Botanique

A l’extrémité du bouton floral, en février ou en mars, on voit apparaître un genre de « corail » rouge. C’est le stigmate de la fleur femelle de noisetier, fleur beaucoup plus discrète que les chatons mâles. On peut distinguer sur la photo quelques grains de pollen qui sont collés. La pollinisation est anémophile (fleurs femelles peu attractives, très grande quantité de pollen produite), mais les fleurs mâles attirent les abeilles, elles sont mellifères alors que c’est une periode délicate pour l’entomofaune.

A l’extrémité du bouton floral, en février ou en mars, on voit apparaître un genre de « corail » rouge. C’est le stigmate de la <a href='http://www2.ac-lyon.fr/enseigne/biologie/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=fleur-femelle-noisetier'>fleur femelle de noisetier</a>, fleur beaucoup plus discrète que les chatons mâles. On peut distinguer sur la photo quelques grains de pollen qui sont collés. La pollinisation est anémophile (fleurs femelles peu attractives, très grande quantité de pollen produite), mais les fleurs mâles attirent les abeilles, elles sont mellifères alors que c’est une periode délicate pour l’entomofaune.

- 2012 - Frédéric Labaune
Cette photo a été vue 2588 fois

SVT : Biologie : Botanique

Premier | Précédent | Suivant | Dernier

1848 photos dans la base
Une photo au hasard
Les 3 dernières photos référencées
     

   Les photos de cette banque sont libres de droits pour un usage pédagogique non commercial.
Toute autre utilisation devra être soumise à l'accord préalable de l'auteur.
Vous pouvez proposer une photo pour la banque.