Chéloniens (tortues)

Une tortue géante (<em>Geochelone gigantea</em>) sur l'île de Cousin aux Seychelles. C'est un des plus grands mâles connu. [8646 views] Une tortue marine, <em>Cheloniidae eretmochelys imbricata</em> ou tortue à écaille, vivant à proximité des côtes des mers tropicales. Elle est spongivore.


 [2595 views] Tortues géantes. La tortue à soc ou Angonoka (<em>Geochemone yriphora</em>) est une espèce endémique de Madagascar qui appartient au genre Geochelone. Son aire de répartition est se limite à 2 Km². A l’âge adulte, elle mesure 50 cm de long et pèse plus de 10 Kg. L’espèce la plus grande encore vivante se rencontre dans les îles Galapagos, puis vient <a href='http://www2.ac-lyon.fr/enseigne/biologie/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=tortue_geante'>celle des Seychelles</a>. [2222 views] Tortue terrestre. Les tortues sont des chéloniens, c'est-à-dire des amniotes qui ont la particularité de posséder une carapace protégeant le tronc, formé de deux pièces : le plastron ventral et la dossière dorsale. La carapace dorsale est constituée d’os plats soudés les uns aux autres, liés aux côtes et aux vertèbres et surmontés d’écailles épaisses. Les mâchoires sont dépourvues de dents et dotées d’un étui corné (« le bec ») souvent tranchant. [1612 views] Tortue marine olivâtre nouveau-né (<em>Lepidochelys olivacea</em>), Famille Cheloniidae. Les œufs de tortues marines enfouis dans le sable vont éclore au bout de 45 jours en moyenne libérant des tortues nouveau-né prêtent à rejoindre la mer. Seul 1% de ces tortues nouveau-né atteindra l'âge adulte car elles sont la proie de nombreux prédateurs. De nombreuses espèces de tortues se reproduisent sur les plages de la côte de l'océan Pacifique du Mexique. Dans ce, pays il est mis en place des programmes de préservation des tortues marines. [482 views] Pseudémyde, <em>Pseudemys concinna</em>, tortue d'eau douce, environ 30 cm. Il s'agit d'une espèce originaire du sud-est des États-Unis, introduite par l'Homme en Europe. Comme pour toutes les espèces de Chéloniens, sa température interne varie et dépend de la température extérieure : on dit qu’elle est poïkilotherme. Ceci lui impose une exposition prolongée sur des sites de « bain de soleil » durant la journée, afin de maintenir une température corporelle suffisante à son activité. [41 views]

1772 photos dans la base
Une photo au hasard
Les 3 dernières photos référencées
     

   Les photos de cette banque sont libres de droits pour un usage pédagogique non commercial.
Toute autre utilisation devra être soumise à l'accord préalable de l'auteur.
Vous pouvez proposer une photo pour la banque.