L’enseignement de spécialité Histoire des Arts en Première L
Imprimer logo imprimer

Le programme porte sur la période allant de 1815 à 1939, tant en Europe que dans le reste du monde. Il permet, à partir d’un contexte historique plus limité chronologiquement et d’une problématique plus resserrée qu’en seconde, d’analyser le fonctionnement des institutions, les modes d’expression significatifs, les comportements liés au marché ou à la diffusion des arts. Il prépare ainsi l’élève à aborder les questions plus précises mises au programme de terminale. Comme en classe de seconde, il s’appuie sur deux composantes fondamentales : une approche culturelle d’une part, l’acquisition de savoirs et d’outils méthodologiques et conceptuels d’autre part. Les professeurs traiteront dans l’année les quatre grands thèmes ci-dessous, avec toute liberté pour choisir, en s’appuyant de manière sélective sur les entrées proposées, les exemples appropriés, en fonction des ressources locales, de l’actualité artistique et culturelle, de leurs centres d’intérêt et des prédispositions de leurs élèves. Ils veilleront à toujours situer les œuvres et courants de la période étudiée par rapport à ceux des périodes antérieures et s’empareront de toutes les occasions d’approfondir les notions en iconographie et en technique artistique déjà acquises.

Les arts et les innovations techniques

  • Structures et matériaux (architecture de métal, verre, béton, etc. ; évolution des instruments de musique et développement de l’orchestre ; nouveaux supports et pigments, etc.).
  • Technologie, diffusion et reproductibilité (lithographie, photographie et film ; industrialisation des arts décoratifs, édition de masse, naissance du design ; instruments de musique mécaniques et développement de la phonographie).
  • Les influences réciproques entre sciences, techniques et création (les formes du béton ; peindre la lumière ; l’éclairage et la mise en scène ; la photographie comme art, du pictorialisme à la « Nouvelle Vision » ; le regard des arts sur la civilisation industrielle, etc.).

Les arts et leur public

  • Le rôle du public dans la création artistique (salons, galeries, marchands et critiques, salles des ventes et collectionneurs ; le développement du concert, du ballet et du « grand opéra » ; la vogue de la chanson, du caveau au cabaret et au music-hall).
  • Enjeux théoriques et esthétiques (fonctions représentatives, expressives et sociales de l’art ; éclectisme, rationalisme et avant-gardes ; l’art pour l’art, la musique pure ; l’œuvre d’art total ; l’académie, les salons et la critique).
  • Éducation des artistes, éducation des publics (écoles des beaux-arts et conservatoires ; musées et muséographie, commande publique ; développement des salles de spectacle ; place des arts dans l’enseignement public et confessionnel ; l’évolution du statut de la femme artiste).

Les grands centres artistiques et la circulation des arts

  • Formes et idées artistiques en mouvement (les grands mouvements artistiques - romantisme, réalisme, impressionnisme, symbolisme, Nabis, cubisme, futurisme, expressionnisme, etc. - et leur propagation ; la dissolution des frontières entre les arts ; le primitivisme et la modernité).
  • Événements internationaux (expositions universelles, des arts décoratifs, coloniales ; festivals ; foires et biennales ; expositions internationales d’architecture ; rencontres internationales sportives ou politiques).
  • Une ville, un moment (par ex. le Paris du Second Empire ou des années 1920, la Vienne de François-Joseph, le Bauhaus de Dessau, Nancy ou Bruxelles et l’Art nouveau, la reconstruction de Chicago, la Londres victorienne, etc.).

L’architecture, l’urbanisme et les modes de vie

  • Architecture, moeurs et organisation sociale (hygiénisme, utopies sociales, maîtres et domestiques, travail et production ; habitat individuel, habitat collectif, logement social, hôtels et lieux de villégiature ; forme et fonction, distribution intérieure, revêtement stylistique, etc.).
  • Urbanisme (planification urbaine, centres et périphéries, circulations et perspectives ; monuments et bâtiments publics, civils ou religieux ; parcs et jardins, lieux de loisirs).
  • La ville dans les arts (incidences de la représentation de la ville sur l’évolution des langages artistiques ; la notion de paysage urbain ; articulation entre représentations du bâti et de la société urbaine).


Par mots-clé

À venir...

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31