Deux journées en cours d’assises : 15 ans pour homicide volontaire

Compte-rendu des 4°3 et 4°4
samedi 12 avril 2008
par  collégien, Hervé Lamy

Le 4°4, puis les 4°3 ont assisté au procès d’un homme de 61 ans suspecté d’homicide volontaire, voire d’assassinat à l’encontre de sa troisième femme. Voici leur compte-rendu :

Mr Y, l’accusé, est né en1947 d’une famille modeste de quatre enfants et a vécu en Espagne pendant son enfance puis est venu s’installer en France. Ce dernier est l’aîné de sa famille et n’a pas été scolarisé afin d’aider ses parents aux travaux agricoles. A 21 ans, Mr Y s’engage dans l’armée à Nîmes pour se naturaliser Français. Il y sera resté 16 mois et en garde un très bon souvenir : "c’est une grande fierté pour moi".
Par la suite, il passera son CAP de maçon avec mention malgré son analphabétisme.

 L’affaire :

En juillet 2005 Mme Y a été retrouvée morte a son domicile. Le médecin légiste a confirmé son décès par arme a feu à bout portant. Son mari est suspecté d’homicide volontaire. Il avait en effet appris quelques temps auparavant que sa femme avait une relation adultère (extra conjugale) avec un autre homme et qu’elle avait l’intention de le quitter. Il s’en suivit de nombreuses disputes concernant le partage du mas (maison provençale) qu’ils avaient en commun.

La version des fait de Mr Y , l’accusé, est qu’il s’agit d’un accident suite à une violente bagarre. Il n’a pas prévenu les secours car il était affolé, a enregistré un message pour son fils et a tenté de mettre fin à ses jours en avalant des médicaments. Il précise que le fusil était chargé pour tuer des pies et des rats.

La première épouse de Mr Y est décédée en 1976 dans des circonstances analogues, par arme a feu. Le coup de feu à l’époque à été imputé à leur fils de 2 ans et demi, alors que Mr Y nettoyait son fusil.

Sa deuxième épouse avait en 1993 déposé une main courante où elle expliquait que Mr Y avait avoué avoir tué sa première femme et qu’il l’avait menacé de lui en faire autant.

Les experts estiment après reconstitution qu’il est impossible que le tir ait eu lieu dans les circonstances décrites par l’accusé. Après enquête il a été conclu que le meurtre a eu lieu vers 11h30. A 11h10 la victime a eu une conversation téléphonique avec son amant qui a durée 10 minutes, mais Mr Y dit ne pas l’avoir entendu. Un certain nombre de témoignages et de pièces a convictions peuvent accréditer la thèse d’un homicide avec préméditation, c’est-à-dire un assassinat.

 Le premier jour :

Dans la cour d’assises, il y avait beaucoup de monde : le président, les deux assesseurs, les 9 jurés ainsi que 3 jurés suppléants, le greffier, le procureur général, l’huissier , l’avocat de la défense, deux avocats de la partie civile, l’accusé entouré des services d’ordre . Sans compter le public, car le procès n’était pas à huis clos.

JPEG - 125.2 ko
Cliquez sur les images pour les agrandir, puis vous pouvez zoomer.

Le président, après la récusation des jurés, fait l’appel de la cour. Les témoins ne peuvent pas tous rester dans la salle d’audience. on peut aussi constater que chaque partie possède le plan d’audience.

Ensuite le greffier relate les faits reprochés à l’accusé. Après les paroles du greffier c’est l’accusé qui prend la parole : c’est le test de personnalité. Le président pose toutes sortes de questions à l’accusé pour connaitre son niveau intellectuel et savoir quels sentiments il exprime quand il parle de sa vie.

Ensuite la seconde femme prend la parole pour parler de son ex -mari , cette dernière a eu trois enfants avec Mr Y . Madame X aurait été menacée par son ex - mari par ces paroles :" Ma cocotte , je l’ai déjà fait une fois, ça peut bien se reproduire ". Madame X souhaitait avoir une vie de famille et un avenir pour ses enfants. Après avoir déposé des mains courantes Madame X décide de quitter son mari avec ses trois enfants , le divorce se prononce en 1990.

JPEG - 43.1 ko

En 1998 Mr Y rencontre Madame Y en l’aidant à déménager. Ils n’auront pas d’enfants ensemble car, d’après l’accusé, Mme Y avait des problèmes médicaux (coliques). On pense que les causes de la dispute sont liées au fait que Mme Y souhaitait quitter Mr Y pour aller vivre avec son amant.

Ensuite le juge a appelé le deuxième témoin à la barre : Mr B prêta le fameux serment : "Je jure de dire la vérité rien que la vérité !"
Cet homme était un des premiers policiers à arriver sur les lieux du crime.

Peu après, le troisième témoin fut appelé, Monsieur C, et lui aussi prêta serment. Monsieur C est le policier qui a enquêté sur cet homicide donc forcément il connait absolument tout et à raconté son enquête sans aucune hésitation. Le policier déclara qu’il est très probable que le meurtrier de Mme Y, décédée entre 13h15 et14h00, n’est autre que Mr Y , l’accusé.

 
Le deuxième jour

A la barre sont passés deux experts : un expert en balistique et un médecin légiste. L’expert en balistique a parlé du fusil avec lequel est décédée Mme Y et en a conclu que c’était impossible qu’elle se soit tuée toute seule.

JPEG - 223.5 ko
Plan de la cour d’assises

Puis , ce fut le tour des témoins : des amis du couple, un voisin, la nièce de la victime et le fils de l’accusé. L’accusé a aussi parlé.

 Le troisième jour

(d’après Le Progrès, car nous n’y avons pas assisté)

JPEG - 73.7 ko
La cour d’assises

Ensuite, le 2 avril, le verdict a été rendu et Mr Y a été jugé coupable : il va purger une peine de 15 ans de prison. Mais comme pendant deux ans et demi il a été placé en détention provisoire, il lui reste 12 ans et demi de prison à faire, sauf s’il a une remise de peine pour bonne conduite. Pour la défense, le dossier a été "pollué par le manichéisme et la vision d’un matrimonial killer". A l’inverse, pour le procureur général c’est "l’inexorable perte d’un bonheur égoïste" qui a poussé Mr Y à assassiner sa femme.

JPEG - 78 ko
La balance : une justice équitable

Textes rédigés par Camille, Guylaine et Numidie et corrigés par leur professeur

Documentation : Le Progrès

Croquis :Maële, Camille et Jeremy


Commentaires

Logo de  jiji
mardi 14 janvier 2014 à 15h39 - par   jiji

sa gere les dessins .....jiji huriel

Agenda

<<

2014

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois