Préhistoire

Cet abri fut découvert en 1852 par Jean-Baptiste Bonnemaison, ouvrier carrier. Les outils qui y sont retrouvés (silex taillés et bois de cervidés travaillés) caractérisent la première industrie lithique de l’Homo sapiens dans la chronologie du Paléolithique supérieur. On y découvrit aussi les restes d’un foyer et des ossements d’une faune aujourd’hui disparue (grand ours des cavernes, mammouth, hyène des cavernes, rhinocéros laineux...). Signalée en 1860 au paléontologue Edouard Lartet, cette découverte va avoir un double retentissement scientifique. Elle va lui permettre de prouver «l’ancienneté géologique de l’homme» devant l’académie des sciences s’opposant à la théorie fixiste de G. Cuvier et de contribuer au développement d’une nouvelle discipline naissante : la Préhistoire. En 1913, le site d’Aurignac devient le site éponyme de l’Aurignacien (de 38000 à 28000 ans BP).

Cet abri fut découvert en 1852 par Jean-Baptiste Bonnemaison, ouvrier carrier. Les outils qui y sont retrouvés (silex taillés et bois de cervidés travaillés) caractérisent la première industrie lithique de l’<em>Homo sapiens</em> dans la chronologie du Paléolithique supérieur.
On y découvrit aussi les restes d’un foyer et des ossements d’une faune aujourd’hui disparue (<a href='http://www2.ac-lyon.fr/enseigne/biologie/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=ours_caverne'>grand ours des cavernes</a>, <a href='http://www2.ac-lyon.fr/enseigne/biologie/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=mammouth_laineux'>mammouth</a>, hyène des cavernes, <a href='http://www2.ac-lyon.fr/enseigne/biologie/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=rhinoceros_laineux'>rhinocéros laineux</a>...).
Signalée en 1860 au paléontologue Edouard Lartet, cette découverte va avoir un double retentissement scientifique. Elle va lui permettre de prouver «l’ancienneté géologique de l’homme» devant l’académie des sciences s’opposant à la théorie fixiste de G. Cuvier et de contribuer au développement d’une nouvelle discipline naissante : la Préhistoire.
En 1913, le site d’Aurignac devient le site éponyme de l’Aurignacien (de 38000 à 28000 ans BP).

Haute-Garonne - 2017 - Véronique RIDARD
Cette photo a été vue 129 fois

SVT : Géologie : Préhistoire

Premier | Précédent | Suivant | Dernier

1844 photos dans la base
Une photo au hasard
Les 3 dernières photos référencées
     

   Les photos de cette banque sont libres de droits pour un usage pédagogique non commercial.
Toute autre utilisation devra être soumise à l'accord préalable de l'auteur.
Vous pouvez proposer une photo pour la banque.