Constructions

Exemple de fluage : cette plaque commémorative en calcaire lithographique de l'Abbaye des Récollets a subit sous l'effet de son propre poids une déformation plastique. Tous les matériaux, comme ceux du manteau terrestre par exemple, possèdent une certaine "viscosité" et peuvent, malgré leur état solide, se déformer et s'écouler comme des liquides très visqueux. [6623 views] Maison ancienne construite avec les matériaux locaux. Grès du bassin houiller (angles de la maison et tour des ouvertures), micaschistes et gneiss du massif du Pilat (murs). [4900 views] Propriétés du village de Belmont (Ouest lyonnais) construites en calcaire à entroques. [4860 views] Quartier de Saint Jean : colonnes du palais de justice = choin à stylothites (ou "pierre de Villebois", calcaire du jura méridional - bathonien supérieur) [4634 views] Le calcaire à gryphées est taillé en grandes plaques d'un seul tenant. Il est souvent utilisé dans l'ouest lyonnais comme limite de terrain ou pierre de bornage dans les champs. [4075 views] Un lavoir à Bully (Ouest lyonnais). Sa construction marie le calcaire à gryphées (Sinémurien) et le calcaire à entroques (Aalénien). [4216 views] Quartier de Saint Jean : calcaire jaune à entroques ("pierre de Couzon" - aalénien) et calcaire à Gryphées (Lias - sinémurien). [4517 views] Quartier de Saint Jean : calcaire à Gryphées [4319 views] Aménagements des berges de l'Azergues, en aval de Lozanne (69). Empierrements des berges et barrage pour contenir et canaliser les crues de l'Azergues. Une passe à poisson permet la remontée des poissons en amont du barrage. [4480 views] Aménagements de dunes. Les barrières de bois permettent de limiter l'accès aux dunes végétalisées (tamaris, oyat...) favorisant ainsi leur maintien par ensablement aéroporté (le vent du sud et le mistral assurent l'approvisionnement constant en sable fin. Ces dunes protègent efficacement la plage de l'érosion et maintiennent une biodiversité importante. [4712 views] A Glay, commune de Saint Germain sur l'Arbresle (Ouest lyonnais) un puits construit en calcaire à entroques pour les murs et en calcaire à gryphées pour le toit. Le calcaire à gryphées est souvent taillé en grandes plaques d'un seul tenant pouvant atteindre 3 m de long. [3698 views] Le calcaire à gryphées est souvent taillé en grandes plaques. Il constitue ici une limite de terrain et un chambranle de porte. [3621 views] Le gisement de sel gemme (halite miocène) de Wieliczka-Bochnia, situé à proximité de Cracovie, est exploité depuis le XIII<sup>ème</sup> siècle. La mine s'étage sur neuf niveaux et comprend 300 km de galeries. La présence de cavités dans le sous-sol finit par provoquer des affaissements, c'est-à-dire des déformations souples, sans rupture et progressives de la surface du sol. La torsion des rails de la ligne de chemin de fer en témoigne. [3255 views] Dans le modelé karstique, les cavités sont dues principalement au travail es eaux souterraines qui empruntent les joints de stratification ou les diaclases. Lorsqu’elles proviennent de la seule infiltration des eaux météoriques, la source correspondante est une exurgence, comme c’est le cas ici. La couleur bleutée de l'eau est due à la suspension colloïdale de CaCO<sub>3</sub>. [2768 views] A Carrare (ici dans le quartier récent de la Marina), tout est en marbre (sauf les fleurs !) : une bonne partie de l’église, le revêtement de la place, la fontaine et sa colonne. [1300 views] Vue aval du barrage de Campliccioli, situé dans le parc naturel de la haute vallée d'Antrona (Piémont italien). Il s'agit d'un barrage-poids : de section triangulaire, son poids suffit seul à contenir la poussée de l'eau. Il est néanmoins légèrement arqué (rayon de courbure de 600 m). Construit entre 1924 et 1928 en pierres maçonnées, il mesure 80 mètres de haut et 278 mètres de large. Au premier-plan, le déversoir qui permet d'évacuer un éventuel trop-plein. L'eau retenue par le barrage forme un lac, à partir duquel une conduite forcée, c'est-à-dire un assemblage de tuyaux, transporte l'eau sous pression jusqu'à une centrale hydroélectrique située en contrebas dans la vallée.<br />
Voir aussi : <a href='http://www2.ac-lyon.fr/enseigne/biologie/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID= barrage_Campliccioli_amont'>vue amont du barrage</a> - <a href='http://www2.ac-lyon.fr/enseigne/biologie/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID= barrage_Campliccioli_rivage'>rivage du lac</a>
 [39 views] Vue amont du barrage de Campliccioli, situé dans le parc naturel de la haute vallée d'Antrona (Piémont italien). Il s'agit d'un barrage-poids : de section triangulaire, son poids suffit seul à contenir la poussée de l'eau. Il est néanmoins légèrement arqué (rayon de courbure de 600 m). Construit entre 1924 et 1928 en pierres maçonnées, il mesure 80 mètres de haut et 278 mètres de large.  L'eau retenue par le barrage forme un lac, à partir duquel une conduite forcée, c'est-à-dire un assemblage de tuyaux, transporte l'eau sous pression jusqu'à une centrale hydroélectrique située en contrebas dans la vallée.<br />
Voir aussi : <a href='http://www2.ac-lyon.fr/enseigne/biologie/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID= barrage_Campliccioli_aval'>vue aval</a> - <a href='http://www2.ac-lyon.fr/enseigne/biologie/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID= barrage_Campliccioli_rivage'>rivage du lac</a>
 [41 views]

SVT : Géologie : Constructions

1757 photos dans la base
Une photo au hasard
Les 3 dernières photos référencées
     

   Les photos de cette banque sont libres de droits pour un usage pédagogique non commercial.
Toute autre utilisation devra être soumise à l'accord préalable de l'auteur.
Vous pouvez proposer une photo pour la banque.