MILIEUX DE KING

 

 

Les milieux de King (milieu King A et milieu King B permettent de différencier entre elles les différences espèces du genre Pseudomonas, par la mise en évidence de la production de pigments spécifiques.

 

Composition De Ces Milieux

 

Milieu de King A, recherche de la pyocyanine

Peptone de gélatine

20 g

Glycerol

10 g

Sulfate de potassium anhydre

10 g

Chlorure de magnésium anhydre

1,4 g

Agar

15 g

Eau distillée (qsp)

1000 mL

 

Milieu de King B, recherche de la pyoverdine

Polypeptone

20 g

Glycerol

10 g

Phosphate bi potassique anhydre

1,5 g

Sulfate de magnésium (7H2O)

1,5 g

Agar

15 g

Eau distillée (qsp)

1000 mL

 

Principe

 

L'élaboration des pigments est influencée par la composition du milieu, ce qui justifie l'utilisation de deux milieux différents :

- la production de pyocanine, due spécifiquement à Pseudomonas aeruginosa, est favorisée par la présence d'ions inorganiques. La recherche de la production de pyocyanine est effectuée sur milieu King A.

- la production de pyoverdine, est favorisée par une teneur élevée en phosphate. La recherche de la production de pyoverdine est effectuée sur milieu King B.

 

Technique

 

A partir d'une culture sur gélose (faire une suspension en eau distillée) ou dans un bouillon, ensemencer le milieu en faisant une strie à la surface de la gélose avec l'anse (ou en déposant une goutte de suspension).

L'incubation est réalisée en aérobiose.

La présence de pigments diffusibles se traduit par l'apparition d'une couleur qui peut diffuser sur toute la pente :

- couleur bleue sur le milieu King A (présence de pyocyanine)

- couleur jaune-vert fluorescent sur le milieu King B (présence de pyoverdine) sous UV.

 

Résultats

 

King A

King B

King A

King B

King A

King B

Production de

pyocyanine et pyoverdine

Production de

 pyoverdine uniquement

Pyocyanine – et pyoverdine -