Sortie pédagogique à Lyon
Article mis en ligne le 7 avril 2011
dernière modification le 15 janvier 2015

par Anne Sarwa
logo imprimer

Tous les élèves de troisième ont participé le jeudi 7 avril à une sortie pédagogique à Lyon, organisée par les professeurs d’Histoire et d’Arts Plastiques.

Le matin : la découverte du Centre Historique de la Résistance et de la Déportation (CHRD).

Dans le prolongement du cours d’Histoire de 3°, les élèves, munis d’un carnet de notes donné par leur professeur, ont parcouru et découvert l’exposition permanente du musée. Ils étaient invités à lire les documents exposés et écouter les documents sonores pour y glaner des informations sur l’organisation de la Résistance, sur les personnes qui s’y sont impliquées et sur leurs motivations, sur les conditions de vie pendant la Seconde Guerre Mondiale, sur la collaboration et sur la déportation. Les élèves se sont investis dans cette collecte d’informations grâce à la confrontation avec des documents d’époque, parfois très durs.
Nous avons ensuite été reçus par un témoin de la guerre, M. Nallit, un Résistant qui a raconté sa participation à la lutte contre l’occupation allemande et sa déportation alors qu’il était adolescent. Ce moment d’échange a été très fort, il a suscité de nombreuses questions d’élèves, auxquelles notre interlocuteur a répondu avec beaucoup de simplicité, de clarté et de dignité. Nous avons toutefois tous regretté que cet échange n’ait pu durer plus longtemps.
Nous avons terminé cette visite par la projection du procès de Klaus Barbie, document audio-visuel enregistré en 1987, lors du procès, à Lyon. Ces témoignages de femmes et d’hommes, torturés pendant la guerre, déportés alors qu’ils n’étaient parfois que des enfants, ont bouleversé l’auditoire, ils ont frappé nos consciences par la barbarie perpétrée. S’est imposée à nous la nécessité du devoir de mémoire.

Après une petite pause pour nous restaurer, sur les berges du Rhône récemment aménagées en promenade, nous avons « remonté » le fleuve jusqu’aux Terrasses de la Guillotière, pour une activité de découverte artistique.

L’après-midi : la création artistique « in situ »

Sous un soleil printanier, les élèves ont été invités par leur professeur d’Arts Plastiques à une activité de création artistique bien inhabituelle… Munis de craies colorées, ils ont représenté, in situ, ce qui s’offrait à leur regard, prenant pour support les bassins alors asséchés. Ils ont également découvert l’intérêt de la création éphémère puisque les bassins devaient être remis en eau le soir même. Cette activité a provoqué beaucoup d’enthousiasme et des réalisations très intéressantes, elle a même fédéré des passants : de jeunes gens présents sur les lieux ont demandé à participer et des promeneurs, intéressés par la démarche, nous ont questionnés.
Après avoir admiré les réalisations d’en haut, du pont de la Guillotière, nous nous sommes dirigés vers « L’Arbre à Fleurs », œuvre du Coréen Jeong-Hwa Choi, Place Antonin Poncet. Mme Dufour a alors présenté l’œuvre aux élèves, exemple d’une œuvre d’Art exposée au cœur de la ville.
Puis il nous a bien fallu rejoindre le car, afin de retourner à Saint Martin en Haut…

 <br width='400' height='300' />  <br width='400' height='534' />  <br width='400' height='534' />  <br width='400' height='300' />

Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2