du XIXe siècle.

Cette problématique transversale offre l’occasion d’analyser comment se manifeste, dans les différents domaines artistiques, une des démarches constitutives importantes de la production artistique, à l’exclusion de la copie. Exemples d’entrées données à titre purement indicatif : le japonisme dans les arts au XIXe siècle ; la référence aux arts premiers au début du XXe siècle ; les références aux autres arts chez des cinéastes comme Jean-Luc Godard et Peter Greenaway ; le postmodernisme en architecture, le rapport de certains chorégraphes contemporains aux danses urbaines...

Bulletin officiel n°14 du 3 avril 2003


flèche Sur le web : Eduscol


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31