Botanique

Aiguille d'ortie : quand on se frotte à une ortie, on contribue à casser ces minuscules aiguilles qui correspondent en fait à une seule cellule. La paroi est de nature « calcaire » dans sa partie la plus longue (dépôt de carbonate et d’oxalate de calcium) et de nature « siliceuse ». La transition entre « calcaire et silice » est une zone de fragilité, ainsi son extrémité est cassante « comme du verre ». Par ailleurs on peut distinguer au bout, comme un renflement qui peut faire office de « harpon », favoriser l’accrochage et le bris de l’aiguille. En cassant, elles déversent leur contenu (formiate de sodium, sérotonine, histamine et acétylcholine… stockés dans la vacuole) qui provoque une irritation de la peau.
Voir l'aiguille brisée.

Aiguille d'ortie : quand on se frotte à une ortie, on contribue à casser ces minuscules aiguilles qui correspondent en fait à une seule cellule. La paroi est de nature « calcaire » dans sa partie la plus longue (dépôt de carbonate et d’oxalate de calcium) et de nature « siliceuse ». La transition entre « calcaire et silice » est une zone de fragilité, ainsi son extrémité est cassante « comme du verre ».
Par ailleurs on peut distinguer au bout, comme un renflement qui peut faire office de « harpon », favoriser l’accrochage et le bris de l’aiguille.
En cassant, elles déversent leur contenu (formiate de sodium, sérotonine, histamine et acétylcholine… stockés dans la vacuole) qui provoque une irritation de la peau.
<br /> <a href='http://www2.ac-lyon.fr/enseigne/biologie/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=aiguille-vide'>Voir l'aiguille brisée</a>.

- 2012 - Frédéric Labaune
Cette photo a été vue 2192 fois

SVT : Biologie : Botanique

Premier | Précédent | Suivant | Dernier

1848 photos dans la base
Une photo au hasard
Les 3 dernières photos référencées
     

   Les photos de cette banque sont libres de droits pour un usage pédagogique non commercial.
Toute autre utilisation devra être soumise à l'accord préalable de l'auteur.
Vous pouvez proposer une photo pour la banque.